Cisco France Blog
Partager

Cisco Prime LMS et DCNM sont complémentaires !


14 June 2012


On me demande régulièrement d’expliquer pourquoi et comment les deux produits Prime LMS et Data Center Network Manager (DCNM) se positionnent l’un par rapport à l’autre. Pourquoi deux produits ? Lequel utiliser ? dans quelles situations ? etc … . Il est vrai que la question est pertinente… et je vais donc essayer d’y répondre sans langue de bois.

La vocation de Cisco Prime LMS est d’être la solution généraliste de Cisco pour l’administration et la supervision des infrastructures Cisco au sens large, c’est-à-dire incluant la quasi totalité des gammes d’équipements Cisco: routeurs, commutateurs, pares-feu, boitiers d’accélération, équipements de téléphonie ou de vidéo, etc…. Tous ces équipements peuvent être gérés par LMS … dans la limite des fonctions généralistes offertes par LMS, qui couvrent tous les domaines fonctionnels (configuration, fault, performance) et toutes les phases du cycle de vie d’une infrastructure (déploiement, surveillance quotidienne, gestion du changement, aide à la résolution d’incidents, planification des évolutions, etc…).  Cela veut donc dire que les spécificités d’un domaine technologique ou particulier n’ont pas vocation a être couvertes par LMS. Par exemple, la configuration des règles de sécurité d’un firewall ou la configuration d’un Call Manager pour la téléphonie IP ne sont pas possibles avec LMS, et nécessitent d’utiliser un logiciel dédié au domaine technologique.  Cela se justifie par au moins deux considérations:

  1. Le socle technologique actuel de LMS (essentiellement basés sur l’utilisation des MIBs SNMP) ne permet pas de gérer tous les détails d’un domaine particulier. Soit parce que les MIBs n’existent pas, soit plus généralement parce que l’usage du language SNMP et de la modélisation basique offerte par les MIBs est mal adaptée pour configurer des objets complexes et interdépendants.
  2. Ce sont souvent des personnels différents qui sont en charge de domaines technologiques spécifiques, et donc l’utilisation d’outils différents n’est pas un problème.

Le produit Data Center Network Manager (DCNM) (que vous ai présenté ici) est la solution de management dédiée au DataCenter Cisco qui se compose essentiellement de commutateurs des gammes Nexus (pour le réseau LAN) et MDS (pour le réseau de stockage SAN). Seul DCNM est capable de gérer tous les détails et les technologies spécifiques à ces gammes de produits. Par exemple, seul DCNM est capable de vous montrer et de configurer les Virtual Device Context (VDC), les Virtual Port Channel (vPC), les Fabric Extender (FEX), la topologie FabricPath et autres Port Profiles des Nexus. Ou encore les ZoneSet, les ISLs et autres VSAN database des MDS. Cela est possible, entre autres, car DCNM (LAN) s’appuie essentiellement sur l’interface Netconf/XML des Nexus.

Cela étant dit, il est donc exact que l’on peut administrer et superviser des commutateurs MDS ou Nexus, ou les Fabric Interconnect UCS avec Cisco Prime LMS, et tous les détails de compatibilité sont disponibles dans ce tableau. Il faut juste lire attentivement la liste des fonctionnalités supportées. En termes simples, ce sont essentiellement les fonctions de découverte, d’inventaire, d’archivage de configuration, de vue chassis (CiscoView) et de fault management basique qui sont supportées.  Cela est intéressant car LMS peut donc faire l’inventaire exhaustif de toute l’infrastructure Cisco (et même non-Cisco, comme expliqué dans ce billet) et archiver les configurations de tous les équipements Cisco.

A l’inverse, DCNM permet de découvir en plus des Nexus et MDS:

  • les Catalyst 6500, mais pas  en VSS et uniquement en mode read-only sur l’interface graphique de DCNM. Et dans une prochaine version, les Firewall Switch module (FWSM) seront également découverts.
  • Les UCS, mais uniquement la partie “réseau” des UCS, c’est-à-dire les Fabric Interconnect 61XX, les I/O modules et les cartes CNA. Pour l’instant DCNM ne permet pas de modifier la configuration des UCS.

A signaler également le fait que DCNM est capable de représenter sur sa vue topologique tous les équipements Cisco qui sont voisins des Nexus (au sens du voisinage CDP – Cisco Discovery Protocol). Et pas que les voisins directs, à condition de donner à DCNM les logins et mots de passe lui permettant de collecter les informations de voisinage CDP de chaque équipement.

Pour faciliter l’intégration entre LMS et DCNM, des fonctions de navigation contextuelle croisées sont apparues dans LMS 4.2 et vont arriver dans DCNM. Elle permettront par exemple de naviguer depuis DCNM vers la vue chassis (Ciscoview) de LMS.

En pratique, lorsque l’infrastructure à administrer comporte à la fois un réseau LAN/WAN/Campus et un réseau DataCenter Nexus/MDS, les 2 produits LMS et DCNM sont nécessaires pour administrer l’infrastructure complète. Lorsqu’il n’y a que quelques Nexus (souvent des Nexus 5500) au cœur d’une infrastructure Catalyst, le choix est moins évident et on peut raisonnablement envisager d’utiliser uniquement LMS.  Mais s’il y a des Nexus 2000 connectés aux Nexus 5500, alors il est dommage de ne pas disposer de DCNM pour gérer les détails des vPCs et autres Port Channels…

Tags:
Laisser un commentaire

1 commentaires

  1. Comme expliqué dans ce billet sur le blog Data Center:
    http://datacenterblog.cisco.fr/2012/08/24/dcnm-6-1-continue-lintegration-du-management-lan-et-san/
    Il est maintenant possible avec la version DCNM 6.1 de naviguer directement depuis la vue topologique de DCNM vers la vue d’un chassis Nexus dans Prime LMS.