BeLux Blog

Vivement 365 journées internationales des jeunes filles dans le secteur des TIC !

Aujourd’hui est un jour à marquer d’une pierre blanche, car les Nations unies l’ont proclamé Journée internationale des jeunes filles dans les TIC. Nous accueillons aujourd’hui plus de 3 000 filles dans un peu plus de 80 de nos bureaux pour un galop d’essai dans notre secteur. Personnellement, j’organise un atelier innovant au Digital Leadership Institute International. La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC est une superbe initiative, certes, mais il convient dès aujourd’hui à penser aux lendemains…

Nous vivons dans une société en mutation rapide dont le cœur se compose des technologies de l’information et des communications, les TIC. Le futurologue Thomas Frey a récemment prévu que la moitié des emplois actuels disparaîtront à l’horizon 2030. Selon vous, quelle proportion des nouveaux postes à pourvoir exigeront des connaissances en TIC ? Dans l’ensemble de l’Union européenne, seuls 29 femmes sur mille décrochent un diplôme dans le domaine des TIC. En conséquent, nous n’armons pas nos jeunes femmes pour affronter l’avenir.

Il existe aussi nombre d’organisations locales et mondiales qui s’emploient à inspirer et à convaincre les jeunes filles de faire carrière dans les STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques), dont CoderDojo et Greenlight for Girls (g4g). Récemment, nous avons démontré à 34 jeunes filles que les sciences et les technologies pouvaient aussi être fun dans le cadre du tout premier « g4g@work day ».

Absence de modèles
Parallèlement à l’encouragement des femmes à embrasser une carrière dans le secteur des technologies, nous avons encore une autre mission. Pour les femmes, aucun autre secteur ne présente un taux d’abandon aussi élevé que les TIC. En effet, la moitié des femmes actives dans le secteur le quitte avant d’atteindre 45 ans, comme le montre une récente étude de la Commission européenne. Un cinquième des femmes trentenaires avec un diplôme TIC travaille dans le secteur des TIC, contre 9% des femmes de 45 ans. Comme vous le voyez, les femmes qui optent pour notre secteur finissent donc dans leur majorité par décrocher…

Peut-on dire que nous mettons tout le monde dans le même panier, sans tenir compte du sexe, de la race ou de l’âge ? Je crains que la réponse soit non. Différentes études montrent que les préjugés ont une influence négative sur notre travail. Des erreurs de marketing et de nombreuses idées préconçues finissent par aiguiller les jeunes filles et les femmes vers des voies plus « conventionnelles ». C’est ainsi que le préjugé selon lequel la « technologie n’est pas attirante pour les jeunes filles » a encore la vie belle… Mais pensons-nous vraiment qu’une moitié de la population est moins douée pour les maths ou le langage codé ?

Comment changer la donne ? Démontrer que les jeunes filles, les femmes et l’informatique sont parfaitement compatibles est une première étape positive. Le titre de Digital Girl of The Year 2014 de Manon Van Hoorebeke a attiré l’attention sur notre entreprise à l’échelon local, certes, mais que pouvons-nous faire de plus ? Nous devons commencer plus tôt. Par le biais de mon mouvement Girls ♥ Tech, j’ai lancé une pétition à l’attention du secteur du divertissement visant à faire participer plus de modèles féminins dans toutes les activités ou programmes en matière de STEM.

Gérer la diversité des deux côtés
En mars, Fortune indiquait encore comment nous pouvions stimuler la diversité à partir de notre entreprise ou organisation. Nous avons toutefois aussi des groupes de collaboratrices comme Women in Networking (WiN), Women in Science and Engineering (WISE) et Connected Women(CW) qui accompagnent les femmes dans leur carrière au sein des entreprises et les encouragent à placer la barre plus haut pour elles-mêmes et à organiser des activités telles que Greenlight for Girls @ work. Cette approche de bas en haut exerce un impact tout aussi important. Entretemps, des managers masculins ont également rejoint le groupe WiN. Ils reçoivent des conseils utiles pour devenir de meilleurs dirigeants.

