Blogue de Cisco Canada
Share

Chers fournisseurs de services : Les capacités multiécrans et multitâches constituent maintenant le nouvel ordre mondial

- 28 June 2013 2:33 pm

Par Chris MacFarlane, directeur principal de l’expansion commerciale, ventes aux fournisseurs de services

Le Rapport sur l’innovation qu’a publié dernièrement Rogers Communications a confirmé le point de vue qu’entretient Cisco (et moi) depuis longtemps : le comportement des téléspectateurs change de façon spectaculaire. À quel point spectaculaire? Examinons certains des résultats de l’étude.

Après les écrans de télévision, les ordinateurs et les portables (57 % et 60 %, respectivement) sont les écrans les plus couramment utilisés pour visionner du contenu, suivis des téléphones intelligents (42 %) et des tablettes (23 %). Les personnes de 34 ans et moins sont les plus susceptibles de visionner du contenu sur un deuxième écran (neuf personnes sur dix).

Sept Canadiens sur dix qui possèdent un téléphone intelligent, une tablette ou un ordinateur utilisent l’un de ces appareils en écoutant la télévision.

Source : Rapport sur l’innovation de Rogers

Le désir des Canadiens de visionner de la vidéo sur un plus grand nombre d’écrans et d’utiliser des appareils reliés à Internet à titre de compagnon à l’écoute classique du téléviseur s’accroît. En fait, la capacité d’effectuer ces types d’activités devient maintenant essentielle pour la plupart des téléspectateurs. La façon dont les fournisseurs de services réagissent à cette occasion déterminera la santé du secteur de la télévision payante à l’avenir. En fait, elle pèse lourd dans la balance.

Depuis de nombreuses années, des rapports, sondages et études en arrivent à la conclusion que les consommateurs désirent disposer de choix et de souplesse.  La réussite des options OTT (over the top), (Netflix, etc.), jumelée à l’introduction des tablettes dans les foyers moyens, constitue l’un des premiers indicateurs de la profondeur de ce désir.

Les succès des services OTT continuent de s’accroître (oui, même au Canada!). De plus en plus de consommateurs se tournent vers l’Internet pour regarder ce qu’ils veulent, où et quand cela leur convient. De nouvelles générations regardent maintenant du côté de l’Internet à titre de principale source de divertissement vidéo. Même les boumeurs commencent à voir les fournisseurs de services (p. ex. Netflix) comme une option viable pour consommer de la vidéo à la demande.

Entre-temps, de nouveaux appareils facilitent le visionnement de vidéos en ligne sur l’écran principal.  De simples appareils de rechange, comme les consoles de jeu ou les boîtes numériques reliées à Internet (p. ex. Apple TV), permettent au consommateur moyen d’avoir accès à de nouvelles plateformes à la demande et de profiter d’un choix sans précédent.

L’incidence des tablettes sur la consommation de vidéos est encore plus significative. Les tablettes sont en voie de devenir un élément essentiel des salles de séjour canadiennes et un composant de l’expérience télévisuelle. Ces jours-ci, regarder une émission en direct signifie utiliser un appareil de rechange pour rester connecté au monde extérieur – tout comme l’a déterminé l’étude de Rogers.  Cela signifie aussi tirer profit de cette connectivité pour effectuer un visionnement compagnon (penser aux scores et statistiques de tournois sportifs), et, pour de nombreuses personnes, pour demeurer actives socialement pendant le visionnement d’émissions de télévision ou de films.

Tous ces changements constituent un risque pour le secteur de la télévision payante à l’échelle mondiale. Toutefois, ils représentent également une occasion pour les fournisseurs de services de créer une nouvelle expérience utilisateur qui tire profit de ce nouveau modèle de visionnement (en fait, EastLink et TELUS créent déjà cette nouvelle expérience). Un fournisseur de services peut-il offrir une expérience qui permet aux utilisateurs de disposer de choix, de visionner du contenu contextuel et de personnaliser les options de visionnement? Peut-il offrir un produit qui tire profit des idées inhérentes à l’expérience de « compagnon de salon »?

Oui. Nous croyons qu’il le peut, mais qu’il doit transformer ses plateformes actuelles pour introduire de nouveaux services vidéos infonuagiques, des éléments fondés sur IP et de nouvelles technologies clients. Ces composants transformeront ses plateformes en un nouveau format polyvalent et adaptable convenant à cette occasion, qui sera prêt lorsque la prochaine tendance surgira.

Votre façon de consommer la télévision a-t-elle changé? Vous pouvez nous faire part de vos commentaires ci-dessous.


Chris MacFarlaneChris MacFarlane est responsable de l’expansion commerciale, ventes aux fournisseurs de services au sein de Cisco Canada.  Il œuvre dans l’industrie canadienne des communications depuis 25 ans. Il a commencé par travailler dans le secteur des télécommunications au sein de diverses compagnies de téléphone offrant des services locaux et interurbains.  Vers le milieu des années 1990, M. MacFarlane a commencé à centrer son attention sur les technologies Internet et a participé au développement de l’industrie canadienne des réseaux large bande. Au cours de la dernière décennie, il a travaillé directement dans le secteur de la câblodistribution, dirigeant les efforts d’ingénierie de l’un des premiers fournisseurs de services au Canada.

Tags:
Laisser un commentaire

Share