Blog Cisco France – Green IT

Blog Cisco France – Green IT > EnergyWise

L’Internet de l’énergie et des objets à l’honneur le 9 avril

J’interviens lors de deux événements ce mercredi 9 avril autour de la contribution de l’Internet pour la maitrise de l’énergie et sur les objets connectés.

Ma première intervention aura lieu le matin sur le salon Innovative Building porte de Versailles. Je présenterai sur le thème “Comment l’Internet des équipements peut répondre aux problématiques d’efficacité et d’optimisation énergétique dans le bâtiment” en salle Bonn de 10h00 à 10h45. Il y sera bien sûr question de distribution et de gestion d’énergie – PoE/UPoE et EnergyWise. Fabien Dherbassy, PDG de la société Inesocompany présentera également lors de cette session organisée par la société Blueight, spécialisée dans l’informatique éco-responsable.
Homepage

Ma seconde intervention aura lieu en soirée lors de la réunion du IE-club, le club Innovation et Entreprise, qui se tiendra à la Bourse de Commerce. J’animerai la session plénière sur le thème “CleanTech et Objets Connectés: un monde d’opportunités”. Il y sera principalement question des applications autour des objets connectés et des nouvelles architectures techniques en développement.

Capture d’écran 2014-04-03 à 23.10.42De nombreuses start-ups interviendront également lors de cet événement et viendront témoigner des innovations autour de l’Internet des Objets et l’Internet of Everything.

A mercredi,

Olivier.

Tags: , , , , , , , , ,

La plate-forme de gestion de l’énergie à 0 €!

Cisco vient d’annoncer une offre promotionnelle afin d’accélérer l’adoption d’EnergyWise et de la gestion de l’énergie par le réseau IP chez nos clients.

Pour toute commande de commutateur Catalyst 3500/3700 ou 4500E PoE, une licence gratuite d’une plate-forme de gestion d’énergie Joulex, Verdiem ou Computer Associate est fournie. La licence de la plate-forme de gestion d’énergie permet le monitoring de tous les systèmes (systèmes PoE, PC, autres) et le contrôle des systèmes EnergyWise.

De manière plus précise, voici les fonctionnalités disponibles par plate-forme:

Vous trouverez plus de détails sur http://www.cisco.com/go/energywise et notamment une présentation sur le programme.

Bon déploiement d’EnergyWise!

Olivier.

Tags: , , , , , , ,

Tech Notes – Attributs : application aux interfaces

Maintenant que vous avez mieux compris l’utilité de chacun des attributs, nous allons passer à la partie pratique, en ligne de commande toujours.
Si vous possédez des équipements EnergyWise, vous pouvez les configurer soit via votre plateforme d’administration soit par leur propre interface (certains proposent une interface Web par exemple). Nous allons configurer ce qui est le plus répandu, c’est-à-dire une interface PoE.

Configurer le commutateur

On peut attribuer, une importance, un nom, un rôle à un commutateur EnergyWise. Il faut néanmoins retenir qu’on ne peut pas éteindre le commutateur via EnergyWise. Evidemment il faut être en mode configuration. A noter qu’EnergyWise ne supporte pas les accents et est sensible à la casse (c’est-à-dire distingue les majuscules des minuscules) !
EnergyWise accepte les espaces pour le rôle seulement (quand l’autocomplétion affiche « LINE » et non «WORD » ) :

Pour configurer son commutateur, on entrera donc (peu importe l’ordre):

[sourcecode language=”text”]
(config)# energywise name <monNom>
(config)# energywise role <monRole>
(config)# energywise importance <monImportance>
(config)# energywise keywords <mots-clés,séparés,par,des,virgules>
[/sourcecode]

Soit par exemple:

[sourcecode language=”text”]
(config)# energywise name commutateurFanlessDuServiceRH
(config)# energywise role Commutateur Cisco 48 ports:
(config)# energywise importance 80
(config)# energywise keywords Etage_1,service_rh,dedie
[/sourcecode]

Configurer vos interfaces PoE

La configuration des interfaces suit la même logique que pour le commutateur, il faut juste se placer au bon niveau de configuration de l’IOS :
– si l’on désire configurer une interface : (config)# interface fa0/1
– si l’on désire configurer un ensemble d’interface :
– contiguës : (config)# interface range fa0/1 – 10 par exemple
– éparses : (config)# interface range fa0/1 ,fa0/10,fa0/12

On peut ensuite configurer l’interface comme décrit précédemment, en lui attribuant un rôle, un nom, des mots-clés etc…
On a accès à une commande supplémentaire energywise activitycheck qui va indiquer au commutateur de vérifier s’il n’y a pas d’appel en cours avant d’éteindre un téléphone PoE.

