Cisco France Blog
Partager

J’ai testé : ThousandEyes sur Catalyst 9000


14 October 2021


Il y a un peu plus d’un an, ThousandEyes a été ajouté à notre catalogue de services. Depuis, la solution s’est intégrée à nos outils et notamment à DNA Center et à la gamme Catalyst. J’ai donc voulu tester l’installation et le déploiement d’un agent sur l’un des Catalyst que nous utilisons pour faire des tests. Pour ceux du fond de la classe qui ne sont pas au courant de ce qu’est ThousandEyes ou qui souhaitent un rappel, en voilà une brève présentation :

ThousandEyes est une plateforme SaaS offrant une variété de techniques de monitoring actif et passif, donnant aux clients une vision approfondie de l’expérience des utilisateurs à travers les applications et les services fournis sur Internet.

Afin de recueillir des données à propos du WAN, de l’expérience numérique des clients et des collaborateurs, des tests provenant de 3 types d’agents sont utilisés par la plateforme :

  • Les Cloud Agents installés et maintenus par ThousandEyes. Ils sont immédiatement disponibles et utilisables par les utilisateurs. Ils permettent entre autres de tester les performances des transits et des FAI locaux.
  • Les Enterprise Agents utilisés pour faire des tests depuis les réseaux d’entreprise, pouvant être installés sur différents supports : machine virtuelle, Docker, switches et routeurs Cisco compatibles, … Ils remontent les performances des sites et du WAN
  • Les Endpoint Agents installés sur PCs ou Macs, ils offrent une visibilité sur l’expérience des employés en matière d’applications, du Wi-Fi, d’Internet, …

De plus, ThousandEyes utilise l’intelligence collective afin de fournir des données donnant une vue globale des pannes liées à Internet : “Internet Insights“.

 

L’environnement de test

Maintenant que les présentations sont faites, j’évoquais l’intégration de ThousandEyes avec nos plateformes et notamment DNA Center. Pour réaliser mes tests, je me suis basé sur la topologie suivante :

Le routeur est un ISR4331, SDA-POD1-BN1 et POD1-EN-2 sont des Catalyst 9300 24UX et enfin POD1-EN-1 est un Catalyst 3850. La partie Wi-Fi ne nous intéresse pas ici.

Tous les équipements sont gérés par un DNA Center hébergé à l’extérieur de l’environnement de test.

 

Installation de l’agent

Pour installer un Enterprise Agent depuis DNA Center, je me suis rendu dans le menu App Hosting puis j’ai sélectionné l’application ThousandEyes. L’application est déjà intégrée à Cisco DNA Center depuis la version 2.2, il n’y a donc rien à faire.

J’ai ensuite sélectionné le site (BuildingS1-1) et le switch (POD1-EN-2) sur lequel l’agent va être installé. On peut noter que Cisco DNA Center met en évidence les équipements qui sont prêts pour l’installation (vérification du modèle, des credentials, de l’espace mémoire/CPU…)

La dernière étape a été le renseignement de quelques informations : le VLAN qui sera utilisé par l’agent, la méthode d’obtention de son adresse IP et un token dans les options Docker, préalablement récupéré sur mon compte ThousandEyes. Pour le récupérer, il suffit de se rendre sur l’interface de ThousandEyes, dans les paramètres des Enterprise et Cloud agents et de cliquer sur le bouton pour ajouter un agent pour ensuite le copier.

Après ça, il m’a suffi d’attendre le déploiement de l’agent sur le switch (un peu moins de 5 minutes). À noter, qu’il est possible de prédéfinir globalement les docker runtime options au niveau de l’application pour ne pas avoir à le faire manuellement lors de chaque installation. Des options supplémentaires peuvent aussi être ajouté comme par exemple le paramétrage d’un proxy.

L’agent apparaît directement après le provisionnement dans la liste des Enterprise Agents de mon compte :

 

Mise en place d’un test

Maintenant, l’agent est prêt à être utilisé. Étant installé sur un switch sans disque SSD (pourtant offert maintenant pour tout acquisition de catalyst 9300), il peut être utilisé pour tous les tests sauf ceux de chargement de page et de transactions web. J’ai commencé par créer un premier test basique provenant de mon agent testant la connexion à un serveur HTTP rattaché à l’url https://www.google.fr :

Quelques minutes après la création du test, on obtient les premiers résultats :

Plusieurs informations intéressantes sont remontées : le statut des différents services utilisé pour interagir avec le serveur web, les performances du réseau, le chemin emprunté par l’agent pour atteindre sa cible, …

 

Conclusion

En quelques minutes, il m’a été possible de déployer un agent ThousandEyes sur l’un de mes switches, d’effectuer des tests et de récupérer des données intéressantes.

Cisco DNA Center permet un déploiement rapide d’un agent sur les équipements compatibles, permettant de manière simple et rapide la mise en place de tests permettant d’obtenir des indicateurs de l’expérience utilisateur.

Références

Florian Girard

Tags:
Laisser un commentaire

1 commentaires

  1. Super article. J'ai pu déployer dans mon lab en quelques clicks en suivant ta doc. J'attends avec impatience tes prochains articles!