Cisco France Blog
Share

Interview de Sandrine Murcia, directrice générale de Connecthings France, la startup leader de l’Internet des Objets Publics

- 11 January 2017

connecthingslogo

Plus qu’un simple concept, la ville intelligente se dessine au fil des innovations technologiques sur un marché dynamique et en constante transformation. Connecthings a l’ambition de redessiner la ville de demain, une ville intelligente, connectée et mobile.

La solution de Connecthings s’appuie sur une infrastructure de balises sans contact, géo-localisées qui favorise un écosystème ouvert, innovant, au bénéfice de l’ensemble des citoyens et usagers qui accèdent instantanément à des services mobiles contextualisés et personnalisés. Les villes accroissent ainsi leur attractivité en permettant l’accès à des services en temps réel et à forte valeur ajoutée.

Fin 2016, j’ai eu le plaisir de rencontrer Sandrine Murcia, directrice générale de Connecthings, la startup leader de l’Internet des Objets Publics.

Pouvez-vous nous dire deux mots sur votre parcours ?

J’ai rejoint Connecthings en tant que Directrice Générale il y a 1 an. Auparavant, de 2004 à 2010 j’étais Directrice Marketing Google Southern Europe, en charge de la stratégie marketing des services Grand Public ainsi que de la stratégie d’acquisition des nouveaux clients Grands Comptes et PME. De 2010 à 2015, j’ai co-fondé et développé l’agence conseil Open Innovation Spring Lab, pour accompagner les grandes entreprises dans la réussite de leur transformation digitale. J’ai eu envie de revenir au plus près d’un produit, d’un service innovant et de contribuer à son développement. Et j’ai rejoint Connecthings.

Racontez-nous, Sandrine, comment est née la startup Connecthings ?

C’est Laetitia Gazel Anthoine, CEO et fondatrice, qui a eu l’idée de Connecthings. Dès 2007, Laetitia a eu cette intuition que les smartphones allaient connecter le monde physique avec le monde numérique. Sa vision, en créant Connecthings, était de faciliter l’accès à l’information dans la ville pour ses habitants. En rendant intelligents, « connectés » les objets passifs tels que le mobilier urbain, nous facilitons la vie en ville pour ses habitants : accès à l’information voyageurs en temps réel, services en temps réel pour les voyageurs dans les aéroports…

En 2015, Cisco et son écosystème ont proposé à la Mairie de Paris de mener une expérimentation permettant de contribuer au projet de réaménagement et à la redynamisation de la place de la Nation à Paris. La captation de datas et l’exploitation des données, basées sur des solutions d’infrastructure réseau Cisco nourrissent la réflexion et apportent des solutions pour une ville intelligente et durable au service de ses citoyens.

Pourquoi était-il important pour Connecthings de participer au projet Place de la Nation ?

La rénovation de la Place de la Nation n’est pas seulement un projet de rénovation physique du lieu – c’est aussi un projet qui vise à l’amélioration au quotidien de la qualité de vie sur et autour de la Place de la Nation en utilisant les moyens des nouvelles technologies : des capteurs intelligents, l’analyse de données prédictives etc…Connecthings se place dans cette dynamique avec notre spécificité liée à notre lien très fort avec les applications grand public de nos clients – et ainsi compléter des informations plus amont comme le bruit, l’intensité du trafic…A travers l’application Vélib par exemple, il est possible d’informer les utilisateurs en temps de l’avancée des travaux, des nouveaux emplacements des stations vélos etc…

Visionnez l’interview de Sandrine Murcia, Connecthings

Pouvez-vous concrètement nous dire ce que cela vous a apporté ?

Cela nous a tout d’abord permis de rejoindre un projet majeur de transformation urbaine et de mettre en œuvre notre solution de façon très concrète, sur le terrain. C’est une expérimentation à grande échelle, où interagissent différents acteurs de l’environnement urbain.

Cisco est un des acteurs majeurs, globaux de la Smart City. Nos services  se complètent dans le plus grand intérêt des collectivités. En amont pour Cisco sur des capteurs de données « brutes » et en aval pour nous, avec une brique interactions en temps réel dans la ville par le grand public.

En 2015, Connecthings a été parmi les 15 finalistes mondiaux du big Challenge Internet of Everything de Cisco. C’est à cette occasion que nous avons rencontré les équipes France, puis Europe et maintenant US pour envisager des pistes concrètes de collaboration pour notre développement à l’international. C’est ce qui est en train de se passer. Cisco travaille avec les start-ups et les entreprises innovantes comme Connecthings pour les aider à se positionner sur de nouveaux marchés tout en renforçant leur propre offre de services. C’est très concret et il se créé une valeur que seules ces synergies rendent possibles.

Quels sont les projets futurs de Connecthings  ?

En 2015, Connecthings, basé à Paris, Barcelone, Milan, Berlin et Rio de Janeiro a levé 9,5M€ pour soutenir son développement à l’international tout particulièrement aux US. Laetitia Gazel Anthoine a ouvert notre bureau à New York il y a 1 an, avec une équipe sur place de 4 personnes. Nous avons de belles annonces à venir pour 2017 sur notre développement américain.

Bravo et merci Sandrine.

 

Tags:
Laisser un commentaire

Share