Le mois dernier, Tamara Leemans, Chief Technology Office de VOO, a participé à l’événement « Women of Impact ». Cet événement est organisé par des collaborateurs et s’étend sur quelque 20 heures de Hong Kong à San Jose. Pas moins de 4 850 personnes ont participé à des ateliers et à des sessions de mise en réseau. Ces initiatives peuvent facilement être copiées.

Aujourd’hui, nous nous coupons en quatre pour la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC, mais n’oublions pas qu’il y a encore 364 autres jours pour inspirer les femmes et les jeunes filles. N’attendons pas un an pour remettre le couvert !

La sécurité informatique est aussi une responsabilité individuelle !

Nous sommes montés au créneau avec Bart Tommelein quand il s’agissait des paramètres de respect de la vie privée de Facebook. Nous nous insurgeons contre la vente de tasses de café avec des photos d’enfants récoltées sur Pinterest. Nous voulons être protégés et nous ne voulons pas que des organisations véreuses puissent diffuser ou exploiter nos données personnelles. Dans le même temps, force est de reconnaître que rares sont ceux qui se donnent la peine de lire les contrats et de maîtriser parfaitement les paramètres de respect de la vie privée. Pour beaucoup, il semble que la protection en ligne – et peut-être aussi le respect des données à caractère personnel – reste un problème qui doit être résolu par des instances supérieures. Le même scénario est de mise au sein des entreprises.
(more…)

Mots-clefs :,

Alexander passe au numérique : l’Agenda numérique a le mérite d’exister, reste à concrétiser !

La semaine dernière, un homme politique est venu rehausser de sa présence l’événement VIP de l’association des managers ICT de Belgique, Beltug. Il s’agit d’Alexander De Croo, Vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, qui est venu expliquer son Agenda numérique. J’étais donc tout ouïe, car force est reconnaître qu’un véritable agenda numérique brillait par son absence ces dernières années. Il allait de soi que j’étais curieux de découvrir le rôle qui nous a été dévolu dans ses projets.

Le discours de De Croo fils était teinté d’enthousiasme, voire de passion. Il était ainsi particulièrement impressionné par le récent Mobile World Congress de Barcelone. Normalement, ce lieu ne fourmille pas de ministres, mais bien de techniciens. « Chaque CEO belge devrait visiter ce forum ». C’est dit ! Et ce ne sera pas la dernière fois qu’il se lâchera ainsi. (more…)

Mots-clefs :, , , ,

Votre politique de sécurité tient-elle compte de la réalité du Nouveau travail ?

La plupart des entreprises se sont adaptées au Nouveau travail comme l’a souligné l’année dernière le rapport Connected World Technology Report de Cisco, une enquête mondiale qui jauge l’impact de la technologie sur notre mode de vie. Plus de la moitié des répondants ont indiqué qu’ils étaient quasiment toujours joignables pour le travail et la majorité des personnes interrogées a indiqué que les smartphones deviennent les principaux outils de travail des collaborateurs. Dans 40% des entreprises, les collaborateurs peuvent se connecter avec n’importe quel appareil au réseau d’entreprise afin de s’acquitter de leurs tâches. Un répondant sur quatre a indiqué qu’il pouvait travailler à domicile.
(more…)

Mots-clefs :, ,

Un collaborateur sur six estime que la sécurité est un frein à l’innovation

Il ne se passe pas une semaine sans que je ne lise qu’une startup belge puise de l’argent frais pour poursuivre le développement de son produit ou pénétrer de nouveaux marchés. Génial pour notre région et chapeau bas pour iMinds et consorts ! Il importe de continuer à innover, car pour chaque startup qui perce, il y une valeur établie qui tombe en désuétude. Demandez à Kodak, Nokia, Commodore et Wang Computers, Newsweek ou Grundig. Et ce manège peut encore se poursuivre longtemps.

(more…)

Mots-clefs :, ,

On peut aussi faire autrement !

Je me rappelle encore l’époque où les entreprises ICT s’attachaient à attirer de nouveaux employés en offrant une voiture de société et d’autres incitants. L’une d’entre elle avait même été jusqu’à organiser une journée de recrutement chez un concessionnaire BMW. Quant aux activités de team building, elles se devaient d’être les plus exclusives, les plus onéreuses et, de préférence, les plus exotiques possibles. Cependant, on peut aussi faire autrement !

