Blogue de Cisco Canada
Share

L’Association québécoise des technologies transforme ses activités grâce à la technologie – deuxième partie

- 21 October 2014 11:19 am

Dans la première partie de cette série, j’ai raconté l’histoire de l’Association québécoise des technologies (AQT) et du défi qu’elle a dû relever pour mettre en lien et mobiliser des membres disparates.

Dans le billet d’aujourd’hui, je traiterai de la façon dont l’AQT a relevé ce défi et transformé ses activités au moyen de la technologie.  Soyez à l’affût pour lire la conclusion de cette histoire dans mon billet qui sera diffusé la semaine prochaine.

Vous vous souviendrez que l’AQT a compris qu’elle avait besoin de changer sa façon d’interagir avec ses membres disparates. L’association organisait des événements à Montréal, auxquels assistaient en direct ses membres de la région montréalaise, alors que ses membres éloignés y participaient par téléphone. Cette façon de faire n’atteignait plus les objectifs de l’organisme.

Mais que pouvait faire l’association? En dépit des plus de 600 membres qu’elle représente, l’AQT elle-même est une petite entreprise. Comment pouvait-elle améliorer l’expérience de ses participants distants? La technologie vidéo constituait une réponse évidente, mais semblait hors de question, car l’AQT croyait que seules les grandes sociétés peuvent se la permettre.

AP67687

Est-ce que cette histoire commence à vous sembler familière?

Medwave Optique est un membre de l’AQT, et en tant que tel, nous avons offert de l’aider à voir ce qu’il était possible de réaliser au moyen des nouveaux points d’extrémité et de la nouvelle technologie vidéo.

Par exemple, pour permettre aux membres éloignés de participer aux événements par l’entremise de la vidéo afin de les intégrer à la conversation, nous avons suggéré à l’AQT de mettre en œuvre une solution Cisco TelePresence souple. Pourquoi? Parce que cela nous a permis de transformer l’écran plat actuel de l’AQT en un système de collaboration vidéo haute définition.

Imaginez votre entreprise faisant de même, avec la technologie que vous avez déjà. Un codec, une caméra et une commande à distance sont tout ce dont l’AQT a eu besoin.

Nous avons mis la solution à l’essai dans les bureaux de l’AQT, et elle l’a adorée. La première réaction a été littéralement : « Wow! L’image est très claire. C’est tout comme si les autres membres étaient dans la pièce avec nous. »

En plus de la solution TelePresence que l’AQT a ajoutée à ses bureaux de Montréal, elle a aussi déployé un service infonuagique par abonnement afin que des membres disparates puissent accéder aux séances de téléprésence.  Les membres éloignés n’ont qu’à télécharger le logiciel Cisco Jabber® Video for TelePresence gratuit et à composer un numéro pour participer à la séance.

Facile? Oui! Rapide? Oui! Prêt pour les petites entreprises? Absolument!

En outre, comme Jabber permet également de visionner des vidéos et des présentations, la réaction des membres a été extrêmement positive. Aux dires de M. Lapointe de l’AQT :

« Jabber est remarquable, car il est facile à installer et gratuit pour nos utilisateurs éloignés. Ils adorent ça! Ils n’ont qu’à cliquer sur un bouton et à entrer l’adresse pour participer à la conférence. Nous ne leur avons jamais offert rien de semblable. »

Qu’est-ce que la solution vidéo a changé aux activités de l’AQT? Jusqu’où l’association croit-elle aller avec ce déploiement? Je répondrai à ces questions dans la dernière partie de cette série la semaine prochaine.

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Share