Cisco France Blog
Partager

Le Centre hospitalier de Chambery simplifie ses architectures DataCenter avec des serveurs Cisco UCS


14 November 2012


Avec de plus en plus de nouvelles technologies au service du métier hospitalier (Dossier Médical Personnel, mobilité, vidéo…), l’infrastructure IT joue un rôle clé. Le Centre Hospitalier de Chambery en est un exemple intéressant.

Rappelons que ce centre Hospitalier est le quatrième centre hospitalier après les 3 CHU de la région Rhône-Alpes, il emploie 3 000 professionnels de santé et réalise plus de 80 000 séjours par an, séances comprises

Alain Gestin, Architecte Système, Réseaux et Télécom au CH de Chambéry,  a bien voulu commenter ces choix d’infrastructure en expliquant : « Les nombreuses infrastructures vieillissantes étaient complexes à gérer pour notre équipe et ne permettaient pas de répondre aux contraintes fortes sur le déploiement de nouveaux services ». 

Le projet de refonte de l’infrastructure Data Center a été initié pour permettre d’homogénéiser et de simplifier l’infrastructure actuelle.

Une refonte de DataCenter basée sur des serveurs Cisco UCS et des baies de stockages EMC VNX

 Le Centre Hospitalier (CH) de Chambéry a bâti sa nouvelle infrastructure de Data Center en se basant sur une architecture unifiée Cisco (avec des serveurs Cisco UCS) et un stockage EMC (VNX).

Cette infrastructure est un socle de base hautement évolutif qui permettra au CH de Chambéry d’évoluer facilement vers les nouveaux besoins  métiers du monde hospitalier.

Alain Gestin rajoute  : « L’infrastructure convergente mise en place devait répondre à l’intégralité de nos besoins applicatifs actuels : logiciels d’administration, logiciels métiers… et futurs : migration Unix, évolution vers un modèle cloud… »

Les critères techniques les plus importants ont été la haute disponibilité, la simplicité d’administration et la réduction du nombre d’équipements pour optimiser la consommation et l’encombrement.

Détails de l’infrastructure :

  • Un serveur UCS (2 Fabric Interconnects, 3 châssis et 16 lames B200M2). Les lames UCS sont utilisées à différentes fins : les plus capacitives sont utilisées pour de la virtualisation VMWare ESX 5.0 (avec Nexus 1000v) et Citrix XenServer, d’autres pour des besoins spécifiques d’installation bare-metal (Serveurs standards Windows et Linux).
  • Deux switchs Nexus 5548UP qui assurent la fonction de cœur de réseau Data Center LAN et SAN.
  • Quatre baies de stockage EMC (2 VNX5300 venant compléter les 2 autres baies CX3-20 existantes) en réplication synchrone qui fournissent l’espace de stockage pour les serveurs (VMs ou bare-metal).

Une exploitation simplifiée avec les serveurs UCS

Les serveurs UCS ont permis de simplifier l’exploitation.

Alain Gestin explique :« Les serveurs au format rack ou blade du marché génèrent généralement beaucoup de travail manuel d’exploitation et de complexité de câblage. Grâce à UCS, les Service Profiles et les cartes mezzanines M81KR nous gérons maintenant les serveurs de manière logique. Les taches de supervision et d’augmentation de capacité sont devenues très simples »

Tags:
Laisser un commentaire