Cisco France Blog
Share

Cisco Prime Assurance Manager (PAM), la première solution complète de Performance Management made in Cisco

- 22 May 2012

Dans la famille des produits de management Cisco Prime, je vous ai déjà présenté ici les produits qui composent le bundle Prime Infrastructure, à savoir LMS 4.2, NCS 1.1 et NCSWAN 1.1. A coté de cette famille Prime Infrastructure, on trouve une autre famille appelée Prime Assurance, qui est dédiée à la mesure de la performance, au suivi du bon fonctionnement des services réseau, et au diagnostic de performance. Cette nouvelle famille se compose de la sonde Cisco Prime Network Analysis Module, que je vous ai présenté ici, et d’un tout nouveau produit Prime Assurance Manager (PAM, pour les intimes), qui est l’objet de ce billet.

Et il fait quoi, ce nouveau venu ?

Prime Assurance Manager (PAM) permet de surveiller la performance du réseau de bout-en-bout, de ses services et des applications, en utilisant toutes les ressources d’instrumentation disponibles dans les équipements Cisco, y compris la sonde Cisco Prime NAM. PAM permet d’identifier et d’isoler plus rapidement la cause d’un dysfonctionnement, par une navigation contextuelle multicritères dans les mesures de performances. Les technologies d’instrumentation utilisées par PAM sont:

  • les compteurs des MIBs SNMP, qui donnent des indicateurs de disponibilité et de charge des équipements (mémoire, CPU, environnement) et de leurs interfaces (trafic et erreurs)
  • Flexible Netflow, qui fournit des mesures très détaillées de la répartition du trafic applicatif dans le réseau. La classification applicative repose sur la technologie  Network-Based Application Recognition (NBAR).
  • Medianet Perfmon, qui mesure la qualité des flux multimédia RTP, TCP et IP-CBR
  • IoS Performance Agent, un technologie de mesure du temps de réponse applicatif embarquée dans les routeurs ISR.
  • la MIB Class-Based QoS (CBQoS), qui mesure les volumes de trafic par classe de service
  • WAAS/WAE FlowAgent, qui mesure le comportement des applications optimisées par les modules WAE
  • les traps SNMP et les évènements Syslog

Cette liste sera très rapidement complétée avec les mesures de performance proactive et de bout-en-bout IP Service Level Agreement (IPSLA), ainsi que le support de Cisco Application Visibility and Control (AVC), qui permet une identification applicative beaucoup plus avancée que NBAR.

Prime Assurance Manager est également un gestionnaire centralisé des sondes NAM, lorsqu’elles sont présentes dans le réseau. A ce titre, il permet la configuration centralisée des sondes NAM, la gestion des images logicielles NAM,  l’agrégation de toutes les mesures faites par les NAM (matrices de flux, temps de réponse applicatifs, mesures voix et vidéo) et aussi la capture de trafic et son analyse pour aider au diagnostic des problèmes de performance.

cliquer pour agrandir

Cette simple énumération des données collectées par Prime Assurance Manager met en évidence que PAM se positionne comme la solution centrale et fédératrice de Cisco dans le domaine du “Performance Management” (pour le secteur de marché des entreprises). C’est une grande nouveauté, car jusqu’à présent les fonctions de performance management se retrouvaient dans différents produits, dont la sonde Cisco Prime NAM qui collecte les mesures Netflow, ou encore Prime LMS qui configure et collecte les mesures IPSLA. Mais aucun produit Cisco n’avait jusqu’à présent adressé le domaine du Performance Management dans sa globalité, en utilisant toutes les instrumentations disponibles pour le faire. De même, Prime Assurance Manager est une solution complète de mesure Netflow, indépendante de la sonde NAM.

cliquer pour agrandir

Une autre caractéristique importante de PAM réside dans la manière dont les données sont agrégées et présentées, indépendamment de leur origine technique. Cela veut dire par exemple, que les volumétries de flux applicatifs collectées par Netflow sont présentées de la même manière que celles calculées par une sonde NAM. Idem pour le  temps de réponse applicatif, qui sera présenté de manière identique, que la mesure vienne de la NAM, ou de Performance Agent. Cela peut surprendre au début, mais c’est finalement beaucoup plus pertinent pour l’utilisateur final, qui n’a que faire de la technologie utilisée pour réaliser une mesure. Seule compte la mesure.

cliquer pour agrandir

Toutes les données collectées par PAM sont agrégées et présentées  selon différents niveaux ou points de vue, allant du plus général au plus détaillé: le réseau dans sa globalité, par site,  par équipement, par interface,  par application, par flux multimédia, etc . Ci-contre quelques exemples des tableaux de bord disponibles, qui illustrent également les nombreuses mesures disponibles.

En tant que produit Cisco Prime, PAM offre à l’utilisateur une interface graphique architecturée selon plusieurs principes:

cliquer pour agrandir

  1. Des tableaux de bords qui regroupent des vues synthétiques de type “top-N”, des histogrammes ou des graphes temporels
  2. Une navigation fonctionnelle par menus structurés selon le paradigme Design/Deploy/Operate qui sépare clairement les taches selon le cycle de vie
  3. Un filtrage dynamique qui permet dans les tableaux de bord détaillés de changer le critère d’agrégation ou de filtrage des données (par site,  par équipement,  par interface,  par application, etc ..). Ce principe est inspiré du filtre interactif qui était déjà présent dans l’interface de la NAM.
  4. Une vue appelée “Device 360 View” qui rassemble toutes les informations disponibles à propos d’un équipement, et pas seulement des informations de performance, comme illustré ci-dessous.
  5. Une librairie de rapports historiques concernant toutes les mesures collectées par PAM, avec possibilité de personnaliser les rapports, leur présentation et leur mode de génération (à la demande ou planifié)

Si vous regardez attentivement toutes les copies d’écrans ci-dessus, et que vous avez également lu cet article sur Cisco Prime NCS(WAN), vous remarquerez que l’interface graphique entre NCS(WAN) et PAM est plus que similaire, et que certains menus ou vues sont complètement identiques entre les deux produits. Cela s’explique tout simplement par le fait que les deux produits sont en réalité un seul et même logiciel, dans lequel deux ensembles de fonctionnalités sont activés par la clé de licence. Cela aussi est très intéressant, car si vous avez retenu que Prime NCS(WAN) préfigure le successeur de Prime LMS, et si je vous dit qu’il sera très bientôt possible d’activer les fonctions de NCS(WAN) et de PAM sur la même installation du logiciel, alors vous comprenez qu’on disposera à ce moment d’une solution complète et totalement intégrée, qui couvrira toutes les fonctions de gestion de l’infrastructure  (Prime Infrastructure) et de la performance (Prime Assurance Manager). Ainsi se réalisera pleinement un des axes stratégiques principaux de Cisco Prime, à savoir la succession de LMS, et l’intégration de toutes les technologies d’instrumentation dans une solution complète et intégrée !

Il y aura encore beaucoup à expliquer concernant Prime Assurance Manager, et dans l’immédiat je vous invite à consulter ce white paper ou cette vidéo (en anglais) pour en savoir plus.

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Share