Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Stimuler l’économie des PME québécoises à l’aide des technologies

- 16 July 2014 1:10 pm

On entend beaucoup parler du retard accusé par le Québec en matière de productivité. Il s’agit là d’un problème à ne pas prendre à la légère, car dans le contexte actuel de mondialisation, il devient important que le Québec accroisse ses exportations et son efficacité afin de tirer son épingle du jeu. Cela est particulièrement vrai au sein des PME, moteur de notre économie.

Une des façons les plus sûres d’améliorer la productivité organisationnelle est de faire appel aux technologies de l’information (TI) afin d’optimiser les processus d’affaires. Grâce à l’omniprésence d’Internet, la technologie est aujourd’hui à la portée de tous, ce dont les PME peuvent tirer avantage.

Il existe plusieurs façons d’exploiter les TI, mais voyons brièvement quatre concepts de pointe qui, à notre époque, revêtent un caractère quasi incontournable. 

Mobilité

En optant pour un programme d’utilisation des appareils personnels à des fins professionnelles (BYOD), une organisation permet à ses employés d’utiliser un dispositif mobile pour accéder aux données de l’entreprise en tout temps. Une telle possibilité procure d’énormes avantages en matière de productivité. Il suffit de penser aux représentants ou aux techniciens qui passent beaucoup de temps à l’extérieur du bureau. En déplacement, ces employés peuvent tout de même accéder à l’information d’entreprise dont ils ont besoin et la mettre à jour en temps réel.

Ces opérations se font en toute sécurité. Certaines solutions permettent d’établir un réseau privé virtuel à partir de chaque dispositif utilisé. Les PME peuvent aussi faire appel à des plateformes réseautiques intelligentes (la plateforme Cisco Unified Access notamment), qui facilitent la connexion des personnes, des appareils et des données et, du coup, la gestion du programme BYOD.

Collaboration

Selon une étude publiée l’année dernière, le travailleur du savoir passe 28 heures par semaine à écrire des courriels, à rechercher de l’information et à interagir avec ses collègues. Par ailleurs, 48 % des travailleurs à l’échelle mondiale accomplissent au moins la moitié de leurs tâches hebdomadaires à distance.

À l’ère de l’information et de la mobilité, la collaboration est devenue primordiale. Divers outils – communication vocale, conférence Web, vidéo, communications unifiées – permettent aux travailleurs d’accéder facilement à l’expertise et aux données essentielles, n’importe où et n’importe quand. À titre d’exemple, la solution Cisco Jabber permet de se relier à la fonction de présence, à la messagerie instantanée, aux données, à la voix, à la messagerie vocale, à la vidéo et au partage d’écran à partir de n’importe quel appareil. Dès lors, les PME peuvent non seulement économiser sur les frais de déplacement, mais améliorer leur productivité tout en favorisant l’esprit d’initiative et l’innovation.

Infonuagique

Les modèles de consommation des TI sont en mutation rapide. Au lieu de déployer ses solutions informatiques dans ses propres locaux, une PME peut aujourd’hui le faire dans le nuage, simplifiant grandement son infrastructure. Il devient alors possible de réduire considérablement les coûts de capitalisation et de gestion des TI, ce qui permet de consacrer des sommes plus importantes aux affaires essentielles de l’entreprise.

Pour une organisation de moindre envergure qui peine à affecter les ressources nécessaires à l’exploitation des TI, il s’agit là d’un concept très avantageux, voire révolutionnaire. D’autant plus que les solutions infonuagiques sont dotées de mécanismes de sécurité complets et étanches. Les petites et moyennes entreprises trouveront sur le marché des solutions abordables – comme Cisco Meraki – qui simplifient l’architecture et permettent de gérer différents éléments – communication sans-fil, commutateurs, sécurité et dispositifs notamment – par l’entremise du nuage.

Les entreprises ne s’y trompent pas; Cisco prévoit qu’en 2017, près des deux tiers des charges de travail à l’échelle planétaire seront exécutés dans le nuage.

Déploiement d’applications  

Selon Gartner, il y aura plus de 268 milliards de téléchargements d’applications mobiles en 2017. Pour accroître leur agilité, améliorer leur productivité, réduire leurs coûts et répondre aux souhaits des utilisateurs, les PME doivent pouvoir déployer les applications rapidement.

À cette fin, il est essentiel de disposer d’une infrastructure virtualisée, sécurisée et évolutive permettant d’optimiser les actifs informationnels. Il existe à cet égard des modèles d’architecture fondés sur des expériences vécues par d’autres PME, que l’on peut utiliser pour déployer les applications voulues au sein d’un environnement optimal – dans le nuage, en colocation, dans les locaux de l’entreprise, etc. La solution Flexpod Express de Cisco englobe des modèles de référence destinés aux PME.

Les quatre éléments que l’on vient de voir sont interreliés. Ils peuvent aider les petites et moyennes entreprises à saisir les occasions d’augmenter leurs revenus et de stimuler leur croissance. De nos jours, les organisations qui connaissent du succès ont fait le choix d’investir dans les technologies de pointe. Les solutions TI étant aujourd’hui abordables et adaptées aux petites et moyennes entreprises, les PME québécoises ont tout intérêt à adhérer à ce modèle afin de demeurer concurrentielles.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet