Cisco Suisse Blog
Share

Utilisez les interfaces conversationnelles pour booster votre productivité et améliorer les services


23/05/2019


Dans le cadre de la transformation digitale des entreprises, l’amélioration de l’expérience passe souvent par des interfaces conversationnelles, à destination des utilisateurs, de leurs clients finaux (B2C) comme aux services fournis aux entreprises (B2B). Ceci facilite certains processus et simplifie les échanges d’information (par exemple des recherches d’information, via des commandes vocales ou via des chat bots…). J’avais réalisé un exemple de mesure de l’expérience de l’utilisateur qui reprend un certain nombre des ingrédients utilisés dans une interface conversationnelle.

Disponibilité de l’interface conversationnelle Cisco en open source

Besoin d’une interface conversationnelle comme celle implémentée dans Webex Assistant ? ou comme celle de plus en plus présente dans des bots d’assistant virtuel à travers Webex Teams ?
Cisco vient de rendre disponible sa plateforme d’intelligence artificielle conversationnelle en open-source.

Cette technologie (basée sur l’acquisition de Mindemeld) est utilisée, par exemple, dans l’assistant vocal Webex Assistant pour les utilisateurs dotés de périphériques Webex compatibles.

Vous pouvez, par exemple, avec votre voix :

  • rejoindre des réunions de vidéoconférence en entrant dans une salle, “Start the meeting”, “Record the meeting”, “Join Mary’s Personal Room
  • passer des appels, “Call John Smith
  • vérifier la disponibilité de la salle de réunion, “Is this room available at 2 pm ?”, “Show me the schedule of this room

Et bien plus encore, grâce à l’aide mains libres de l’assistant vocal (voir un exemple dans la vidéo ci-dessous)

Usage d’une interface conversationnelle

Les applications conversationnelles de grande qualité nécessitent à la fois une technologie avancée et un bon sens de la conception.

La sélection du contexte d’utilisation approprié est peut-être l’étape la plus importante de la création d’une application conversationnelle que les utilisateurs aimeront. Dans de nombreux cas d’utilisation, une conversation vocale ou une discussion en ligne (bot) peut faciliter la recherche d’informations ou la réalisation d’une tâche. Pour beaucoup d’autres cas, une interface conversationnelle peut être gênante ou frustrante. La sélection d’un cas d’utilisation irréaliste ou incorrect rendra même l’assistant vocal ou l’assistant conversationnel, même le plus intelligent, inapte à l’usage.

Bien qu’il n’existe pas de formule magique pour déterminer quel cas d’utilisation est idéal pour une interface conversationnelle, certaines bonnes pratiques ont commencé à émerger pour distinguer les bons candidats des mauvais. Pour vous assurer que votre application conversationnelle soit facile à construire et qu’elle apporte une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs, il est important de poser les questions suivantes avant de sélectionner un cas d’utilisation.

  • Ressemble-t-elle à une interaction humaine réelle ?
  • Est-ce que cela fait gagner du temps aux utilisateurs ?
  • Est-ce plus pratique pour l’utilisateur à utiliser qu’une interface classique ?
  • Est-ce utile pour l’utilisateur ? une interface trop simple ou au contraire, trop compliquée sera probablement inadaptée.
  • Est-il possible d’obtenir suffisamment de données de qualité pour l’apprentissage automatique de l’intelligence artificielle afin d’obtenir de bons résultats ?

 

Pour aller dans le concret

La plateforme conversationnelle de Cisco est un framework d’apprentissage automatique basé sur Python, qui englobe tous les algorithmes et utilitaires nécessaires à la création d’applications conversationnelles de qualité. Développée depuis plusieurs années et déployée dans de nombreuses interfaces sophistiquées, cette plateforme est optimisée pour la création d’assistants conversationnels qui démontrent une compréhension approfondie d’un cas d’utilisation ou d’un domaine particulier tout en offrant des expériences conversationnelles extrêmement utiles et polyvalentes.

Cette architecture fournit un cadre d’apprentissage automatique basé sur Python pour la création de modèles conversationnels, ainsi que des fonctionnalités pour la formation de modèles de pointe pour la compréhension du langage naturel (NLP) et la réponse aux questions.

Cisco met également à disposition un guide pour aider les développeurs à se lancer dans le domaine de l’intelligence artificielle conversationnelle, ainsi qu’une sandbox sur sa plateforme DevNet.

Alors, êtes-vous prêt à innover et à utiliser des interfaces conversationnelles ?

 

Tags:
Laisser un commentaire