Blogue de Cisco Canada
Share

Comment la technologie est en train de transformer la pratique de notre cabinet

- 23 October 2012 5:08 pm

Par Bayo Odutola, associé principal, OLLIP P.C.

La technologie donne le pouvoir de transformer les petites et moyennes entreprises (PME). Pour en avoir la preuve, ne cherchez pas plus loin qu’OLLIP P.C, le cabinet spécialisé établi à Ottawa où j’œuvre à titre d’associé principal.

Fort d’une équipe restreinte de quatre avocats et d’agents de marques de commerce, notre cabinet aide les entreprises internationales à protéger leurs actifs de propriété intellectuelle, en interaction dans ce processus avec les plus grands cabinets de services juridiques. Pour pouvoir aider des entreprises de plus grande envergure dans les causes en propriété intellectuelle internationales et entrer en lice avec des cabinets plus importants pour acquérir une clientèle, nous étions à la recherche d’une solution pour présenter OLLIP à des clients actuels et potentiels, ainsi qu’à des pairs d’une façon qui ne criait pas sur tous les toits que « nous n’étions qu’un petit cabinet ». Et nous y sommes parvenus en grande partie grâce à la technologie.

Nous avons fait installer un Système Cisco Unified Communications 540 pour les petites entreprises, de même que plusieurs téléphones IP Unified Cisco de série 7900. Nous tirons également parti de la solution WebEx™ de Cisco pour organiser des réunions avec des clients ou des partenaires dans le monde entier.

Tout cela peut sembler très technique, mais en fait cela revient à ceci : notre entreprise semble maintenant disposer de moyens aussi importants qu’un grand cabinet juridique. Les avantages de ces solutions – une plus grande évolutivité, une gestion simplifiée pour le personnel des TI des utilisateurs et des mises à jour logicielles – nous aident à prendre de l’expansion, à devenir plus rentables et à attirer de nouveaux clients.

Évidemment, ces avantages viennent également avec des fonctionnalités plus qu’intéressantes. Les trois fonctions suivantes des technologies que nous avons déployées sont parmi mes favorites, et toutes les petites et moyennes entreprises canadiennes sont susceptibles d’en bénéficier lorsqu’elles veulent entrer en lice avec les plus grands joueurs dans leurs secteurs respectifs.

L’accès à numéro unique – Si les juristes d’OLLIP n’avaient besoin que d’une seule ligne directe, peut-être cette fonction n’aurait pas été si importante pour nous. Mais j’ai à moi seul quatre numéros de téléphone, pour couvrir plusieurs continents. Si un client a besoin de m’appeler, le fait de pouvoir leur donner un numéro unique qui rejoint tous mes téléphones portables change complètement la donne.

Intégration de la caméra de sécurité – Nous prévoyons installer une caméra de surveillance vidéo pour l’intégrer aux téléphones décrits ci-dessus à l’aide d’un produit appelé Cisco MonitorView. Ceci nous permettra d’avoir un accès à la caméra vidéo à partir des écrans d’affichage des téléphones et d’ouvrir la porte d’entrée. La possibilité d’intégrer la sécurité physique avec notre système téléphonique est pour moi un formidable atout supplémentaire.

Fonctions de réception automatique et de conférence – Personne chez OLLIP ne pourrait maintenant se passer de ces fonctions . La fonction de réception automatique d’UC Managernous a fait instantanément paraître comme un cabinet juridique d’une envergure beaucoup plus grande, tant à l’interne qu’auprès du client. Nous sommes en mesure d’adapter les choix possibles du client lorsqu’il appelle le cabinet, de recevoir et de sauvegarder des messages dans la boîte vocale à partir de n’importe quel endroit en passant par des courriels et de créer sur le champ une salle virtuelle de conférence même lorsque je suis à l’extérieur.

La technologie a transformé OLLIP et la manière dont nous menons nos affaires. Si vous êtes encore en période de réflexion sur la technologie et ce qu’elle peut réellement accomplir, prenez le temps d’examiner où vous vous situez et où vous voudriez être. Il y a de fortes chances que la technologie est au centre de la solution (ainsi qu’un personnel chevronné) qui permettra d’y arriver.

Pour en savoir plus sur l’historique d’OLLIP P.C., consultez leur étude de cas.

Maître Bayo Odutola est l’associé principal d’OLLIP P.C. et détient 15 ans d’expérience dans la pratique du droit de la propriété intellectuelle. Il dirige tous les aspects du contentieux en propriété intellectuelle (procédures d’opposition, d’annulation,et de radiation; conflits relatifs aux noms de domaines, poursuites judiciaires, acquisitions, recherches d’antériorité et conseils liés plus particulièrement aux marques de commerce, droits d’auteur et questions de licences et de technologies. Maître Bayo a mené de nombreuses procédures judiciaires en marques de commerce devant l’Office de la propriété intellectuelle du Canada , la Cour fédérale du Canada et la Cour d’appel fédérale. Il a représenté des clients aussi variés que des lauréats des prix Juno et des Oscars de cinnéma, que des sociétés de produits chimiques et même des pizzérias.

En 2004, il a été nommé au palmarès du Ottawa Business Journal mettant à l’honneur les quarante gestionnaires âgés de moins de 40 ans les plus en vue de la capitale nationale du Canada. Maître Bayo est reconnu comme spécialiste agréé du droit de la propriété intellectuelle (marques de commerce et droits d’auteur) par le Barreau du Haut-Canada (BHC) et a siégé au comité du BHC pour l’agrément des spécialistes en droit de la propriété intellectuelle.

Tags:
Laisser un commentaire

Share