BeLux Blog
Partagez
tweet

Je suis tellement fier de mes collègues bénévoles

- December 5, 2016 9:33 am

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale du Bénévolat. Un jour spécial chez Cisco. Depuis trois ans déjà, nous donnons l’opportunité à nos collaborateurs d’apporter un petit plus à la société sous la forme d’un travail bénévole.

Deux fois par an, nous organisons ce que nous appelons la semaine « Giving Back » : une première fois, lors de la Semaine du Bénévolat et ensuite, fin novembre, durant la période précédant la Journée internationale du Bénévolat du 5 décembre. La semaine dernière, ce ne sont pas moins de 160 de mes fantastiques et infatigables collègues qui ont apporté leur soutien à seize associations sans but lucratif. Je suis super fier d’eux.

Les activités sont très diverses : repeindre des locaux, confectionner des colis alimentaires ou encore nettoyer une réserve naturelle. Ainsi, nous avons donné un coup de main au Natuurpunt en Flandre occidentale et au Natuurpunt Rivierengebied à Malines. Dans le Brabant wallon, nous avons nettoyé la Marache à Lasne ainsi que la réserve Darquenne à Braine-la-Château. Et si vous vous rendez en librairie, vous pourrez lire, dans La Libre Belgique de ce jour, le récit de Marie-Laure Pourbaix sur les activités réalisées à la maison d’accueil schaerbeekoise L’Escale. C’est d’ailleurs Marie-Laure qui a lancé l’initiative des semaines « Giving Back », qui, en très peu de temps, a remporté un énorme succès. Merci à elle.

collage

C’est d’ailleurs précisément la recette du succès de la semaine « Giving Back ». Il faut que cela vienne des collaborateurs eux-mêmes, autrement cela ne fonctionne pas. Chaque activité est encadrée par un ambassadeur. Il propose un type de travail bénévole ou une association à aider, rassemble une équipe autour de lui et se charge des contacts avec l’association.

Pour petits et grands groupes

Hu-Bu, une sorte de plateforme d’échange en ligne qui rassemble l’offre et la demande de travail bénévole, coordonne les activités. Hu-Bu envoie les collaborateurs de ses « clients » entretenir les jardins et les domaines naturels d’organisations non marchandes, divertir de jeunes demandeurs d’asile ou encore installer des réseaux informatiques, ce que font volontiers mes collègues techniques. Tout est possible.

Souvent, ce sont de petites équipes, mais depuis cette année, Hu-Bu propose également des activités de teambuilding pour de plus grands groupes. Au Foyer George Motte, nous sommes allés avec 20 collaborateurs réaliser des meubles à partir de vieilles palettes. L’association « Les Palettes Solidaires » peut recevoir jusqu’à 70 bénévoles.

600 jours de travail bénévole

Au cours de ces deux dernières années, nous avons presté quelque 600 jours de bénévolat, plus de deux équivalents temps plein. Pour chaque heure de bénévolat prestée, notre siège social américain verse en outre 10 dollars. L’année dernière, c’est près de 12 millions qui ont été récoltés pour des organisations afin de leur apporter un soutien supplémentaire. En janvier, notre nouveau CEO, Chuck Robbins, a décidé de lancer l’opération Time2Give. Depuis cette année, nos collaborateurs reçoivent cinq jours supplémentaires de congé par an afin à consacrer à une association de leur choix.

« Les associations à but non lucratif sont bien évidemment demandeuses et nous avons la chance, en tant que collaborateur Cisco, de faire quelque chose de bien pour la société. Nous sommes également très fiers que notre entreprise participe à ce programme », a confié ma collaboratrice Ilse Van Winckel au magazine de Natuurpunt Vlaanderen, association pour laquelle elle a nettoyé à Avelgem, en Flandre occidentale, un affluent de l’Escaut avec une équipe de Cisco.

Essor rapide

Dans un certain sens, le corporate volunteering renforce donc la relation entre l’employeur et l’employé, tout bénéfice pour toutes les parties prenantes ! En outre, l’intérêt porté au volontariat est considérable. Depuis 2010, Time4Society a doublé son total d’heures pour atteindre quelque 25 000 heures. Au début de cette année, nous avons accordé une interview au journal De Standaard sur ce sujet. Filip Van Mullem de Hu-Bu m’a confié par la suite qu’il avait reçu pas moins de onze appels de nouveaux « clients ». C’est génial !

cyrn-tnxgaatjxgEt qu’en est-il de la direction me direz-vous ? Et bien sachez que les six membres du country leadership board ont tous participé à Giving Back. Personnellement, j’ai retroussé mes manches dans la réserve naturelle Natagora Darquenne. Parce qu’un peu plus de bénévolat permet d’apporter un petit coup de pouce au monde.

Une idée pour votre prochain événement teambuilding ?

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet