Cisco France Blog
Partager

#PME 3 conseils pour mieux sécuriser votre activité

- 12 January 2018

Les menaces de sécurité concernent toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Qu’elles viennent de l’extérieur de votre entreprise (des hackers) ou de l’interne, qu’elles soient volontaires ou non, qu’elles soient virtuelles ou physiques, il est essentiel de s’en prémunir.

Voici donc 3 conseils pour protéger vos collaborateurs, votre matériel et votre activité des risques de sécurité.

 

1)   Protégez vos ressources en sécurisant vos lieux de travail physiques

Bureaux, usines ou terrains extérieurs, sont les lieux où se déroule votre activité. Ils renferment des secrets qui ne peuvent être dévoilés ou bien volés.

Grâce aux nouvelles générations de caméras de surveillance, vous avez désormais la possibilité de les installer facilement, de les configurer rapidement, et de les gérer dans le cloud.

Ces caméras sont d’ailleurs intelligentes et capables de détecter des anomalies, comme la présence ou l’absence d’un objet à un endroit donné, ou encore la présence ou l’absence d’un collaborateur ou d’un étranger par reconnaissance faciale.

Un tableau de bord, auquel vous pouvez gérer l’accès, vous donne la visibilité sur l’ensemble des données et peut vous envoyer des notifications si nécessaires.

Les intrus ne pourront ainsi plus pénétrer dans vos locaux !

 

2)   Sécurisez vos activités en adoptant les bonnes pratiques de cyber-sécurité

Au-delà de protéger l’environnement physique, il faut aussi sécuriser l’environnement virtuel. Après WannaCry, Nyetya et Dragonfly, nous savons que toutes les entreprises sont concernées, même les PME.

Il est parfois difficile de comprendre comment mieux sécuriser son réseau. Il faut voir cela comme un chevalier qui part à l’assaut d’assaillants.

Dans un premier temps, le chevalier doit s’équiper d’un bouclier. Il s’agit ici de technologies de sécurité globale qui vont permettre de parer le réseau des menaces. Selon le baromètre Ipsos-Navista, en 2015, 26% des PME n’avaient pas d’anti-virus et 48% n’avaient pas de pare-feu ; de quoi sonner le signal d’alarme.

L’une des sources courantes de cyberattaques est l’email. Il est possible de s’en prémunir grâce à des solutions spécifiques de threat intelligence, qui protègent votre messagerie et vous préviennent des anomalies. Grâce à elles, vous pouvez dire au revoir aux ransomwares et phishing !

Dans un second temps, le chevalier doit apprendre à parer les coups. C’est la même chose avec vos équipes : elles doivent adopter les bonnes pratiques. Pour ce faire, il est indispensable de les sensibiliser et de les former aux bonnes pratiques. Un chevalier averti en vaut deux !

Les intrus ne pourront ainsi plus visualiser et voler vos données !

 

3)   Protégez les données personnelles en étant conforme au RGPD

Seulement 23% des décideurs informatiques de PME se disent conscients de l’impact du Règlement Général de Protection des Données, qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 (source : enquête IDC ESET, 2017).

Pourtant, le RGPD vous impacte car vous avez des employés, vous avez une base clients et/ou vous fournissez des biens ou services à d’autres entreprises. En tant que collecteur de données touchant à la vie privée sur le territoire européen, vous serez soumis à cette nouvelle règle.

Ce règlement européen souhaite garantir la protection de la vie privée des individus, en s’assurant de la sécurité du traitement et du partage de leurs données. Pour vous assurer de votre conformité, suivez nos conseils.

 

En sécurisant vos ressources physiques comme virtuelles, vous avez la garantie d’une activité et d’un développement pérennes.

 

Plus d’informations pour résoudre ce défi : Cisco PME.

Laisser un commentaire