Cisco France Blog
Share

Automatisez votre déploiement Wi-Fi Cisco avec APIC-EM

- 24 July 2017

Disponible depuis la version 8.2 du code du WLC et embarquée dans l’image d’usine des bornes Wi-Fi, l’application « Plug and Play » (PnP) de Cisco APIC-EM permet d’automatiser le déploiement des points d’accès et de pousser du début certains paramètres, comme par exemple la liste des contrôleurs (primaire, secondaire, tertiaire), le groupe d’AP, ou encore le groupe FlexConnect.

Cette solution rend le déploiement des réseaux Wi-Fi Cisco beaucoup plus rapide, sans besoin d’attendre que les APs s’enregistrent d’abord au contrôleur Wi-Fi pour ensuite changer à la main ou avec des modèles de configuration certains réglages comme la liste des contrôleurs et les groupes des APs.

Pendant le démarrage, toujours à travers les options DHCP 43 ou DNS, la borne Wi-Fi découvre et contacte le serveur APIC-EM avec l’application PnP, au lieu d’un contrôleur Wi-Fi comme décrit dans les paragraphes précédents.


Dans le serveur APIC-EM on déclare la liste des APs à associer à un fichier de configuration, qui inclut les paramètres à appliquer automatiquement à l’AP (contrôleurs primaire, secondaire, tertiaire, groupe d’AP, etc.).
Cette liste d’APs contient des informations comme les adresses MAC, les numéros de série, etc., qui permettent à APIC-EM d’identifier les APs et de leur pousser le bon fichier de configuration associé. Les APs d’une liste (ou « Project » / « Site » dans le jargon d’APIC-EM) peuvent être rentrés à la main par interface graphique ou même importés par fichier CSV, par exemple.

APIC-EM en particulier supporte également des APIs pour l’import des fichiers CSV de manière automatique à partir d’un script.

Toutes ces options combinées ensemble ouvrent des opportunités de cas d’usages d’installation comme le suivant :

  • l’installateur déballe l’AP de sa boite et scanne son code barre pour le « recenser » dans un outil tiers ;
  • l’outil de « recensement » pousse automatiquement par API les informations de l’AP vers APIC-EM, directement dans le bon « Project » / « Site », avec son fichier de configuration associé ;
  • l’installateur branche l’AP, qui découvre le serveur APIC-EM par option DHCP 43 ou DNS ;
  • APIC-EM reconnaît l’AP déjà recensé et lui pousse le fichier de configuration avec les contrôleurs primaire, secondaire, tertiaire, l’AP Group et éventuellement le FlexConnect Group ;
  • l’AP s’enregistre auprès du contrôleur primaire, directement dans le bon AP/FlexConnect Group.

Tous les détails sur le fonctionnement et la configuration d’APIC-EM Plug and Play pour les APs Cisco sont disponibles dans le guide suivant :
Wireless Plug and Play Deployment Guide

Tags:
Laisser un commentaire

Share