Cisco France Blog
Share

Vidéo Cisco et Microsoft Lync : Voix, Vidéo et partage de documents avec Expressway

- 20 June 2014

La collaboration, c’est avant tout pouvoir communiquer avec un interlocuteur. Et pour communiquer avec un interlocuteur, il faut à minima lui présenter une langue qu’il comprend pour que la conversation puisse être intelligible. Parler c’est impliquer un « entendre ».

Ce principe, qui peut sembler basique, est parfois une quête dans le monde des technologies de communications unifiées et de collaboration.

De nombreux services proposés aujourd’hui au grand public ou aux entreprises utilisent des protocoles propriétaires ou avec des implémentations particulières (euphémisme ?), soit pour la signalisation, soit pour le codec, et malheureusement bien souvent les deux.

Cisco a l’interopérabilité et l’ouverture inscrit dans ses gênes, n’oublions pas que les premiers services offerts étaient des routeurs inter-protocoles pour justement casser les barrières à la communication !

Vous avez pu constater l’année dernière que dans la continuité de ce code génétique, Cisco a proposé la première passerelle d’interconnexion avec Lync 2013 et son implémentation  du codec vidéo H.264, permettant ainsi à une organisation implémentant la vidéo sur Lync d’interopérer simplement avec les équipements vidéos existants.

Cette interopérabilité permettait d’assurer une interconnexion entre la voix et la video, mais ne traitait pas le partage de documents maintenant ainsi isolé ces deux mondes.

Il y a quelques jours, Cisco a annoncé que dans la continuité de ces fonctionnalités d’interopérabilité, les briques seront dotées de fonction permettant de partager un document entre un client Lync utilisant le protocole propriétaire RDP et un équipement utilisant le standard de partage de documents dans le monde vidéo  BFCP, qu’il soit Cisco ou non.

Cette étape est un pas de plus vers la véritable interoperabilité, celle qui, au-delà des briques technologiques permettant de traduire ou convertir les protocoles spécifiques en des languages compris par tous, permet une expérience utilisateur transparente.

Cet engagement « fanatique » envers l’interopérabilité peut se retrouver au travers des récentes annonces de Cisco sur l’Intercloud. Cette démarche d’interopérabilité est avant tout la garantie et la pérennité des investissements actuels ET futurs, de tirer profit du meilleur parti, et de ne pas rester encastré dans une logique fournisseur et non fonctionnelle.

Tags:
Laisser un commentaire

Share