Cisco France Blog
Share

Comment planifier votre passage à la virtualisation ?

- 6 February 2017

Les opérateurs télécoms devraient à l’avenir utiliser des modèles de réseaux plus complexes, en s’appuyant sur l’orchestration pour unifier une diversité de composants physiques et virtuels.

De plus en plus d’opérateurs télécoms et de prestataires de services IT décident de passer au numérique pour profiter des avantages aujourd’hui évidents d’une offre de services sur mesure et flexibles.

Les entreprises prospères de demain seront celles qui sauront définir leurs produits en fonction des besoins de la clientèle, sans se laisser brider par leur technologie. Et pour répondre aux attentes de sa clientèle, le plus simple est d’opter pour un réseau virtuel qui permettra par exemple aux clients de concevoir des services réseau personnalisés, facturés à l’utilisation.

Avec l’essor de l’Internet des objets (IoT), la nécessité d’une telle transformation est encore plus forte. Dans une étude récente, Cisco prévoit en effet 26,3 milliards d’appareils en réseau et de connexions dans le monde à l’horizon 2020, soit 10 milliards de plus qu’en 2015. Voitures, habitations, centres urbains… l’heure est au tout-connecté et l’usage de la vidéo en ligne ne cesse de progresser. Pour poursuivre leur croissance dans un tel contexte, les entreprises doivent innover avec des produits agiles, et les mettre sur le marché dans les meilleurs délais. À l’inverse, les opérateurs télécoms qui n’optent pas pour le virtuel risquent de laisser passer de nouvelles opportunités.

Le rythme du changement est rapide. Il est donc essentiel de ne pas rester à la traîne.

Gérer la transition vers le virtuel

Décider de passer à un réseau virtuel est un premier pas. Mais une fois qu’il est franchi, de nombreuses questions se posent quant au processus à suivre.

Un opérateur télécoms peut difficilement réussir une telle mutation en une seule fois et devra probablement opérer de manière progressive. De nombreux réseaux fonctionneront de manière hybride pendant un certain temps, la virtualisation servant à optimiser le réseau physique plutôt qu’à le remplacer entièrement. En outre, l’utilisation d’éléments fournis par différents fabricants ou éditeurs de logiciels tend à se généraliser.

La gestion du changement est donc une opération delicate qui peut s’avérer réellement fructueuse, à condition de réussir. Notre vaste expérience des technologies et des réseaux complexes nous permet de conseiller les opérateurs télécoms pour mener à bien leur passage à la virtualisation.

Et notre capacité à créer une technologie innovante de qualité est largement reconnue. L’infrastructure NFV de Cisco est particulièrement adaptée pour passer progressivement au réseau virtuel. Sa conception modulaire lui permet de s’adapter facilement à mesure que votre réseau évolue, en consolidant le meilleur des technologies réseau physiques et virtuelles.

Modèle open source et orchestration pour gagner en flexibilité

Nous nous efforçons d’exploiter notre innovation pour établir de nouvelles normes (comme en témoigne notre participation au groupe de travail IETF). Vous bénéficiez ainsi d’une plus grande liberté pour concevoir votre réseau sur mesure et le faire évoluer avec vous. Nous sommes également partie prenante dans de nombreux programmes open source de premier plan, comme OpenStack, le projet Fast Data fd.io, OPNFV et Open Daylight.

Dans un monde de plus en plus connecté, le cloisonnement n’a plus aucun sens. Nous souhaitons donc contribuer à créer des fondations solides pour la virtualisation à l’échelle du secteur.

Face à la complexité grandissante des réseaux de télécommunication, il est essentiel de pouvoir s’appuyer sur un « centre névralgique » qui provisionne de nouvelles capacités en temps réel et automatise les processus. Tel est le rôle de l’orchestration des services réseau Cisco (NSO).

Grâce à notre expertise du matériel réseau, nous avons toutes les cartes en main pour accompagner votre transition vers la virtualisation, en valorisant les points forts de vos systèmes existants. Notre approche globale facilite le processus et préserve la qualité du réseau tout en lui insufflant davantage d’adaptabilité et d’agilité.

Face à de tels arguments, plusieurs des plus grands opérateurs télécoms se sont rendus à l’évidence et s’appuient aujourd’hui sur notre technologie pour créer des réseaux hybrides et multifournisseurs à partir d’une architecture ouverte. Chaque opérateur télécoms procède différemment et nous sommes très bien placés pour vous aider à trouver la méthode la plus adaptée à vos besoins.

Découvrez comment optimiser la réactivité et l’agilité de votre réseau avec la technologie Cisco. Consultez les détails de l’infrastructure NFV de Cisco.

Points clés

– La transition vers un réseau virtuel s’effectue généralement de manière progressive.

– De nombreux réseaux fonctionneront de manière hybride pendant un certain temps, la virtualisation servant à enrichir et optimiser le réseau physique plutôt qu’à le remplacer entièrement.

– Une approche technologique axée sur l’open source contribue à créer des architectures réseau ouvertes et multifournisseurs.

– Nous sommes bien placés pour accompagner les opérateurs télécoms dans la création de ces nouveaux réseaux complexes et évolutifs, grâce à notre expertise en matière de réseau, notre technologie d’orchestration et notre engagement envers les normes ouvertes.

 

 

Tags:
Laisser un commentaire

Share