Cisco Suisse Blog
Share

Transformation de la place de travail ou comment améliorer l’efficacité des employés ? 2ème Partie – Comprendre l’utilisation de la place de travail

- 11/06/2018 9:53 am

Dans mon blog précédant, j’ai décrit la nécessité de faire évoluer la place de travail dans le cadre de la transformation digitale en tenant compte de divers facteurs clés et, notamment, de l’expérience de l’utilisateur.

L’analyse de la place de travail et l’utilisation des mètres carrés

Avant de faire des changements de l’espace de travail dans les bureaux, il est utile de mettre en place des outils d’analyses qui permettent de dégager le taux d’utilisation des bureaux, des salles de conférences, de la cafétéria, etc.

Les technologies Cisco fournissent de nombreuses données qui peuvent être exploitées afin d’optimiser les lieux de travail. En voici quelques exemples :

Détection faciale

Beaucoup de nos solutions de collaboration vidéo comme les Webex Room utilisent la détection faciale pour zoomer sur les personnes qui prennent la parole lors d’une conférence. Des API sont disponibles pour récupérer le nombre de personnes présentes dans la salle et ainsi comprendre leur taux d’utilisation et également d’ajuster leur taille si elles sont systématiquement sur ou sous occupées.

Analyse vidéo

Les caméras de surveillance Meraki peuvent également évaluer rapidement la circulation et le nombre de personnes par exemple dans un couloir, à la cafétéria… afin d’optimiser l’utilisation et l’agencement des locaux

Analyses des réseaux

Les solutions wireless de Cisco permettent de monitorer la présence ainsi que faire de la localisation et d’offrir toutes sortes de services innovants, grâce à la mise à disposition de ces données via des API, depuis le CMX ou depuis le dashboard Meraki. Quelques exemples ci-dessous :

  • L’analyse des flux des personnes a montré que le coin sofa n’était jamais utilisé, ce qui permet de ré-allouer cet espace différemment.
  • Après analyse, on ré-alloue cet espace pour offrir un espace de collaboration vers l’extérieur. Résultat, les collaborateurs s’approprient cet endroit.

  • Compter le nombre de personnes présentent chaque matin à 10h et envoyer cette information au chef cuisinier de la cafétéria d’entreprise pour une meilleure planification de la quantité de repas à préparer.
  • Comprendre via une app quels sont les étages utilisés par les employés, pour pouvoir choisir une place en fonction de son activité en tant qu’employé, ou pour aider le service de nettoyage à vider les poubelles uniquement des bureaux utilisés ou encore de détecter par la non-utilisation, les bureaux qui ont un problème technique (par exemple, une chaise cassée).
  • Coupler ces systèmes avec les systèmes du bâtiment pour une optimisation du chauffage et de la climatisation ou une préférence individuelle.
  • Fournir une localisation à l’intérieur des bâtiments pour, par exemple, guider l’employé et les visiteurs jusqu’à une salle de conférence pour son prochain meeting.
  • Localiser une personne seule (service de maintenance ou nettoyage) en difficulté ou dans une zone à risque, couplé à une app dans son smartphone.
  • Remonter l’expérience utilisateur en tenant compte de sa localisation, via DNA Center Assurance pour faciliter les opérations et améliorer la qualité du service IT.
  • Prendre le retour d’expérience des employés, à chaud, sur une salle de conférence comme par exemple via les API de Cisco Webex Teams en utilisant les informations contextuelles de la situation.

Cette vidéo donne un exemple d’intégration des briques citées ci-dessus:

 

Dans mon prochain blog, je couvrirai l’agencement des espaces de travail dans le cadre de cette transformation de la place de travail.

 

Tags:
Laisser un commentaire