Cisco France Blog
Partager

Migration vers CT-5508 et WiSM2 : Prévenir l’obsolescence


26 January 2012


Cet article fait parti de la (petite) série qui a pour objectif de présenter les  valeurs technologiques et économiques dont vous allez bénéficier en migrant un contrôleur wireless Cisco WLC-4400 ou WiSM vers un nouveau contrôleur wireless Cisco CT-5508 ou WiSM-2.

Prise en compte de l’obsolescence des équipements anciens

Les contrôleurs de la gamme 4400 ont été annoncé en fin de commercialisation en décembre 2010 et la dernière livraison a été effectuée en juin 2011. Cette gamme est donc dans le processus de fin de vie, elle n’est plus commercialisée. Bien que toujours maintenue par Cisco jusqu’en juin 2014, en ce qui concerne la correction de bugs importants, et jusqu’en 2016 en ce qui concerne le support matériel, la gamme 4400 ne supportera plus les nouvelles fonctionnalités apportées par Cisco dans sa solution dés la version 7.1.
Le module embarqué WiSM n’est pas encore annoncé en fin de commercialisation, mais la disponibilité depuis un certain temps du module WiSM2 qui lui succède indique que celle-ci ne devrait pas tarder. Comme pour la gamme 4400, la WiSM ne supportera plus les nouvelles versions logicielles de la solution Cisco dés la version 7.1.
Comme tout module embarqué dans un chassis de commutation, la WiSM dépend aussi des autres modules présents dans le chassis. Tout particulièrement le module de supervision. La dernière génération de module de supervision d’un Catalyst 6500, la Sup2T n’a pas la capacité de supporter le module WiSM. Si vous comptez utiliser la performance de cette dernière génération de carte, alors il sera nécessaire de migrer votre module WiSM vers un module WiSM2.

Aucune remise en cause des principes et des architectures mises en place

Les concepts sous-jacents de l’architecture Wireless Cisco (centralisation de flux, points d’insertion et sous-réseau IP au niveau des contrôleurs, sécurisation, etc) sont identiques pour les deux générations de plateformes 4400 et 5500, WiSM et WiSM2. Ainsi la migration d’un modèle ancien vers un nouveau pour bénéficier de toutes les valeurs décrites dans les paragraphes précédents ne remettra pas en cause la topologie, les réseaux IP et les usages des utilisateurs. Il sera même possible de faire cohabiter les différentes plateformes dans un même groupe de mobilité (« mobility group ») afin d’apporter une migration matérielle la plus transparente possible.
La mise à niveau de son parc de contrôleur ne demande donc pas de revoir ou reprendre les règles de design qui ont été définies et validées dans le temps. De même que les règles de sécurités, internes ou externes aux contrôleurs (ACL, FW, …) restent les mêmes.
Les nouvelles fonction apportées par ces plateformes vont, dans un second temps, pouvoir être activées pour bénéficier à plein des nouvelles capacités, sans avoir besoin de toucher la capilarité du réseau.

Serie “Migration vers CT-5508 et WiSM2” :

Tags:
Laisser un commentaire

0 commentaires