Cisco France Blog
Share

Soutenir l’entreprise de demain grâce à des réseaux virtuels flexibles

- 6 February 2017

Les opérateurs télécoms se trouvent à un carrefour : soit ils perdent toute pertinence, soit ils  suivent le rythme du monde numérique.

Le monde des affaires change, et l’essor de l’entreprise numérique y est pour beaucoup.

Amazon est l’un des fers de lance de cette évolution, grâce à son service de cloud computing à la demande, Amazon Web Services. Google, qui propose une offre cloud similaire, suit la même direction.

Ces entreprises ont une bonne raison d’investir dans le cloud computing à la demande.

Elles savent que leurs clients veulent bénéficier de services rapides et flexibles.

Le processus d’achat doit être simple et la mise à disposition immédiate, avec la possibilité d’ajuster le service en fonction des besoins.

Une tendance similaire est en train d’apparaître dans l’univers des réseaux.

Les entreprises comme les particuliers souhaitent bénéficier de services toujours plus personnalisés et polyvalents. De fait, l’importance des réseaux qui sous-tendent de tels services va s’accroître.

Les opérateurs télécoms se trouvent donc aujourd’hui à un carrefour.

Ils peuvent poursuivre dans la même direction et devenir les entreprises du passé.

Ils seront probablement relégués au rang de simples fournisseurs d’accès, avec un potentiel de croissance et d’innovation limité.

Ou bien, ils se mettent au rythme du monde numérique, avec la possibilité de tirer parti de toutes les opportunités de marché qu’il peut offrir.

Gagner en réactivité et en agilité

Mais pour réussir dans ce monde, les entreprises devront devenir plus réactives et plus agiles. Il leur faudra s’adapter au plus vite aux conditions changeantes, et donner à leurs clients la liberté de définir leurs propres produits et services.

De nombreuses incertitudes demeurent quant à cet avenir, mais une chose est sûre : les opérateurs ne peuvent plus compter sur les technologies d’hier s’ils veulent prospérer.

Pour suivre l’évolution des attentes de leurs clients, les opérateurs télécoms ont tout intérêt à adopter une technologie de virtualisation reposant sur l’orchestration.

Un réseau virtualisé est un réseau dissocié du matériel qui le sous-tend. Il reste ancré dans son infrastructure physique, mais fonctionne indépendamment de celle-ci.

Cette approche offre beaucoup plus de flexibilité aux opérateurs télécoms.

Pourquoi ? Parce qu’ils peuvent se concentrer sur les attentes de leur clientèle sans être limités par les capacités de leur matériel. Ils ont la possibilité de proposer des services cloud sur mesure, disponibles instantanément, avec une offre à la carte et une facturation à l’utilisation. De leur côté, les entreprises et les particuliers bénéficient d’une visibilité et d’un contrôle à la hauteur de leurs attentes. Enfin, l’activation de ces services est élastique : l’offre peut être facilement étendue ou réduite en fonction des besoins.

Rapidité d’innovation grâce à l’orchestration

La numérisation, tirée par la virtualisation, devrait fortement augmenter au cours des prochaines années. Au Japon, l’opérateur télécoms Softbank a su tirer profit de cette opportunité. Grâce à la technologie de virtualisation Cisco, il est en mesure de fournir des services plus agiles à ses clients.

Pour assurer le fonctionnement des réseaux virtuels flexibles, Cisco dispose de l’orchestration des services réseau (NSO), une technologie clé qui automatise et simplifie les tâches réseau complexes.

Pour Sadahiro Sato, vice-président directeur de l’innovation TIC chez Softbank, la nouvelle architecture, qui repose sur les technologies de virtualisation et d’abstraction réseau, saura favoriser les opportunités de l’entreprise en lui apportant beaucoup plus d’agilité.

Il s’explique : « La flexibilité et le caractère ouvert [de la nouvelle architecture Cisco] nous apporteront les outils nécessaires pour rapidement élaborer des services inédits et garder une longueur d’avance sur nos concurrents.

L’automatisation et l’élasticité à la demande contribueront à une réduction drastique des dépenses de fonctionnement et d’investissement à mesure que nous développerons notre offre. »

Si l’entreprise comprend les spécificités du matériel réseau, elle sait comment exploiter ses capacités pour bâtir des réseaux virtuels agiles et porteurs des services de demain.

Fort de son expérience dans la création de réseaux fiables et efficients dans le monde entier, Cisco est bien placé pour aider les opérateurs télécoms tels que Softbank à construire les réseaux du futur. Avec l’orchestration avancée, la sécurité intégrale et le codage open source adaptatif, la technologie Cisco offre tous les atouts pour développer des réseaux flexibles et puissants.

Avec l’accélération de la numérisation, les clients s’attendent déjà à disposer d’une offre à la demande et en libre-service. Les opérateurs télécoms doivent maintenant décider s’ils souhaitent prendre leur place dans ce nouveau monde, ou  Restez simples spectateurs.

Découvrez les atouts de la technologie Cisco pour les réseaux du futur. Consultez les détails de l’infrastructure Cisco NFV.

Points clés

– Les grandes entreprises du numérique, comme Amazon et Google, investissent dans le cloud computing à la demande parce qu’elles savent que les clients souhaitent aujourd’hui disposer des services à la demande rapides et flexibles.

– Grâce à la virtualization [cisco.com/go/nfv], sous-tendue par l’orchestration et l’automatisation, les opérateurs télécoms ont la possibilité de rejoindre ces entreprises dans le monde numérique et de répondre aux nouvelles attentes de la clientèle.

– La numérisation, tirée par la virtualisation, devrait augmenter de manière exponentielle au cours des prochaines années.

Tags:
Laisser un commentaire

Share