Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Des Canadiens qui ne peuvent se séparer de leurs téléphones dans un monde connecté

- 12 December 2012 9:00 am

Si vous aviez à choisir qu’un seul appareil lequel garderiez-vous?  Serait-ce un portable? Un téléphone intelligent? Une tablette

Ceci est l’une des très nombreuses questions posées dans le troisième rapport annuel de Cisco intitulé Connected World Technology Report (CCWTR) (en anglais). L’étude de cette année a porté sur les étudiants et le jeunes travailleurs, âgés de 18 à 30 ans en parallèle aux professionnels des TI, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Brésil, en Argentine, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Russie, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, en Corée, en Inde, en Chine, au Japon et en Australie.

Le premier chapitre, publié aujourd’hui, comporte un thème omniprésent, soit le besoin ou même l’obsession compulsive qu’un si grand nombre de jeunes gens, les Canadiens y compris, ont à rester connecté à l’aide de leur téléphone intelligent.

Neuf jeunes Canadiens sur dix vérifient leur téléphone intelligent dès qu’ils se réveillent. Ils l’utilisent au cours de la journée (63 % d’entre eux jugent même qu’ils le font de manière compulsive) et plus de 60 % l’amènent au lit avec eux. Et que font-ils avec leur téléphone intelligent ? Ils sont constamment en train de transmettre des photos (90 % des répondants), de charger des vidéos (62 %), sur Facebook (87 %) et de gazouiller sur Twitter (56 %) – ajoutant au volume de données mondial à chaque glissement de doigt.

Il n’est pas étonnant qu’en plus de l’accélération des réseaux mobiles à bande passante élevée de type LTE, les fournisseurs de services travaillent avec Cisco pour le déploiement à un rythme de plus en plus accéléré de « petites cellules » comme des points d’accès Wi-Fi pour les portables et des cellules Femto afin de répondre à la demande.

Poursuivant sur un des thèmes de l’étude de cette année, nous observons toujours que la pulsion « d’être connecté » est en train de faire disparaître la démarcation entre la vie sociale et familiale, et la vie professionnelle.  Lorsque l’on a demandé à des jeunes travailleurs canadiens quelles étaient les politiques relatives aux activités personnelles sur des appareils de leur employeur, 43 % d’entre eux savaient que ces pratiques étaient interdites, pourtant 77 % d’entre eux ont admis qu’ils ne suivaient pas les directives. D’un autre côté, 36 % des Canadiens œuvrant dans le secteur des TI estimaient que les employés de leur entreprise respectaient les consignes. Il est clair qu’il est temps pour les services des TI d’admettre que les comportements des employés changent et que les services des TI doivent s’adapter.

Cisco aident un très grand nombre d’entreprises et d’organismes à mettre en place leurs programmes AVA (Apportez votre appareil) ou BYOD « Bring Your Own Device » permettant aux employés d’amener leur téléphone intelligent, leurs tablettes et autres appareils au bureau. À l’intérieur même de Cisco, nous avons connu d’importants gains de productivité et d’économies de coûts en migrant vers un modèle où le service des TI n’est plus responsable de la mise à disposition d’un téléphone intelligent appartenant à l’entreprise. Au lieu de cela, nous accueillons les employés qui utilisent leurs propres tablettes et téléphones intelligents.

Alors que le premier chapitre de l’étude internationale Connected World Technology Report montre que les activités personnelles se sont insinuées dans la journée de travail, il fait également ressortir l’occasion pour les entreprises d’aller plus loin que les programmes AVA. Le moment est maintenant opportun de construire des applications commerciales sécurisées pour les téléphones intelligents et les tablettes pour mieux saisir les occasions qui se présentent avec cette population de jeunes employés qui sont toujours branchés et qui sont toujours en train d’utiliser leurs appareils mobiles.

Revenez bientôt pour mes analyses dans les chapitres deux et trois de l’étude Connected World Technology Report qui seront publiés dans les mois à venir, où nous étudierons d’autres tendances et occasions dans cet espace.  Et pour un aperçu en profondeur des conclusions du chapitre un vous pouvez utiliser notre Mappemonde interactive de l’étude Connected World Technology.

Pour ma part, je suis vraiment très heureux de ne pas avoir à choisir un seul appareil. Et vous, que pensez-vous du chapitre un de l’étude CCWTR?

Pour plus d’informations sur l’étude CCWTR, allez ici.

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Partagez
tweet