Cisco France Blog
Share

IOS 15.0(1)SY – Catalyst 6500 sup2T

- 23 October 2011

Assez récemment est sorti le premier IOS qui bénéficie de la “componentization” du code pour cat6k (on reconnait ces IOS avec le numéro de version 15). Je vais tacher d’expliquer rapidement ce qui se cache derrière ce terme barbare que je n’ai pas encore réussi à traduire en français! Au sein de CISCO des actions majeures sont menées depuis plusieurs années pour garantir une meilleure qualité du code tout en simplifiant les versions pour nos clients et en accélérant le développement de nouvelles fonctionnalités. Des composantes de code communes à toutes les plateformes sont développées (par exemple on va trouver un module pour BGP) et toutes ces composantes sont ensuite reprises par les BU développant les produits pour créer l’IOS software associé à chaque plateforme. Je reviendrai bien plus longuement sur ce point dans un prochain post dédié à ce sujet car il y a beaucoup de choses à dire sur la stratégie de développement IOS et comment cela va se traduire dans les produits.

Mais revenons à la 15.0(1)SY… Cette version succède à la 12.2(50)SY, la première version développée pour cat6k au moment de la sortie de la sup2T en juin dernier et qui offrait les mêmes fonctionnalités que la 12.2(33)SXI3. Il faudra attendre fin 2012 et la 15.1(1)SY pour avoir un IOS unique pour la sup720 et la sup2T.

Ci-dessous les nouvelles fonctionnalités apportées par la 15.0(1)SY (qui s’ajoutent bien évidemment à la longue liste des améliorations permise par la sup2T dès la version précédente!)

Support des modules de service ACE-30 et WISM-2. Je rappelle au passage que la carte ACE-30 supporte maintenant de nombreuses fonctionnalités IPv6 (voir post à ce sujet)

Beaucoup de choses autour de la haute-disponibilité:

  • OSPFv3 graceful restart
  • BFD pour IPv6
  • Support de BFD pour OSPFv3
  • BGP graceful restart pour IPv6 unicast, multicast et VPNv6 (NSF)
  • SSO pour 6PE et 6VPE
  • Améliorations sur les timers OSPFv3 pour améliorer la convergence
  • Support de HSRP pour IPv6 avec des adresses globales
  • eFSU (toutes les commandes ISSU)

Sur le routage il y a quelques changements:

  • OSPF graceful shutdown: cette fonction permet de retirer un routeur sur le réseau sans impacter le trafic transitant par le routeur. Très utile avant d’effectuer une maintenance!
  • Suport d’IS-IS dans les VRF (IPv4 uniquement)
  • Suport des options AB et AB+ pour les MPLS-VPN inter-AS. L’option AB consiste à établir un seul peering MP-BGP entre les 2 AS dans la GRT (Global Routing Table) et d’échanger pour chaque route échangée la VRF correspondante. Cela permet d’éviter d’établir autant de peerings que de VPN et de simplifier les configurations, même s’il reste nécessaire d’avoir n interfaces d’interconnexion entre les AS. Dans le mode AB+ les paquets sont échangés entre les 2 AS sur MPLS et un seul peering dans la GRT suffit (mode similaire à l’option B)

Autour du multicast nous avons là aussi plusieurs améliorations sur cette release (je reviendrai dans un prochain post sur les nombreuses améliorations de la sup2T qui étaient déjà apportées par la version précédente):

  • Pour ce qui touche au MVPN, on a la possibilité de mapper statiquement des groupes clients sur des data-MDT ce qui peut simplifier le troubleshooting (dans le cas par défaut les groupes des clients sont mappés au hasard sur des data-MDT de l’opérateur).
  • Possibilité pour un routeur de fonctionner comme un client IGMPv3 (peut aider au troubleshooting)
  • Gestion améliorée des ECMP (Equal Cost Multi Path) multicast en se basant sur l’adresse source, l’adresse de groupe et l’adresse du next-hop. Dans la version précédente seule l’adresse source était utilisée pour répartir les flux: une source unique ne pouvait donc pas répartir ses flux sur le réseau en cas d’ECMP.
  • Amélioration des syslogs pour MVPN qui font maintenant apparaître les informations sur la VRF associée et simplifier ainsi le troubleshooting.

Support d’IRB (Internet Routing and Bridging). Cela permet à la fois de router sur le châssis entre plusieurs VLANs vers un VPLS.

Support de MPLS over mGRE pour étendre des VPN-MPLS au delà du réseau MPLS (pas de support du multicast aujourd’hui)

Support de Mediatrace (traceroute amélioré pour récupérer des statistiques sur la performance vidéo) – une des fonctionnalités de Medianet.

Les release notes: http://www.cisco.com/en/US/docs/switches/lan/catalyst6500/ios/15.0SY/release_notes.html

Tags:
Laisser un commentaire

3 Comments

  1. Article intéressant.

    Dommage que le schéma soit peu visible.
    Et petite faute d’orthographe : “derrière se (ce) terme barbare”.

  2. Moi je traduirai “componentization” par “modularisation”, qui n’est pas un mot français …. mais le premier n’est pas non plus un vrai mot anglais. 🙂 Bref, on se comprend.

Share