Cisco France Blog
Partager

IEEE 802.3bz – Nouvelle norme Multigigabit Ethernet


3 October 2016


Approuvée la semaine dernière par l’IEEE, la norme IEEE 802.3bz vient normaliser les travaux entamés depuis plusieurs mois déjà par plusieurs constructeurs, soucieux de pouvoir faire transiter plus que 1 Gb/s sur un câble catégorie 5E ou 6. Ce standard est la suite logique des travaux de la NBase-T alliance, qui a oeuvré depuis plus d’un an pour faire avancer les implémentations dans le même sens, avec notamment l’organisation de plusieurs tests d’interopérabilité.

C’est véritablement le 802.11ac wave 2 qui fut à l’origine de cette nouvelle évolution de l’Ethernet. Les AP pouvant générer plus de 1 Gbps, le traditionnel port GigabitEthernet n’était plus suffisant. A l’heure où de nombreuses entreprises souhaitent réduire la voilure en terme de câblage RJ45, il fallait trouver mieux que d’agréger des liens GE. Le remplacement des nombreux câbles catégorie 5E ou 6 qui sont majoritaires, pour passer en cat6A et permettre le 10GE, était également trop coûteux. Le mGig, ou Multi-GigabitEthernet, vient offrir la solution idéale avec la possibilité de négocier des débits intermédiaires à 2.5Gbps ou 5Gbps selon le type de câbles et sa longueur. Depuis, plusieurs autres cas d’usage ont montré l’intérêt d’une telle norme: connexion de serveurs, objets connectés nécessitant beaucoup de bande-passante, liens de coeur en RJ45, stations de travail spécifiques…

Le mGig est supporté sur Catalyst 3850, 3650, 3560-CX (switch compact), le 4500E, les AP 3800 et la gamme MerakiDeux nouveaux modèles de 3650 mgig, supportant également UPOE (60W par port) ont complété la gamme cet été et sont bien évidemment intégrables dans des stacks existants, protégeant les investissements déjà réalisés.

Catalyst 3650 mgig

Comme souvent, Cisco a largement devancé le standard puisque les premiers équipements mgig sont sortis depuis plus d’un an. Notre implémentation sur catalyst est conforme aux travaux de la NBase-T alliance, et est donc interopérable avec tous les autres équipements qui se sont eux aussi basés sur ce groupe qui a précédé la norme de l’IEE. Le standard diffère légèrement sur l’auto-négociation avec de nouveaux messages introduits tardivement par l’IEEE. Les équipements actuels supporteront complètement cette négociation dans les prochaines versions logicielles, les tests actuels montrent qu’il n’y a pas d’obstacle. La solution NBase-T améliore également le standard concernant la capacité de revoir à la baisse le débit négocié en cas d’environnement particulièrement “perturbé”. Les équipements peuvent alors déclarer le lien down puis renégocier des débits plus bas, ce qui n’est pas aujourd’hui imposé par le standard.

Pour référence mes premiers articles consacrés à ce thème:

Vous pouvez aussi regarder le webinar reseauxblog sur le multigigabit Ethernet qui en dit un peu plus techniquement parlant:

@JeromeDurand

Tags:
Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Bonjour

    Vous suivez l’actualité, super.

    Quand est il prévu des 2960 en mgig ?

    Bien à vous et continuez.

    Eric

    • Il n’est pas a ma connaissant prévu d’apporter du mGig sur la gamme 2k.

      Nous distinguons réellement les 3k/4k (stack/chassis) qui apportent le maximum de fonctionnalités avec des besoins avancés, du débit (40GE, mGig…), programmabilité, visibilité aplicative… de la gamme 2k qui offre des fonctionnalités de switching plus traditionnel avec des fonctions offrant de base sécurité et simplicité.

      Tout peut bien sur évoluer dans le futur mais je n’ai pas encore vu quoique ce soit concernant le support du mGig sur le 2k.