Blogue de Cisco Canada
Share

Présentation de la Chaire de recherche Cisco sur les données massives de l’Université du Nouveau-Brunswick

- 15 May 2014 4:29 pm

Il y a quelques années, nous avons annoncéun fonds de 2 millions $ pour la fondation de la Chaire de recherche Cisco® sur les technologies d’apprentissage de pointe à l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB). L’une des premières de nos nombreuses annonces d’accords de recherche avec des universités canadiennes au cours des trois dernières années, notre entente avec l’UNB a toujours témoigné de la volonté de cette université d’être au premier rang des établissements d’enseignement du pays qui innovent en matière de technologie.

G-D: Dr. David Coleman, Dean of Engineering, UNB; Rod Murphy, Regional Manager, Cisco Canada; Dr. Monica Wachowicz, Cisco Chair in Big Data, UNB; Mike Ansley, SVP, Cisco Canada; Dr. Eddy Campbell, President, UNB.

G-D: Dr. David Coleman, Dean of Engineering, UNB; Rod Murphy, Regional Manager, Cisco Canada; Dr. Monica Wachowicz, Cisco Chair in Big Data, UNB; Mike Ansley, SVP, Cisco Canada; Dr. Eddy Campbell, President, UNB.

Et aujourd’hui même, j’ai eu le privilège de représenter Cisco à la veille de la prochaine étape de notre parcours commun avec l’UNB.

Cet après-midi, Mme Monica Wachowicz, Ph. D. a été nommée titulaire de la Chaire de recherche Cisco sur les données massives de l’UNB, un jalon marquant qui constitue l’un des fondements des liens stratégiques que Cisco entretient avec l’Université du Nouveau-Brunswick.

Comme beaucoup de lecteurs de notre blogue le savent déjà, Cisco a démontré sa volonté de longue date de contribuer au milieu de l’enseignement au Canada, notamment par des chaires de recherche et des initiatives technologiques, car ses dirigeants sont convaincus qu’il est primordial de stimuler l’innovation à l’échelle nationale. L’UNB et Cisco ont pour mission commune d’encourager l’innovation et l’annonce d’aujourd’hui en découle directement.

Vous vous demandez sans doute pourquoi une chaire de recherche sur les technologies d’apprentissage de pointe s’est transformée en chaire de recherche sur les données massives. Une question qui mérite d’être posée.

La réponse est simple. Ensemble, Cisco et l’UNB ont travaillé de concert pour faire évoluer leur accord d’origine afin d’optimiser le potentiel de la chaire. Nous avons arrêté notre choix sur le traitement des données massives qui présentait un champ de recherche plus vaste et encore plus prometteur.

Pourquoi? Parce que, de plus en plus, les entreprises exploitent de vastes banques de données qui après analyse permettent de dégager les tendances, prévoir des comportements et donner de puissants outils de décision aux dirigeants. L’augmentation de ce type de données – collectivement regroupées sous le nom de données massives ou « Big Data » – provient en grande partie du nombre croissant de personnes, d’entreprises et d’appareils connectés avec l’Internet.

C’est ce que nous, chez Cisco, appelons l’« Internet multidimensionnel » ouIMD : qui relie ce qui ne l’était pas auparavant et réunit des gens, des processus, des données et des objets afin d’établir des connexions interreliées plus pertinentes et utiles que jamais.

Encore à ses débuts, un tel degré de connectivité est souvent accompagné de son corollaire : les quantités massives de données. L’étude, l’analyse et la gestion de ces ensembles de données sont des activités essentielles à de nouveaux modes de prise de décision avisée jusqu’ici inimaginables.

Dans le cadre de ces fonctions de titulaire de la Chaire de recherche Cisco sur les données massives, Mme Wachowicz, Ph. D. fera la promotion des initiatives d’innovation de l’université, qu’elle prendra en charge, ainsi que les projets en partenariat avec le secteur privé. Son mandat comprend la création et la direction de projets de recherche et d’innovation dans l’application de technologies de traitement de données massives. Elle devra également diriger l’élaboration d’une stratégie institutionnelle qui placera l’UNB à l’avant-garde mondiale de l’application des technologies pour mettre en œuvre une vision et des stratégies relatives au traitement massif des données.

Les travaux réalisés à l’UNB dans le domaine des données massives constitueront une ressource très utile pour Cisco et ses partenaires. Ils démontrent la détermination de l’UNB de se servir de la technologie pour améliorer nos vies et nous continuerons à solidifier la réputation de l’UNB de chef de file en matière d’innovation.

Je tiens à réitérer mes félicitations à la titulaire de la chaire, Mme Wachowicz et l’Université du Nouveau-Brunswick.

Pour en savoir plus sur la Chaire de recherche Cisco sur les données massives à l’Université du Nouveau-Brunswick, cliquez ici, et laissez vos commentaires ci-dessous.

Tags:
Laisser un commentaire

Share