Cisco France Blog
Partager

En 2020 la vidéo représentera 82% du trafic IP mondial


13 June 2016


Cisco publie une nouvelle fois son étude, le VNI IP Traffic Forecast, sur l’analyse des évolutions des trafics réseaux:. Cela nous permet de décrypter les tendances qui vont influencer les infrastructures réseaux et de prendre conscience des effets du développement des usages numériques sur ces infrastructures.

VNI 1 et 2

Les réseaux hauts débits constituent la colonne vertébrale d’Internet. Si Internet est devenue l’infrastructure essentielle au fonctionnement de notre monde moderne, les réseaux hauts débits en constituent la colonne vertébrale. Sans des infrastructures réseaux adaptées la société numérique qui évolue à grande vitesse sera bridée dans ses ambitions. Un problème sérieux qui a justifié que la France mette en place un Plan réseau très Haut débit avec un investissement de 20 milliards d’euros pour équiper les territoires d’ici 2020. Ce rapport tombe donc à point nommé pour aider les opérateurs privés, les collectivités territoriales et l’Etat à définir une stratégie efficace pour combler le retard pris avec les Etats Unis. Dans cette étude menée par Cisco les informations sont nombreuses et détaillées et j’en retiendrai quelques-unes. Je renvoie à l’étude pour plus de détails.

Le trafic sur Internet explose avec la vidéo. En 2020 le trafic sera équivalent à 95 fois ce qu’il était en 2005. CelaVNI video s’explique par un nombre grandissant de personnes utilisant plusieurs équipements connectés et consommant des contenus de plus en plus riches. En 2020 chaque seconde il y aura environ 1 million de minutes de vidéos transférées sur les réseaux. Ce trafic vidéo représentera 82 % du trafic global sur Internet en 2020. Le trafic de la vidéo à la demande aura doublé en 2020 mais d’autres usages expliquent cette part prépondérante dans le trafic Internet. La surveillance vidéo va déjà doubler en 2015 et la réalité virtuelle a quant à elle été multipliée par 4 en 2015. Les vidéos retransmises sur les écrans de télévision via Internet continuent de croitre et leur trafic sera multiplié par 3,6 en 2020. Les réseaux de fourniture de contenus (CDN) représenteront deux tiers du trafic vidéo sur internet en 2020.

 

Le Machine to Machine M2M représentera 46% des connexions et des équipements en 2020. Le nombre de connexions et d’équipements ont une progression plus rapide que la population. Cela se traduit par un nombre plus important d’équipements par utilisateur connecté. Le nombre croissant d’équipements connectés M2M (compteurs intelligents, vidéo surveillance, contrôle médical, suivi logistique) contribue à renforcer le ratio nombre d’équipements connectés versus le nombre de personnes. En 2020 les connexions M2M compteront pour 46% des connexions et des équipements. Les applications d’habitat connecté et de tracking vont peser près de la moitié (47%) des connexions M2M en 2020 et démontre que les Machines to Machines vont être très présentes dans notre quotidien. La santé connectée sera le segment à la plus forte croissance (49% par an) suivi par les applications de voitures connectées (37% par an).

La mobilité deviendra prépondérante. Les équipements mobiles prennent une place de plus en plus importante à tel point qu’en 2020 le trafic lié à cette mobilité comptera pour les deux tiers du trafic IP.

VNI usages

En 2020 90% des smartphones et des tablettes supporteront IPv6. Le trafic de données sur les mobiles va être multiplié par 8 entre 2015 et 2020 pour atteindre 30,6 Exaoctets par mois en 2020.Une croissance 3 fois plus rapide que celle du trafic IP sur des lignes fixes. Les applications se mettent à la mobilité pour suivre cette forte tendance. Parmi les services de mobilité, la géolocalisation arrive en tête avec une croissance de 38% entre 2014 et 2015, la banque mobile suit de près avec 37% de croissance et la vidéo sur mobile n’est pas en reste avec 35%.Entre 2015 et 2020 les plus fortes croissances se feront sur la géolocalisation et le commerce électronique

Les chiffres de cette étude sont une source d’informations précieuse pour élaborer des stratégies réseaux adaptées au monde numérique qui se crée sous nos yeux. Les nouveaux usages et les expériences clients ne seront possibles qu’au prix d’infrastructures réseaux efficaces pour relier les centres informatiques, les clouds, les utilisateurs et les objets connectés.

 

 

 

Tags:
Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Ce chiffre de 82% est incroyable et en même temps logique ! J’imagine le nombre de startups et de chercheurs qui vont s’engouffrer dans ce segment pour proposer des algorithmes de compression/décompression encore plus optimisés car vu le volume les gains minimes peuvent avoir des conséquences énormes.

    • oui cette évolution est importante à anticiper par les fournisseurs de cloud et d’infrastructure telecom. La solution passera effectivement par plus d’intelligence pour optimiser à la fois les réseaux et les contenus. Mais cela va également plus loin car cela signifie que nos mobiles (tablettes et smartphones) devront offrir une qualité et un confort visuels encore supérieurs