Cisco France Blog
Partager

DCNM 5.2 : une étape majeure vers le management unifié du DataCenter


14 November 2011


Nous vous avons déjà parlé de Cisco Data Center Network Manager (DCNM) et brièvement présenté  la version 5.2 qui, bien qu’étant une  release mineure dans sa numérotation, représente une première étape importante vers le management unifié du LAN et du SAN.  Examinons plus en détails cette évolution.

Jusqu’à  récemment, DCNM permettait de gérer tous les équipements de la gamme Nexus, et Fabric Manager (FMS) tous les équipements de la gamme MDS. A partir de la version DCNM 5.2, l’appellation Fabric Manager disparait et on ne parle plus que de DCNM unifié. Quand on regarde DCNM 5.2 de plus près, on parle parfois de DCNM-LAN ou DCNM-SAN pour désigner les parties du produits qui s’occupent spécifiquement des Nexus ou des MDS.

D’un point de vue technique, voici ce qui a changé:

  • L’ancien DCNM et FMS tournent sur la même machine, en partageant la même base de données et les mêmes utilisateurs
  • Une procédure d’installation unifiée permet d’installer soit DCNM-LAN, soit DCNM-SAN, soit les deux.
  • Chaque partie LAN et SAN apporte des nouvelles fonctionnalités qui lui sont propres. Je vous les résume plus loin dans ce billet.
  • DCNM-LAN et DCNM-SAN conservent leur interface graphique “lourde” (cad un client Java), et une toute nouvelle interface web vient les compléter. Ce client web est pour l’instant très orienté “monitoring” et “temps-réel”, et il ne fournit que des informations SAN, dans la version DCNM 5.2. Voyez ci-dessous  un exemple.

La nouvelle interface web unifiée de DCNM 5.2

Ce nouveau client va très vite s’enrichir de la vision du LAN. C’est pour cette raison que DCNM 5.2 n’est que la première étape vers l’unification.

D’un point vue licenses, tous les clients qui ont acquis DCNM (avant la 5.2)  ou Fabric Manager  Server peuvent passer à  DCNM 5.2 unifié. Pour les nouveaux clients, ils peuvent faire l’acquisition soit de DCNM-LAN, soit de DCNM-SAN. Dans les deux cas, les fonctions de base sont dans la version dite “Essentials” (gratuite)  et les fonctions avancées dans la version “Advanced” (payante), comme illustré ci-dessous.

Le licensing de DCNM 5.2

Comme à chaque nouvelle version, DCNM-LAN 5.2 ajoute le support des dernières évolutions des matériels Nexus (en particulier le nouveau Nexus 3000) et le support des dernières versions de NX-OS sur toutes les plate-formes (les détails sont ici). Il est très important avant de mettre en œuvre DCNM-LAN de vérifier que les Nexus et leur version de NX-OS sont bien supportés par DCNM. Une autre nouveauté de DCNM-LAN 5.2 est le support de la fonction “Switch Profile” des Nexus 5500, qui permet de faciliter la configuration des Nexus 2000(FEX) qui sont en double attachement sur une paire de Nexus 5000. Le “pre-provisionning” des Nexus 2000 ou des modules du Nexus 5500 est également possible de manière graphique. Pour les Nexus 7000, DCNM permet maintenant de mettre en oeuvre de manière graphique la nouvelle technologie de mesure de  la latence de niveau 2 (en nanosecondes) entre des ports de chassis différents.

La stratégie de DCNM est de gérer l’ensemble des équipements Cisco du Data Center. Pour cette raison, DCNM-LAN 5.2 est désormais capable de découvrir et superviser (avec des restrictions et en mode lecture uniquement) des Catalyst 6500 et des serveurs Cisco UCS-B. Pourquoi découvrir les Catalyst avec DCNM qui est dédié au Data Center ? Tout simplement parce que le Data Center contient aussi des firewalls (ASA, FWSM) et des load-balancer (ACE) qui peuvent être présent sous forme de carte de service dans un châssis Catalyst 6500.  La première étape pour DCNM est donc de découvrir le chassis Catalyst 6500.  Concernant les UCS-B, c’est une évolution naturelle et attendue de DCNM, car le réseau du Data Center se prolonge à l’intérieur de l’UCS jusqu’aux I/O modules. Le principal bénéfice de ces évolutions est d’avoir un inventaire complet et détaillé de tous les équipements Cisco du Data Center, et une cartographie complète, incluant les Catalyst 6500 et les UCS-B.

Du coté SAN, DCNM se connecte désormais avec le VMWare VCenter pour découvrir, inventorier et de surveiller la connectivité SAN physique et logique des serveurs ESX et de leurs Virtual Machines.  DCNM affiche dynamiquement le chemin complet entre un port de VM et les baies de stockage utilisées, comme illustré ci-dessous. Il collecte et affiche également les performances CPU, mémoire, diskIO et latence des VMs. Un nouveau wizard permet la configuration et le management du Fiber Channel over Ethernet (FCoE).

La nouvelle interface web unifiée est déjà conforme à la stratégie graphique de Cisco Prime (tableau de bords et navigation fonctionnelle; barre de recherche rapide; etc). Elle offre deux tableaux de bord du SAN: le premier est un résumé de l’inventaire, des alarmes, de la topologie et la performance globale du SAN. Le deuxième est une vue plus détaillée de tous les serveurs et machines virtuelles connectés au SAN, avec pour chacun l’historique du trafic généré sur le SAN, la topologie entre la VM et les baies utilisées, et les évènements.

D’autres vues permettent d’aller plus en détails dans l’inventaire, les rapports de performance ou les évènements.  Plusieurs filtres permettent d’afficher ces informations pour tout ou partie du réseau SAN (Fabric, VSAN, Switches, ISL, etc …).

Tags:
Laisser un commentaire

0 commentaires