[sourcecode language=”text”]
(config-if)# energywise activitycheck
(config-if)# energywise name telephoneDeLaDRH
(config-if)# energywise role telephone
(config-if)# energywise importance 80
(config-if)# energywise keywords Etage_1,service_rh
[/sourcecode]

et évidemment no energywise activitycheck pour désactiver (ou bien no energywise name etc…).
Pareillement pour des raisons de sécurité, vous pouvez décider de désactiver EnergyWise sur certains ports : no energywise
Si vous faîtes un show energywise children provisioned en mode privilégié (#show energywise children provisioned) alors les interfaces devraient disparaître de l’affichage. Pour les réactiver, il suffit d’entrer « energywise »au niveau des interfaces concernées.

Attention : Quand vous désactivez le domaine EnergyWise sur le commutateur, vous perdrez toute votre configuration au niveau des interfaces. S’il s’agit de changer le nom de domaine, vous pouvez le faire directement via
#energywise domain <nouveauNomDeDomaine> security shared-secret 0 <motDePasseDuDomaine>

Matthieu.

Tags: , , , ,

Le PoE sous haute tension

Le PoE accélère encore son évolution! Après les 15,4W, puis les 25W et bientôt le 52W disponibles sur cuivre (voir les articles “PoE+ ou que faire avec 25W sur 100m?” et “Le PoE redéfinit la distribution électrique“), voilà que les laboratoires de recherche travaillent sur deux domaines d’innovation autour de la distribution d’énergie sur Ethernet: le PoEWI et le PoEFI!

Le PoEWI ou PoE WIFi permet le transport d’énergie sur WiFi. Le PoEWI utilise la technologie d‘induction électromagnétique pour transmettre l’énergie. Deux variantes sont en cours de développement, selon le type d’antenne utilisée. La première option consiste à déployer une  antenne à câble radiant dans une topologie en boucle qui court dans la pièce. L’énergie est alors distribuée aux clients WiFi sur toute la surface. La puissance est limitée à environ un watt par m2. La seconde option utilise une antenne directionnelle afin de créer un hot spot d’énergie (comme dans une douche). L’énergie distribuée peut alors dépasser les 50W au m2, ce qui est suffisant pour alimenter un poste de travail. Le cas d’usage est de créer une station de recharge et de connexion simultanément. Le professeur Spector, qui travaille avec son équipe sur les premiers prototypes, évalue en parallèle les risques sur la santé du PoEWI et déclare ne rien avoir découvert d’anormal, mis à part de possibles désordres capillaires.

Le professeur Spector

Le PoEFI ou PoE FIber permet le transport d’énergie sur fibre monomode. Le PoEFI utilise des diodes laser de puissance et permet la transmission de puissances importantes sur de longues distances. Les premières simulations indiquent que la puissance transportée pourrait dépasser les 100kW! Les cas d’utilisation concernent aussi bien le WAN et le LAN et ouvrent des possibilités inédites de déploiement de réseaux alimentés par les liens télécoms et à plus long terme de bâtiments alimentés par le réseau! Des analystes pensent même que le PoEFI pourrait accélérer les plans de déploiement du FTTH dans le cadre du Smart Grid. Les réseaux secondaires d’électricité pourraient ainsi être remplacés par le PoEFI! La conversion PoEFI – PoE est assurée à l’aide d’un convertisseur opto-électronique.

Convertisseur opto-électronique

En parallèle du support physique du PoEWI et du PoEFI, les laboratoires travaillent à la modification des protocoles de signalisation et de routage afin d’optimiser l’acheminement de la puissance électrique. Ainsi de nombreuses discussions ont démarré autour de l’évolution d’OSPF et BGP (création de nouveaux LSA et d’attributs), de RSVP (réservation de ressource énergétique) ou de PfR (acheminement de l’énergie suivant des chemins optimum).

Le PoEWI et le PoEFI nous ouvrent des perspectives assez stupéfiantes dans le domaine de la distribution électrique. Vivement que les premiers produits arrivent!

Olivier.

Tags: , , , , , , , , ,

Le POE redéfinit la distribution électrique

J’évoquais dans un précédent billet intitulé “POE+ ou que faire avec 25W sur 100m?“, l’impact que le POE amenait dans la distribution électrique.

Ce n’est pas fini!

Cisco vient d’annoncer une nouvelle gamme de commutateurs Catalyst 2960-C, C pour Compact. Ces petits  commutateurs possèdent 8 ports Ethernet 10/100 POE+ et 2 ports Ethernet Gb POE+ également. Ils sont conçus pour connecter un petit bureau, une agence, ou une zone dans un bâtiment. Comme leur nom l’indique, ils sont compacts et se glissent aisément sous un bureau ou dans un faux plafond, le tout silencieusement car ils n’ont pas de ventilateur pour leur refroidissement.

