Cisco France Blog
Partager

Migration vers CT-5508 et WiSM2 : Pourquoi passer sur les nouvelles plateformes ?


20 January 2012


Cet article lance le début d’une (petite) série qui a pour objectif de présenter les  valeurs technologiques et économiques dont vous allez bénéficier en migrant un contrôleur wireless Cisco WLC-4400 ou WiSM vers un nouveau contrôleur wireless Cisco CT-5508 ou WiSM-2.

Un peu d’histoire

Les contrôleurs wireless de la famille WLC-4400, ainsi que le module embarqué WiSM, marquèrent le début chez Cisco des architectures dites « centralisées » ou encore « à base de point d’accès légers ». Ils connaissèrent une évolution logicielle importante en ce qui concerne les principes architecturaux du mode centralisé : tout d’abord par la mise en place du protocole Cisco LWAPP, puis plus récemment par la migration (logicielle) vers le standard de l’IETF CAPWAP. Dans le même temps la richesse fonctionnelle n’a fait que s’amplifier pour supporter les notions de groupes d’AP, de support multi-pays, d’introduction du mode hybride mais aussi et surtout apporter des réponses nécessaires en ce qui concerne la sécurité, avec l’évolution vers WPA2/AES, la détection des points d’accès radio pirate et l’analyse étendue WIPS des attaques radio.

Une évolution naturelle et nécessaire

L’évolution naturelle de la gamme Wireless Cisco a été de capitaliser sur l’ensemble de ces richesses fonctionnelles et architecturales, tout en apportant de surcroit une capacité d’évolution des produits déployés, tout en assurant à la fois la souplesse de mise en œuvre (technique et financière à l’aide de licenses logicielles par AP) et en garantissant une performance matérielle inégalée. C’est ainsi que sont apparus dans la gamme Cisco les contrôleurs de la famille CT-5508 et le module embarqué WiSM-2 sans créer de ruptures dans la solution Wireless Cisco.

La proposition de valeur

Dans une série d’articles à venir sur ce blog, je vais essayer d’illustrer, avec plus de détails, les valeurs apportées par ces nouvelles plateformes matérielles et montrer la nécessité de migrer dés à présent d’un existant qui a fait ses preuves vers des équipements plus puissants et plus riches pour pérenniser son réseau et lui permettre de supporter les défis à venir des usages du WiFi en entreprise.

  • Plus de souplesse et de capacité
  • Performance adaptée au 802.11n
  • Chiffrement AES
  • Accueil des télétravailleurs
  • Mobilité IPv6
  • Gestion de l’obsolescence
  • Topologie réseau inchangée
  • Capacité à construire de larges réseaux d’agences

En savoir plus …

Tags:
Laisser un commentaire

0 commentaires