(more…)

Stade connecté : vers une explosion d’expériences utilisateurs ?

J’ai écrit ces quelques lignes pendant que nos Diables Rouges étaient sur la table de massage au fin fond de la Bosnie, à Zenica.
J’espérais que quand vous les liriez ceci (qui sait ?), ils auraient une victoire de plus à leur actif et auraient à nouveau fait le spectacle… Malheureusement, le sort en a décidé autrement…
Car le foot, c’est du sport, certes, mais avant tout des émotions, un spectacle, un divertissement et un peu (beaucoup) d’argent.
Animée d’une fierté nationale légitime, toute la Belgique se prépare pour le CE de 2020 où les Diables disputeront peut-être le match d’ouverture dans un tout nouveau temple dédié au ballon rond.
Pour ma part, j’habite dans la région gantoise et je suis tout particulièrement fiers de la Ghelamco Arena, indiscutablement le plus beau stade de Belgique.
C’est déjà un pas dans la bonne direction, mais la marge de progression est encore très grande !

Il ressort d’une récente enquête d’Agoria que près de nonante pour cent des supporters belges se rendraient davantage dans les stades si nos clubs professionnels investissaient davantage dans l’infrastructure du stade et l’expérience des supporters.

(more…)

Mots-clefs :

Réfléchissez avant de cliquer !

Réjouissons-nous ! Nous faisons désormais tous preuve d’une plus grande prudence sur l’internet. Nous y réfléchissons en effet à deux fois avant de cliquer sur un lien d’un expéditeur inconnu. Cette évolution positive occulte toutefois une autre réalité : lorsque notre curiosité est piquée au vif, le risque est encore bel et bien présent. Nous restons ainsi le maillon faible de la sécurisation de nos réseaux d’entreprise.

Imaginons une actu spectaculaire ou un événement sportif incontournable. Lorsque nous recevons un e-mail avec, en objet, la décapitation d’un journaliste américain par l’État Islamique, nous voulons forcément en savoir plus. Et si c’est possible, nous souhaitons aussi savoir immédiatement qui s’est imposé dans la dernière étape de la Vuelta. Et le mal est fait, car vous avez déjà cliqué ! Les plus futés des cybercriminels ne le savent que trop bien. Comme vous le voyez, une personne mal intentionnée n’a pas besoin de plus pour s’attaquer à votre système et arriver à ses fins. (more…)

Mots-clefs :,

Sécurité ubiquitaire

Il n’y a pas si longtemps, un bureau d’étude indépendant américain,NSS Labs, a confirmé que notre Advanced Malware Protection (AMP) était le logiciel le plus rapide et le plus précis pour détecter des menaces. Il forme aussi la pierre angulaire de notre nouveau managed security service que nous proposons à nos clients pour assurer la gestion des menaces. Le mois dernier, au cours de notre conférence annuelle des utilisateurs Cisco Live, à San Francisco, nous avons présenté quelques extensions de notre logiciel AMP ainsi que de nouvelles solutions pour la sécurité des centres de données. Dans le cadre de notre stratégie de sécurisation AMP everywhere, nous entendons mettre le holà aux logiciels malveillants « globaux », aux attaques dites « Zero Days » (zero day attacks) et aux attaques ciblées de longue durée (advanced persistent threatsou APT). (more…)

Mots-clefs :

Le BYOD chez Cisco : réduction de moitié des espaces de bureau nécessaires

Cette année, l’été n’a pas encore vraiment démarré, mais une embellie est prévue pour la fin de la semaine. Heureusement d’ailleurs, car il m’arrive de travailler avec plaisir à domicile quand le soleil est au rendez-vous. Après les heures de travail, je peux alors rapidement enfourcher mon vélo. Et je suis loin d’être le seul dans ce cas… Car un travailleur sur cinq travaillerait chaque jour en dehors des bureaux de l’entreprise, c’est du moins ce qui ressort d’une enquête réalisée par iVOX. Il convient donc de veiller à ce que votre réseau d’entreprise soit prêt à accueillir ces « nouveaux travailleurs ». Mais comment aborder un tel projet bring your own device ? (more…)

More Posts