Cisco France Blog
Share

Timing. Offre. Vision : les 3 clés de lecture du partenariat Cisco – Google

- 3 November 2017

Trois mois séparent ce billet de blog d’une présentation interne que j’avais faite sur notre stratégie Cloud pour l’année 2018. J’étais alors loin d’imaginer la teneur des deux récentes annonces qui se sont succédées en moins d’une semaine : la présentation de notre portfolio multicloud  et l’annonce du partenariat avec Google. Loin d’un simple effet d’annonce, ce partenariat marque un véritable tournant. Pourquoi ? Parce que plus de la moitié des dépenses en matière de cloud public concernent des entreprises de moins de 1000 salariés, et qu’avec une progression de 23,2%, les entreprises de plus 500 salariés connaissent la plus forte croissance (Source IDC). Et c’est  justement ce segment qui penche favorablement en faveur de Google selon un récent rapport de RightScale si l’on s’intéresse, non pas à l’exécution actuelle des workloads, mais aux phases d’expérimentation et aux projets à venir. Google Cloud se positionnant alors trois points derrière Azure (30% vs. 33%) mais quatre points devant AWS (26%). Des chiffres qui se confirment sur le segment Entreprise, ou les expérimentations et les projets sur le cloud Google devancent de deux points son concurrent AWS (29% vs. 27%), Azure prenant une courte tête (32%). A cela, s’ajoute l’incroyable percée de Kubernetes parmi les outils DevOps. L’orchestrateur de Google connaît la seconde plus forte progression en 2017, derrière Docker, tant sur l’utilisation actuelle que les expérimentations et projets à venir.

Le quand – Pourquoi ce partenariat Google / Cisco sur le cloud maintenant ?

Google Cloud PlatformNous connaissons un véritable momentum sur les questions cloud. En signant un partenariat avec Cisco, Google valide à la fois notre vision et notre compréhension d’un modèle de déploiement multicloud, ie. un cloud hybride constitué de cloud privé et de plusieurs fournisseurs de cloud public, mais également notre avance technologique en matière de data centers. Rien d’étonnant donc à ce que cette annonce intervienne peu de temps après l’acquisition et l’intégration de CloudCenter (ex Cliqr), d’AppDynamics (et récemment de Perspica), et de Springpath, permettant de franchir un cap dans la réponse que nous vous apportons en matière de connectivité réseau, de sécurité, d’analytique et de management dans le data center. Une offre d’infrastructure de cloud hybride donc, à laquelle s’ajoute nos applications et services en mode SaaS de gestion de réseau (Meraki) ou de data center (Cisco Intersight), de collaboration (Cisco Spark), de sécurité (CloudLock) ou d’IoT (Jasper). Et si Google ne renie pas ses précédents partenariats, force est de constater qu’aucun ne relève d’un périmètre aussi complet et d’une vision commune sur les moyens d’y parvenir. Commercialement, et comme largement constaté par les médias, ce partenariat atteste surtout de la reconnaissance par la firme de Mountain View de notre leadership sur le segment Entreprise, segment sur lequel Google gagnera à accélérer puisque qu’historiquement plus ouvert à Microsoft Azure.

A découvrir sur cisco.fr : Cisco Intersight : solution de gestion de votre data center dans le cloud

Ce partenariat nous conforte aussi dans la transformation que nous avons initié vers un modèle de consommation de nos solutions et services directement lié à votre utilisation. Dans un futur proche, à compter du second semestre 2018, vous aurez donc la possibilité d’acquérir ces composants matériels, solutions logicielles et/ou services cloud ensemble ou séparément. Nos propres solutions logicielles seront disponibles sur la base d’abonnement annuel de un à cinq ans. Nous finalisons actuellement la dernière touche à nos modèles de paiement à l’utilisation. Et si les kits de développement ne seront pas disponibles avant l’année prochaine, vous pouvez déjà vous exercer sur les sandbox Contiv / Kubernetes ou vous familiariser aux procédures d’intégration et de développement continues CI/CD sur la plateforme DevNet.

 

Cisco Chuck Robbins Google Cloud CEO Diane Greene

Chuck Robbins (CEO Cisco) et Diane Greene (CEO Google Cloud) annoncent le partenariat (Vidéo Live Partner Summit 2017)

Le quoi – De quoi parle-t-on vraiment ?

