Cisco France Blog
Share

Etude Cisco : 16 000 milliards de $ avec l’Internet-of-Everything !

- 10 March 2014

L’étude Cisco sur le potentiel de l’Internet-of-Everything, publiée en janvier 2014, indique que 16 000 milliards de dollars d’économies et de nouveaux revenus seront générés d’ici 2022 au niveau mondial, par cet Internet-qui-connecte-tout.

4 600 milliards de dollars concernent uniquement le secteur public, à travers d’une quarantaine de domaines porteurs comme l’évolution du transport, la mobilité urbaine et le stationnement, l’optimisation des consommations d’énergie dans les bâtiments, ou encore les nouvelles manières de travailler. L’efficacité interne est également concernée à hauteur de 1 800 milliards de dollars d’économies.

L’Internet-of-Everything (IoE ou Internet-du-Tout-Connecté) tel que le définit Cisco, associe dans de nouvelles dimensions les personnes, les processus, les données et les objets. Les objets connectés contribuent fortement à la libération de nouveaux potentiels. Ils  représentent pourtant moins de la moitié des revenus ou couts économisés que cette étude envisage.

IoE - repartition des gains par type de communication (Source : Cisco)

IoE – repartition des gains par type de communication (Source : Cisco)

La folle croissance des objets connectés

En 2000, 200 millions d’objets étaient connectés à l’Internet. Ils dépasseront 50 milliards en 2022, atteignant déjà 10 milliards aujourd’hui.
Et pourtant, moins d’1% des objets sont connectés à l’Internet !

Plus les objets seront connectés, plus ils transmettront de nouvelles données, qui à leur tour enrichiront les potentiels de croisement de données permettant de proposer des services utiles et pertinents à destination de la population et des acteurs économiques.

L’Internet-of-Everything (IoE), bien plus que l’Internet-des-Objets

L‘Internet-of-Everything tire sa puissance des technologiques informatiques modernes comme l’informatique en nuage (cloud computing), l’informatique mobile,  le big data et ses outils d’analyse, la libération des données publiques (OpenData), l’augmentation continue de la puissance de traitement et de stockage, le déploiement du très haut débit… Ensemble et à travers le protocole IPv6, le croisement et l’analyse des données aussociés aux moyens de communication font émerger de nouveaux services à la population et contribuent à l’efficience.

L’Internet-of-Everything met en évidence une réalité: la création de valeur économique sera fortement liée aux moyens de connexions et de communication, permettant de déclencher des traitements à proximité du capteur ou en mesure de permettre le traitement des données corrélées remontées par une multitude d’objets.

Il jouera donc un role-clé dans l’amélioration des processus et fait émerger de nouveaux modèles économiques et d’organisation.

Les 10 points clé de cette étude sur l’Internet of Everything

Tags:
Laisser un commentaire

Share