Cisco France Blog
Share

Comment réussir à l’ère de la mobilité : 4 facteurs de succès selon Gartner

- 5 July 2017

Le marché informatique a évolué avec une vitesse exponentielle ces dernières dizaines d’années. Il y a 25 ans le seul moyen d’avoir Internet chez soi était via un modem connecté sur la ligne téléphonique. La connexion était lente et limitée, sans accès au streaming audio/vidéo. Les téléphones portables étaient rares et servaient uniquement à faire des appels (et jouer à Snake bien sûr).

Dix ans plus tard, le “Web 2.0” fait son apparition, avec un Internet plus rapide et accessible au public. Ces changements ont donné naissance à l’ère de la mobilité et à la société numérique que nous connaissons aujourd’hui. Elle est caractérisée par la croissance exponentielles des connexions, terminaux et objets.  

Brian Arthur, auteur du livre « The Nature of Technology », fait un parallèle entre l’histoire de l’informatique et l’évolution humaine. Selon lui, « au début, les machines ont été des morceaux de technologie déconnectés, mais comme des humains, ils ont aussi une origine et un processus d’évolution ». Arthur explique que l’évolution se traduit par une augmentation en maturité et en complexité, tout en partant des composants existants. Plus le nombre de composants disponibles est important, plus le nombre de nouvelles combinaisons technologiques peuvent être créées et plus l’évolution est rapide.  

Pendant que l’informatique a connu et continue de vivre des transformations profondes dans le matériel (portables, PCs, objets connectés), le logiciel (Windows, Linux, iOS), les usages (collaboration, sécurité, analytique, etc.), les évolutions dans le matériel réseau restent moins significatives. Sans doute les besoins de bande passante ont augmenté, on a vu l’apparition des solutions de virtualisation, containerisation, cloud computing mais au niveau des évolutions matérielles, l’équipement réseau n’a pas vécu de changements majeurs. Comme il y a 20 ans, une infrastructure réseau est composée des terminaux des utilisateurs, des commutateurs et des routeurs.

L’infrastructure réseau qui a été conçue il y a une trentaine d’années pour répondre principalement aux besoins de bande passante ne peut pas aujourd’hui répondre aux nouveaux enjeux tels que : l’échelle de déploiement des services, le support de milliers des terminaux et de millions de connexions, de nouveaux protocoles, la mobilité, les attaques de sécurité sophistiquées qui passent par le trafic chiffré…

Gartner identifie quatre enjeux pour les réseaux traditionnels (voir l’infographie) :

La transformation numérique : le numérique crée des opportunités mais aussi des challenges pour les entreprises qui doivent apporter plus d’agilité à leur organisation pour rester compétitives. La base d’une organisation agile et innovante est une infrastructure réseau capable de soutenir et de s’adapter aux nouveaux besoins de l’organisation « numérique ».

L’IoT : Aujourd’hui, une personne travaillant dans une équipe informatique gère en moyenne 200 appareils. Selon Gartner, en 2020, chaque seconde, 63 millions de nouveaux terminaux IoT vont se connecter aux réseaux d’entreprises créant de nouveaux enjeux en matière de sécurité et de bande passante.

Le Cloud : Les solutions cloud apportent l’agilité nécessaire aux entreprises de l’ère numérique mais les réseaux traditionnels n’ont pas été conçu pour le Cloud.

La mobilité :  Le nombre de terminaux connectés au réseau ne cesse d’augmenter à cause du BYOD et de l’IoT en créant de nouveaux points d’entrée au réseau.

Plus que jamais la réussite de l’entreprise dépend de l’informatique et plus concrètement du réseau d’entreprise. Un changement radical dans la gestion de réseau d’entreprise est aujourd’hui nécessaire : la suppression de l’effort manuel, la rationalisation du déploiement, l’auto-analyse des problèmes et la gestion native de la sécurité.

Comment y parvenir ?

Gartner dit« Un réseau du futur est une architecture réseau qui est prête à répondre aux nouveaux besoins d’entreprise et est aligné aux objectifs métier »

On a besoin d’une infrastructure réseau automatisée et programmable, qui permet de réduire grandement les coûts opérationnels et la complexité. Un réseau sécurisé, qui tire parti de la télémétrie du réseau pour générer de nouvelles expériences. Une infrastructure intelligente et intuitive qui diminue les risques en intégrant nativement des mécanismes de sécurité et de conformité.

Pour cette raison, Cisco a introduit une infrastructure réseau de demain : le Réseau Intuitif. C’est un système intelligent qui anticipe les actions, bloque les menaces et continue d’évoluer et d’apprendre seul afin de répondre à des défis réputés insolvables. Cette solution transforme complètement la manière dont sont gérés les réseaux d’entreprises.

Nous vous invitons à la découvrir en détails dans ce blog post.

 

Tags:
Laisser un commentaire

Share