Concrètement, l’offre de Cloud Hybride Cisco / Google permet aux développeurs de combiner les services cloud de Google à nos offres de réseau, de sécurité et d’infrastructure hyperconvergée on-premises. L’ambition étant d’offrir une vision à 360° sur le développement, l’exécution, la protection et la gestion de vos workloads ; ce qui vous permettra d’optimiser vos investissements actuels, ou de planifier plus sereinement vos migrations futures vers le cloud, à votre rythme et en évitant tout syndrome d’enfermement auprès d’un fournisseur unique.

A télécharger maintenant – Cloud public : comment éviter le syndrome d’enfermement [Livre Blanc IDC]

L’objectif premier étant de vous garantir simplicité et flexibilité, nous avons conçu un environnement de cloud hybride ouvert reposant, entre autres, sur le nouveau portfolio multicloud annoncé hier au Partner Summit. Mais pas uniquement. Pour qui souhaite comprendre la structuration de cette solution de cloud hybride, il lui faudra considérer 3 éléments constitutifs de l’offre :

  • Une suite de solution Open Source Cisco / Google dont Contiv, notre solution de gestion de containers à grande échelle, et Kubernetes, l’orchestrateur d’applications containérisées de Google
  • La plateforme Cisco constituée de nos plus grandes innovations technologiques en matière d’infrastructure (Cisco HyperFlex reposant sur nos serveurs UCS), de software-defned networking (Cisco ACI), de gestion des performances applicatives (AppDynamics) et de sécurité (Stealthwatch), afin de déployer les composants de cloud privé de cette solution hybride.
  • La Google Platform dont Apigee, une solution logicielle  permettant de gagner en visibilité et en contrôle sur les connexions d’APIs on-prem et dans le cloud.

 

Partenariat Cloud Google et Cisco

 

Le comment – la promesse d’un environnement multicloud ouvert

En permettant aux développeurs d’accéder à une véritable plateforme-as-a-service (PaaS), la solution de cloud hybride Google / Cisco leur permet de piocher les outils dont ils ont besoin et de les combiner à un catalogue d’APIs des plus innovantes proposées par Google. Au coeur de cette nouvelle plateforme, se trouvent les solutions open source Kubernetes et Istio. Après Docker, l’orchestrateur de Google pour la gestion des containers est l’outil DevOps qui connaît la plus forte progression. En faisant reposer notre solution de cloud hybride sur Kubernetes, nous proposons un environnement ouvert et cohérent dans le cloud et au niveau de l’infrastructure de cloud privé on-prem ; condition sine qua non à une modernisation des applications historiques, grâce au passage à des architectures en mode micro-services, reposant justement sur des containers. Le développeur peut ainsi coder une seule fois, déployer où il le souhaite tout en se prémunissant d’un enfermement sur un fournisseur de cloud unique.

Au sein du data center, notre infrastructure hyperconvergée HyperFlex fournira une solution cloud-ready pour Kubernetes et pour les containers, ainsi qu’une série d’outils de gestion afin de garantir la bonne application des règles de sécurité et des politiques de consommation. A noter également que depuis sa version 3.0, notre solution de software-defined networking Cisco ACI bénéficie aussi d’une intégration complète à Kubernetes, facilitant d’autant le déploiement de workloads sous forme de micro-services et la construction d’un réseau unifié pour containers.

A revoir : Contiv – SDN et sécurité pour containers [Infographie]

Cisco Contiv : gestion unifiée du réseau pour containersSi les containers présentent de nombreux avantages en matière de packaging, de portabilité ou de rapidité, la diversité des environnements hybrides ralentit fortement leur adoption. Fort de ce constat, nous avons développé une solution, également open source, pour faciliter le déploiement et la gestion des containers à grande échelle : le projet Contiv. En proposant une gestion unifiée des différents réseaux du container (cloud, machine virtuelle, bare metal), nous garantissons l’application des mêmes règles de sécurité au moment même de la configuration du réseau et en assurons ainsi la protection quelque soit l’environnement. A la clé, la possibilité de fournir une administration transparente et en temps réel du réseau et des applications on-prem et dans le cloud.

 

Tags:
Laisser un commentaire

Share