Blogue de Cisco Canada
Share

92 milliards de raisons pour lesquelles le secteur public du Canada devrait prendre en compte l’Internet multidimensionnel

- 16 January 2014 4:04 pm

Il y a quelques mois, Karin Scott écrit un billet portant sur le potentiel de l’Internet multidimensionnel (IMD) pour les villes et sur la façon dont une communauté connectée par Internet excellera à mesure que nous continuerons de relier des gens, processus, données et objets.

La semaine dernière, nous avons fait un pas de plus et nous avons annoncé que l’enjeu économique total – les économies potentielles et les recettes créées par ces technologies – de l’Internet multidimensionnel pour les organismes du secteur public se chiffrait à l’échelle mondiale à 4,6 T$.

Au Canada, la valeur totale pour notre secteur public au cours des dix prochaines années se chiffre à 92,8 G$. Lorsque ce montant est combiné à l’enjeu économique de 400 G$ pour nos entreprises du secteur privé, l’occasion combinée au Canada se chiffre à près de 500 G$.

Cette valeur constitue presque le double du budget fédéral du Canada.  Il ne s’agit pas d’un petit montant ni d’une occasion dont les entreprises des secteurs privé et public peuvent faire fi.

Des villes, au Canada et à l’échelle mondiale, ont le potentiel de réclamer leur part d’un montant de 1,9 T$ en valeur de l’IMD au cours de la prochaine décennie en mettant en œuvre des applications centrées sur les citoyens :

Des immeubles intelligents devraient générer 100 G$ grâce aux baisses de frais d’exploitation réalisées en réduisant la consommation d’énergie par l’intégration des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation et d’autres systèmes.

La surveillance de la consommation de gaz pourrait générer 69 G$ en réduisant les frais de lecture de compteur et en haussant la précision des lectures pour les citoyens et les services publics municipaux.

Des stationnements intelligents pourraient créer 41 G$ en accordant une visibilité en temps réel de la disponibilité des espaces de stationnement à l’échelle d’une municipalité. Les résidents pourraient préciser et réserver l’espace de stationnement disponible le plus près, les préposés aux parcomètres pourraient déterminer une utilisation abusive et les municipalités pourraient établir des prix en fonction de la demande.

Et ce n’est que le début de ce qui est possible grâce à l’Internet multidimensionnel.

Pour obtenir un complément d’information sur le potentiel de l’Internet multidimensionnel pour le secteur public, jetez un coup d’œil au graphique d’information, aux 10 points clés et au document technique.

Que pensez-vous de l’Internet multidimensionnel?  Vous pouvez nous en faire part ci-dessous.

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Share