Cisco France Blog
Partager

[Symposium 2017 – #2] Le futur des infrastructures : l’avis de Mark Townsley

- 12 May 2017

Article sponsorisé – Auteur: Pierre Guyot,  rédacteur, Usbek & Rica
Le symposium « Recherche et Innovation des Réseaux de Nouvelle Génération » Cisco – École Polytechnique 2017

 

Trois questions à Mark Townsley, ingénieur Cisco et co-fondateur du Paris Innovation and Research Lab (PIRL)

Comment se dessinent les réseaux de demain ?
Les nouvelles architectures IPv6-centric sont en train de tirer parti de l’énorme infrastructure qu’on voit se déployer à grande échelle autour du protocole IPv6. Cela crée de nombreuses possibilités nouvelles par rapport à l’Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui. Les plus grands opérateurs de data centers, mais aussi les opérateurs de télécommunications et plusieurs grandes entreprises, on l’a vu ici avec les présentations de Microsoft et JP Morgan, se saisissent de l’Ipv6 : tout ceci illustre à quel point un nouveau paradigme est en train de se créer, et ce à l’échelle mondiale, réseau après réseau. On en est aujourd’hui à capitaliser sur quelque chose dont le déploiement a commencé il y a quelques années, et qui nous permet de simplifier, de réaliser des économies d’échelle, de créer de nouvelles fonctionnalités. Les discussions le montrent : nous sommes très avancés en la matière mais, à la fois, nous devons être réalistes sur les défis qui attendent encore l’industrie.

En parallèle, je suis très heureux de voir l’émergence de l’ICN, l’information-centric networking, avec plusieurs démonstrations efficaces et très innovantes qui traitent les données directement dans le réseau sans passer par les traditionnels réseaux superposés des content-delivery networks (CDN). Un cap a été franchi, avec une infrastructure pleinement centrée sur l’information : c’est là encore à la fois un domaine de recherche et à l’évidence des technologies qui sont en cours d’implémentation.

En un an, ces technologies ont-elles beaucoup évolué ?
Le premier symposium du PIRL avait déjà évoqué l’ICN et l’IPv6-centric networking, mais ces technologies étaient clairement à un stade plus précoce de développement. Sur le segment routing, par exemple, qui permet à la fois une grande simplicité opérationnelle, une flexibilité et une scalabilité réseau optimisées, on était alors davantage dans le domaine de la réflexion. Aujourd’hui, c’est réel. Pour l’ICN, on voit que les problématiques abordées sont plus ciblées, c’est signe que cela avance.

Quels autres sujets vous paraissent centraux pour l’Internet de demain ?
Le focus que nous avons fait sur la production audiovisuelle montre bien que nous sommes sur des basculements technologiques profonds, par exemple autour des environnements virtuels. Il est intéressant d’entendre certains industriels du secteur démontrer l’ampleur du chemin parcouru et les défis qui restent à relever, et voir certains chercheurs du laboratoire leur répondre qu’on pourrait résoudre tel problème de telle sorte.

On sent bien, que l’on parle de réseau IPv6-centric ou d’Information Centric Networking (ICN) qu’il s’agit de créer une grande interconnexion où les réseaux deviennent l’infrastructure, et une infrastructure qui plus est intelligente, en parfaite adéquation avec le contenu ou l’information qu’elle sert a délivrer. Beaucoup de connexions entre les participants au symposium, et ce n’est pas un hasard, se sont aussi faites sur notre session consacrée à l’intelligence artificielle.

Pourquoi un symposium ?
Dans une période marquée par des mutations déterminantes pour l’avenir des protocoles Internet, le symposium vise à mêler des points de vue d’avant-garde, favorisant la rencontre entre mondes académique et industriel. Il est autant un moment de partage d’expertises, autour d’une trentaine d’interventions, qu’une opportunité de réseautage à tout-va, avec un mot d’ordre : rencontrer quelqu’un que, sinon, on n’aurait jamais rencontré.

Qu’est-ce que le PIRL ?
Le Paris Innovation & Research Lab est le plus grand laboratoire d’ingénierie technologique de Cisco en Europe, autour d’une équipe constituée d’un Cisco Fellow, de cinq Distinguished Engineers (ou Ingénieurs Principaux), d’une trentaine d’ingénieurs logiciels, systèmes et recherche, et d’une vingtaine de chercheurs, doctorants et étudiants.
Mais pour fonctionner et faire de la recherche efficacement nous avons agrégé à nos côtés un vaste écosystème de recherche, autour de plusieurs chaires et partenariats universitaires et d’organismes de recherche public-privé. Le PIRL est aussi un organe proche des start-ups, dédié à la co-création et à l’accélération de projets innovants.

Revivez le symposium dès maintenant en regardant notre playlist.

Retrouvez tous les articles du Symposium sur notre blog:

Tags:
Laisser un commentaire