Cisco France Blog
Share

Co-working des villes et co-working des champs

- 6 July 2012

Alors que le co-working prend son envol dans les réflexions françaises et devient l’objet d’de programmes d’aménagement ambitieux, nous sommes souvent interpellés par les collectivités rurales sur ces questions :

  • Quel co-working dans le monde rural ?
  • Quel degré d’implication publique sur ces projets ?

L’étude de la Caisse des Dépôts (voir notre précédent article) indique qu’un business modèle rentable est atteignable en centre-ville comme dans les espaces périurbains. La Caisse participera à certains projets périurbains dans une posture d’Investisseur Avisé dans le cadre des Investissements d’Avenir (PIA), afin de faciliter l’amorçage des premiers projets… et de bénéficier des rentrées financières qui en résulteront, facilitant alors de futurs investissements.
La Caisse souligne également l’intérêt de ces  services de co-working dans le monde rural. Le modèle économique apparait néanmoins plus compliqué, justifiant souvent une plus grande intervention publique.

Comment faire la part entre les externalités positives de ces lieux et les dommages collatéraux d’une approche qui serait limitée aux grands centres urbains ?

Le site zevillage.net peut être un bon accélarateur à vos réflexions : Xavier de Mazenod livre sur ce site ses réflexions en matière de co-working, à travers des expériences de lieux parfois alternatifs, et souvent complémentaires au co-working professionnel.
D’un côté, le co-working des champs rassemble au sein d’un lieu des profils très disparates et parfois très mobiles. De l’autre le co-working des villes aspire notamment à répondre aux défis de la mobilité pendulaire; son développement dans les grands métropoles est une condition de l’effet de masse qui permettra aux grandes entreprises d’engager leurs personnels volontaires dans cette démarche.

Le retour d’expérience que propose Zevillage en matière de télétravail et co-working converge avec nos approches relatives aux nouvelles matières de travailler, puisqu’il associe à la fois les externalités positives et les bénéfices collatéraux !

Zevillage : Télétravail, coworking et nouvelles formes de travail

Tags:
Laisser un commentaire

Share