Blogue de Cisco Canada
Share

Des étudiants présentent leurs projets novateurs à Polytechnics Canada

- 8 December 2014 4:44 pm

J’ai eu le plaisir plus tôt ce mois-ci de participer à l’Exposition des étudiants en recherche appliquée de 2014, présentée par Polytechnics Canada et organisée par BCIT à Vancouver.

RickH

Lorsque nous pensons à la recherche en sciences, technologie et ingénierie, nous pensons en général que les universités canadiennes que les universités ne jouent pas un rôle très actif et pertinent. Il n’y a rien de plus faux, car durant l’année scolaire 2013-2014, 11 927 étudiants des universités associées à Polytechnics Canada ont lancé 1 789 projets de recherche appliquée. Quelque 1 643 membres du personnel et enseignants ont participé à la recherche appliquée en aidant à développer 946 prototypes commerciaux.

Onze de ces 1 789 projets de recherche ont été présentés lors de l’Exposition des étudiants en recherche appliquée qui a eu lieu le 14 novembre. Pour la deuxième année de file, j’ai fait parti du jury qui a entendu, posé des questions à des étudiants et passées en revue leurs onze présentations remarquables (une pour chacune des onze universités membres de Polytechnics Canada) qui ont fait preuve de créativité et d’ingéniosité en recherche appliquée dans les universités canadiennes. Les gazouillis présentés ci-dessous présentent les projets de chaque université ayant participé. Le jour de l’Exposition et le gala qui a eu lieu la soirée précédente ont été conçus dans le but de célébrer et d’encourager la recherche appliquée dans les universités canadiennes en mettant l’accent sur la science, la technologie et l’ingénierie. 

Screen Shot 2014-12-08 at 4.46.09 PM

Bob MacDonald–un scientifique amateur et l’animateur de Quirks and Quarks à CBC–et plusieurs dignitaires du gouvernement fédéral et provincial ont défendu le point de la pertinence des sciences et de la recherche appliquée afin de maintenir la trajectoire de la productivité et de l’innovation au Canada. Bob a même affirmé que l’avenir de notre pays en dépend. Il a relié à merveille les expériences récentes de l’atterrissage de la sonde Philae sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko plus tôt ce mois-ci avec l’innovation dont nous avons été témoins dans le secteur automobile et les inventions après lesquelles nous attendons afin de protéger notre mère, la Terre. Son appel à l’action et à l’innovation a été dirigé directement aux nombreux étudiants qui ont participé à l’événement de Polytechnics Canada et aux grandes universités canadiennes.

Même si les avancées que nous avons vécues depuis les cent dernières années sont tout à fait phénoménales, nous ne sommes qu’au commencement d’une courbe d’accélération de l’innovation. Et ceci n’est pas seulement pour notre bonheur personnel. Cela est essentiel si nous souhaitons créer un monde plus sûr, plus sain, plus productif et durable pour les générations à venir, ce qui est encore plus vrai aujourd’hui. Cette tâche ne concerne pas seulement les universités et les organismes de R et D. Il est crucial que le secteur privé s’engage sur le plan de la recherche appliquée avec les près de 10 000 étudiants universitaires qui cherchent à se démarquer tout en trouvant des solutions à des problèmes et des défis de la vie courante. Lorsque nous roulons nos manches et que nous faisons progresser la science, la technologie et l’ingénierie, nous avons véritablement la capacité de faire évoluer les choses dans le bon sens et de mettre en place un avenir durable au niveau économique, environnemental et social.

Tags:
Laisser un commentaire

Share