Blogue de Cisco Canada
Share

Trois mythes déboulonnés : pourquoi un réseau informatique optimise l’exploitation des sites de production

- 12 July 2017 7:36 pm

L’une des plus importantes occasions offertes aux dirigeants d’usine est la convergence des technologies des opérations (TO) et de l’information (TI) sur le site de production.

Cependant, l’adoption des TI dans les usines canadiennes demeure lente, un fait dû – au moins en partie – à plusieurs préjugés et craintes au sujet des réseaux Ethernet et de leurs incidences sur les activités de fabrication.

Article connexe : Les fabricants canadiens sont-ils prêts pour la norme Industrie 4.0? Malheureusement, la réponse est non.

Je comprends que l’introduction des TI dans votre environnement industriel puisse être source d’inquiétude.

Un réseau informatique augmente votre vulnérabilité aux cyberattaques, n’est-ce pas?

Ne rend-il pas la gestion du site de production plus complexe?

Les divisions de production ne perdront-elles pas la maîtrise sur les activités de production une fois en place le réseau informatique?

Avec tous ces mythes entourant ce qui se passe réellement à l’implantation d’un réseau informatique en usine, j’ai décidé de régler la question une fois pour toutes.

La vérité est qu’un réseau Ethernet n’augmente pas votre vulnérabilité aux cyberattaques, ne rend pas la gestion du site de production plus complexe, ni ne cède la gestion de votre usine à vos collègues des TI.

En fait, non seulement un réseau informatique adapté rendra votre usine plus sécurisée et plus efficiente, mais elle vous donnera plus de contrôle, et il facilitera votre travail.

Mythe no 1 : Un réseau informatique rendra mon usine vulnérable aux cyberattaques

Bien qu’il est vrai que les contrôles industriels actuels sont vulnérables aux menaces extérieures une fois connectés à l’Internet, le mythe voulant que les TI rendent votre usine vulnérable est faux.

La réalité est que cette vulnérabilité est présente, avec ou sans réseau informatique. Les systèmes d’automatisation et de contrôle industriels (SACI) présents dans votre usine présentent déjà un risque de sécurité. Vos machines n’ont jamais été conçues pour se protéger contre les menaces évoluées.

Il est également vrai que plus vous avez de systèmes de contrôle industriels connectés à l’Internet industriel, davantage de ces machines vulnérables seront visées par les pirates. Le maliciel Dragonfly a touché plus de 100 SACI en 2014. Il survient de plus en plus d’attaques contre les réseaux industriels chaque année. Il est essentiel que ces systèmes de contrôle existants depuis au moins 20 ans soient protégés contre les cybermenaces d’aujourd’hui.

Mais la préoccupation concernant les vulnérabilités n’est pas une raison d’éviter la mise en place d’un réseau informatique dans votre usine. Pourquoi? Parce que le bon réseau informatique – un réseau conçu pour les applications numériques et qui met au premier plan la sécurité – atténue ces menaces et améliore la sécurité de votre usine.

Un réseau informatique sécurisé surveille le trafic intelligemment et logiquement, offrant à votre équipe informatique une visibilité de bout en bout sur les menaces possibles. Le résultat? Vous pouvez avoir l’esprit tranquille en sachant que vos machines sont protégées contre les attaques qui pourraient entraîner un arrêt de production, des dommages ou un vol de propriété intellectuelle.

Mythe no 2 : Un réseau Ethernet compliquera la gestion de la production

Un préjugé courant au sujet des TI en usine veut qu’un réseau Ethernet, avec ou sans fil, rende la gestion de la production plus complexe et chronophage. En vérité, l’introduction d’un réseau informatique simplifie la gestion du matériel en offrant une « vitrine » unique aux gestionnaires de la production.

Imaginez ceci. Au lieu de vous déplacer dans l’usine pour consigner manuellement des données sur chaque machine, vous ouvrez simplement une application sur votre tablette pour contrôler – en temps réel – l’état de fonctionnement de chaque machine. Outre l’état de fonctionnement , l’application affiche des données historiques analysées et diffuse des alertes lorsqu’une machine requiert un entretien ou enregistre un rendement insuffisant. Tout cela parce que vos systèmes de contrôle industriels sont connectés à un réseau informatique commun qui recueille toutes les données à un seul endroit.

Vous récupérez des heures dans votre journée, ce qui vous permet de consacrer du temps à des priorités plus stratégiques, comme améliorer l’efficacité de votre équipement ou cibler des possibilités d’optimisation. Un réseau informatique sonne également la fin du réseau en boucle fermée, où l’information n’est pas partagée entre les systèmes. Les progrès réalisés dans les protocoles tels que la mise en réseau sensible au temps (TSN) garantissent que la gestion d’usine de l’avenir serait plus facile et plus avisée que jamais.

Mythe no 3 : Je perdrai la gestion de l’usine au profit des TI

Les dirigeants d’usine qui hésitent à déployer un réseau informatique nous font sans cesse part de cette préoccupation. Si vous vous sentez ainsi, sachez que vous n’êtes pas seul. Les réseaux de TI et de TO convergents constituent une réalité émergente pour de nombreux fabricants, et la gestion de ces réseaux nécessite une confiance et une communication ouverte entre les deux équipes.

Mais voici un secret que vous devriez connaître : l’équipe informatique ne veut pas gérer votre site de production.

L’équipe informatique de votre entreprise est déjà largement occupée avec la gestion des utilisateurs et des appareils, l’administration de réseau, les mises à jours et correctifs de sécurité et de nombreuses autres tâches quotidiennes. La dernière chose qu’elle veut est d’ajouter la gestion de l’environnement de production – et de toutes ces machines – à cette liste. Mais ce que l’équipe informatique voudra faire est de travailler conjointement avec vous afin de garantir que votre usine est sécurisée et à jour. Oui, il faudra prévoir les interruptions au moment qui conviendra le mieux pour effectuer ses mises à niveau du réseau et réparer les machines. Mais vous profiterez également d’une meilleure visibilité et d’une meilleure connaissance de la production – sans en céder la gestion.

Pour en savoir plus sur la façon dont les TI et les TO peuvent travailler de concert, téléchargez ce document technique gratuit (en anglais).

Tags:
Laisser un commentaire

Share