Cisco France Blog
Share

Qucit, la startup bordelaise qui mathématise la ville

- 1 August 2017

La start-up bordelaise, lauréate du prix de la mobilité Le Monde Smart Cities 2016,  prône l’utilisation des technologies pour collecter et analyser les données, ainsi Qucit apporte une réponse adaptée aux acteurs du transport lui permettant de répondre aux besoins des usagers.

La société créée en 2014 par Raphaël Cherrier, est passée d’applications prédictives pour les citadins utilisant le vélo, à celles utilisant tous les types de mobilité. Qucit, pour Quantified Cities, (villes quantifiées) mesure l’impact des aménagements urbains et a été partenaire de l’expérimentation Place de la Nation à Paris.

L’expérimentation a facilité la mobilité urbaine via des applications prédictives et des logiciels, permettant à la place parisienne d’être plus intégrée dans la ville, en la rendant durable et agréable pour les riverains et les citadins. J’ai récemment eu le plaisir de rencontrer Marie Quinquis, responsable Ventes et Marketing chez Qucit :

Marie, pouvez-vous nous raconter quelle est la solution mise en place Place de la Nation ?

Le but Place de la Nation est d’utiliser la donnée et l’intelligence artificielle pour mieux comprendre les piétons, l’impact de leur environnement sur leur confort et ainsi conforter, modifier des choix d’aménagement définis par les experts métiers de la Ville de Paris.

L’outil utilisé est ComfortPredict : un outil qui agrège l’ensemble des données statistiques (densité de maison, localisation des routes, position d’un arbre), dynamiques (évènement, météo) issues de capteurs (bruit, pollution, flux piétons) et les résultats d’un sondage de 2000 personnes sur la place. Les outils de machine learning sont entrainés pour prédire l’indice de confort d’une personne selon l’aménagement l’entourant et son profil.

Le résultat : une plateforme interactive avec des cartes (zones chaudes et froides) et une visualisation des facteurs explicatifs.

Quels en sont les bénéfices pour les riverains, pour la ville ?

L’outil a permis d’objectiver la perception des usagers de la Place de la Nation. Leur avis est ainsi pris en compte et quantifié pour justifier des choix urbains en adéquation avec leurs besoins. 

A l’heure où les cyberattaques s’intensifient, quelle garantie pouvez-vous donner aux citoyens et aux gestionnaires de la ville ?

Nos sondages sont anonymes et nous ne collectons aucune donnée susceptible d’identifier, d’une manière ou d’une autre, un usager. Nos tableaux de bord sont hébergés sur des plateformes sécurisées.

Quelles sont les autres sphères de développement en cours pour Qucit ?

Nous créons des outils pour rationaliser et améliorer la conception de l’espace public, la gestion des services urbains et le bien-être des citoyens.

Nous avons développé l’UPP (plateforme prédictive urbaine) pour modéliser les comportements humains en utilisant une grande variété de données urbaines et des algorithmes d’intelligence artificielle de pointe avec des applications pour :

Les outils que nous fournissons à nos partenaires et institutions les aident à améliorer l’expérience de leurs clients, à planifier leur logistique et à optimiser leurs décisions d’investissement.

Retrouvez l’article de l’Informaticien “La Place de la Nation bardée de capteurs” où Emmanuel Schneider explique les bénéfices du dispositif.

et celui-ci, qui vous donnera des éléments sur la solution mise en place.

 

Tags:
Laisser un commentaire

Share