Cisco France Blog
Share

Convergence Telecom et IT: le SDN et Nfv au cœur de la transformation des SP

- 22 June 2015

La révolution du BigData, des objets connectés et des nouveaux usages numériques représentent une formidable opportunité de croissance et de développement pour l’industrie IT. Tous les secteurs de l’économie vont bénéficier de cette révolution numérique. Elle va permettre d’accélérer l’innovation et la croissance de la plupart des secteurs mais elle va aussi profondément transformer la chaîne de valeur avec l’émergence de nouveaux acteurs, de nouveaux partenariats et de nouveaux business modèles (tel que celui du Cloud Computing).

Les opérateurs de services traditionnels peuvent jouer un rôle majeur dans cette transformation numérique globale. Ils sont naturellement au cœur de la chaîne de valeur de la donnée mais vont devoir s’adapter rapidement à cette nouvelle donne induite par la convergence de l’IT et des services Telecom.

Les « pure players » de l’internet (OTT) sont déjà en ordre de marche pour capturer la croissance de cette révolution numérique. Ils ont démontré une agilité extrêmement forte pour enrichir leur portefeuille de services et répondre aux nouveaux besoins de marché notamment en ayant construit des plateformes IT unifiées et globales.

Face à ces nouveaux acteurs, les opérateurs sont face à une équation complexe dictée par la demande exponentielle des débits de l’accès jusqu’au cœur des réseaux et une forte érosion du prix des services trop coûteux et complexe à mettre en oeuvre. Ces grands défis de l’industrie Telecom poussent d’une part la fusion entre opérateurs pour atteindre une taille critique et d’autre part à réinventer le métier d’opérateur de service réseaux à la manière de grands acteurs comme AT&T ou DT : Ces acteurs travaillent sur des initiatives de transformation profonde autour de la convergence des metiers de l’IT et des telecoms. L’enjeux est de redéfinir le métier d’opérateur pour peut-être devenir les « Telco Cloud providers » de demain : http://www.att.com/Common/about_us/pdf/AT&T%20Domain%202.0%20Vision%20White%20Paper.pdf.

Une transformation technologique mais pas uniquement…

La convergence de l’IT et des Telecom est une transformation plus forte et plus fondamentale que toutes celles déjà vécues par les opérateurs sur ces 15 dernières années. Elle va en effet révolutionner en profondeur la manière dont ils conçoivent, produisent et opèrent leurs services. Cette transformation va pousser les opérateurs traditionnels à redéfinir les processus en s’inspirant des approches cloud IT à la manière des grands acteurs du web. L’agilité entière de l’entreprise est au cœur de la réussite de cette transformation. Cette transformation, à la fois technologique et organisationnelle, impacte en particulier les processus utilisés pour produire et maintenir les services réseaux, et plus globalement remet en cause les compétences des metiers.

Cette agilité nécessaire s’appuie notamment sur de nouveaux modèles de développements agiles de type « DevOps » permettant de mieux intégrer les aspects opérationnels d’un service tout au long de son cycle de conception et de son cycle de vie. Cela permet de garantir l’opérabilité et coût d’une solution complexe comme le NfV – « Network Function Virtualization », de réduire les cycles de création de service et d’assurer une qualité des services optimale. Cette agilité s’appuie également sur la digitalisation de toutes les interactions avec le client: prise de commande en « self-care », « provisioning » du service, configuration et mise à jour afin d’améliorer l’expérience utilisateur, et optimiser le cycle de vente.

devops

Cette transformation est aujourd’hui une réalité chez beaucoup de nos clients et elle est rendue possible avec l’émergence de nouveaux paradigmes technologiques que sont le NfV (« Network Function Virtualization »),le SDN (« Software Defined Network ») et l’orchestration des services.

SDN-Nfv

NfV permet aux opérateurs d’utiliser et de bénéficier des dernières technologies IT (serveurs x86, virtualisation, cloud orchestration,…) pour délivrer plus rapidement des services réseaux tandis que le SDN apporte au réseau ce que le virtualisation a apporté aux domaines des serveurs ces 10 dernières années à savoir; une meilleure utilisation des ressources du réseau, une simplification et automatisation du « provisioning » du réseau par l’utilisation d’APIs, abstraction des ressources « hardware »,…

Lors d’un prochain post, nous viendrons sur les principes et bénéfices du NfV (Network Function Virtualization) couplé à des infrastructures SDN (Software Defined Network) et des fonctions d’automatisation et d’orchestration.

Tags:
Laisser un commentaire

Share