Cisco France Blog
Partager

Une infrastructure innovante pour capter le potentiel de l'Internet of Everything


14 octobre 2014


Voici un article signé Jim Grubb, Vice-President, Emerging Technologies Marketing, connu par beaucoup d’entre vous comme celui qui fait toutes les démos de Cisco Live…

Comme le dit un vieil adage, il y a deux choses auxquelles on ne peut échapper : la mort et les impôts. Cependant, on sait bien que c’est plus compliqué que cela puisqu’il faut ajouter à cette liste le changement et son corollaire, les perturbations qu’il induit. Le succès commercial résultera de la réaction et de l’adaptation de chacun à ce qui se produira, et ce à une vitesse inimaginable. La plupart des directeurs informatiques avec lesquels je discute se demandent, voyant l’Internet des objets se transformer en « Internet of Everything », comment ils peuvent se préparer et adapter leur infrastructure.

IoE

Les implications pour les services informatiques sont lourdes. L’IT change avec le cloud et les applications mobiles, et à mesure que tout le monde réalise que toutes les entreprises sont maintenant des « entreprises technologiques ». De la « consumérisation » de l’informatique à la prise en compte de ce que le vice-président de Gartner, David Cearley, appelle les « quatre forces vives », à savoir l’interaction sociale, la mobilité, le cloud et l’information, les services IT doivent toujours plus souvent montrer qu’ils sont capables de valoriser les activités de l’entreprise en déployant rapidement et en toute sécurité de nouvelles applications et capacités dans un monde connecté.

Pour rester compétitives, les entreprises doivent se concentrer sur la création d’une infrastructure simple, agile et sécurisée. Avec cette approche, il est possible d’obtenir les véritables services, applications et capacités novateurs qui peuvent améliorer les « personnes », les « processus » et les « objets » qui font partie de l’entreprise.

Aujourd’hui, les dirigeants d’entreprise doivent valoriser les infrastructures, simplifier les systèmes et réduire les coûts de gestion croissants. Quand je rencontre ces dirigeants, quatre questions reviennent fréquemment, reflétant les réalités auxquelles ils sont confrontés :

  • Comment mon infrastructure peut-elle rester protégée, souple et abordable dans un environnement qui ne cesse de se transformer ?
  • Comment une infrastructure qui fournit des ressources de manière automatisée peut-elle aider mon entreprise à satisfaire aux exigences et aux tendances changeantes dans un cadre souple et efficace ?
  • Comment puis-je décloisonner les activités de mes équipes afin de les connecter les unes aux autres et à tout le reste ?
  • Comment puis-je faire évoluer mes équipes et les faire passer des tâches de gestion courantes à des fonctions plus larges comme la conception et la mise en œuvre de nouveaux services ?

 Se préparer pour l’avenir

Les employés et les clients souhaitent une meilleure expérience, plus de rapidité. À mesure que d’autres types d’expériences deviennent disponibles via de nouvelles applications, l’infrastructure doit devenir plus ouverte, programmable et orientée sur les applications. L’infrastructure doit être agile.

SunGard Availability Systems est un bon exemple puisque l’entreprise se prépare à l’informatique du futur en automatisant la programmabilité de son infrastructure. Kerby Lyons, vice-président de l’ingénierie réseau mondiale chez SunGard, décrit comment son entreprise développe l’automatisation des systèmes :

« Nous allons automatiser la programmation du réseau. Ceci constitue un changement radical dans nos activités et pour nos clients. Pouvoir programmer le réseau sans avoir à attendre l’arrivée d’ingénieurs nous aidera à lancer de nouveaux services plus rapidement. Avoir un réseau programmable rendra également possible l’offre de nouvelles options en libre-service que nos clients réclament, par exemple l’inventoriage de la bande passante. »

Rationaliser l’infrastructure et réduire les coûts

En plus d’être agile, l’infrastructure du futur doit d’être intelligente. Ceci signifie qu’une infrastructure doit simplifier les choses, créer de la valeur et réduire le coût total d’acquisition.

En février 2013, Cisco a publié une étude qui annonçait un potentiel de 14,4 milliards de dollars (profit net) à saisir dans le secteur privé et à l’échelle mondiale dans les 10 prochaines années. La création de valeur se fait « en connectant ce qui ne l’est pas » pour que les connexions personne à personne (P2P), machine à personne (M2P) et machine à machine (M2M) forment ainsi le grand réseau de l’Internet of Everything.

À partir de cette étude et d’autres sur la valeur de l’Internet of Everything (IoE), nous pouvons observer que les entreprises qui réussissent à exploiter pleinement ce potentiel sont celles qui innovent sans cesse. Elles innovent dans leur manière de développer, produire, vendre et proposer leurs produits et services. Cela est largement dû au fait qu’elles sont en compétition localement sur des marchés où on donne la priorité à l’innovation technologique et commerciale. Pour une captation de potentiel supérieure, les entreprises doivent focaliser sur la création d’une infrastructure intelligente favorisant la croissance.

De plus, il leur est nécessaire d’adopter ce nouveau modèle IT afin de réduire les dépenses d’exploitation et de créer de nouvelles expériences de haute qualité pour les utilisateurs, et ce dans un contexte de concurrence exacerbée pour la bande passante.

Gérer les menaces à la sécurité

 Les cybermenaces sont plus réelles que jamais. La multiplication des connexions entre toutes sortes d’appareils et de clouds induit de sérieuses répercussions sur la sécurité. À mesure que toujours plus d’appareils et d’applications se connectent, les risques et les vulnérabilités croissent.

Selon le rapport annuel Cisco 2013 sur la sécurité, la vaste majorité des attaques par programmes malveillants se produit sur des sites de confiance et bien connus de l’utilisateur. Une infrastructure qui permet aux administrateurs réseau de modifier ou de programmer des politiques de sécurité par voie logicielle plutôt que par configuration manuelle du matériel accroît la sécurité et contribue à réduire les risques.

Il est clair qu’avoir une infrastructure compatible IoE est maintenant plus facile que jamais. Et cela est possible grâce à la bonne combinaison de logiciels et de matériels conçus avec comme priorités la souplesse, la simplicité et la sécurité.

Comment une infrastructure programmable peut-elle transformer votre entreprise ? Consultez les perspectives des dirigeants de Cisco pour en savoir plus.

 Ressources supplémentaires :

Jim Grubb, Vice-President, Emerging Technologies Marketing, Cisco Systems
@jimgrubb

Tags:
Laisser un commentaire