Catalyst 2960-C

 

Une innovation importante concerne le support de la fonction “POE pass-through”. Le commutateur peut en effet être alimenté électriquement par le ou les liens Gb via le POE et, à son tour, alimenter d’autres équipements (comme des téléphones IP) via ses ports 10/100! Selon le nombre et la puissance des liens (POE ou POE+) le commutateur peut fournir jusqu’à 22,4W de puissance via ses ports POE. Le déploiement d’un tel commutateur ne demande plus de prise 220v. Un simple câble Ethernet suffit!

Il est possible de construire des architectures redondées où le commutateur reçoit sa connexion réseau et son alimentation électrique depuis deux sources différentes. L’installation de commutateurs dans les faux-plafonds devient plus aisée et leurs déplacements également.

Le POE pass-through ouvre des perspectives intéressantes aux architectes IT et bâtiment en amenant à la fois la souplesse du déploiement et la simplification du câblage.

Et ce n’est qu’un début! J’ai en effet entendu dire que le POE 52W était dans les cartons…

52W à 100m, POE pass-through: la distribution électrique dans le bâtiment va connaître quelques transformations dans les années à venir…

Olivier.

Tags: , , , , ,

POE+ ou que faire avec 25W sur 100m?

La technologie POE, Power Over Ethernet, transporte de l’énergie sur Ethernet depuis presque dix ans.

Elle est aujourd’hui principalement utilisée pour alimenter des téléphones IP ou des points d’accès WiFI. Elle permet en effet d’éliminer une alimentation 220v tout en offrant le service réseau avec un bilan énergétique favorable: la conversion courant alternatif / courant continue est réalisée au niveau du commutateur avec des alimentations électriques à haut niveau d’efficacité (de 80 à 95% selon la charge), alors que les blocs de conversion classiques ont une efficacité de l’ordre de 50%. Et ces systèmes sont maintenant pilotables via des technologies comme EnergyWise.

Le POE est déjà largement sorti de sa sphère d’utilisation principale, la téléphonie, puisque sont commercialisés :

–        des points d’accès WiFi (voir le catalogue Cisco…)

–        des caméras IP HD (voir également le catalogue Cisco…)

–        des horloges qui se synchronisent par le réseau via le protocole NTP (Network Time Protocol)  (par exemple Inova OnTime)

–        des clients légers qui peuvent même être contenus dans le format d’une prise murale (par exemple Chip PC qui commercialise le modèle Jack PC)

–        des systèmes de contrôle d’accès qui contrôlent et alimentent les lecteurs de badges, les verrous, des contacts secs (comme le Physical Access Gateway de Cisco)

–        des détecteurs de gaz (comme MIDAS par Honeywell)

–        …

D’abord limité à une puissance injectée de 15W, le POE a évolué dans sa version POE+, normalisée par le standard 802.3at-2009, à une puissance injectée de 34W, soit un peu plus de 25W utilisable à 100m (à cause des pertes en ligne).

Quels nouveaux usages envisager avec cette puissance supplémentaire?

Le poste de travail est un candidat naturel au POE. D’abord les tablettes puis les ordinateurs portables. Peut-être avez-vous suivi l’annonce de la tablette Cisco Cius qui sera commercialisée début 2011? Elle s’alimentera et se rechargera sur sa base alimentée en POE…

Cisco Cius, tablette POE

 

Les prochaines générations d’ordinateur qui utiliseront des écrans OLED, des mémoires SSD et des processeurs multicoeurs devraient fonctionner avec 25W. Avec mon MacBook Pro 15″ (écran LCD rétroéclairé par LED, disque dur 5400 tr/mn, processeur dual core), je mesure une consommation électrique de 35W lorsque la batterie est rechargée. Et je ne compte pas les pertes liées à la conversion courant alternatif / courant continu du bloc d’alimentation Magsafe. Avec une alimentation native en courant continu, mon Powerbook actuel devrait s’alimenter en POE+ !

La lampe de bureau, basée sur une technologie LED sera alimentée via le port USB de l’ordinateur ou directement à partir de la prise RJ45 (ou de son successeur), ainsi que le pico-projecteur permettant la visualisation en grand format.

Le POE+ ouvre le champ d’utilisation à des systèmes plus complexes, comme des caméras mobiles (ou PTZ pour Pan Tilt & Zoom), des automates ou encore à des applications liées au bâtiment comme l’éclairage avec des DEL (Diodes ElectroLuminescentes – LED en anglais). La démarche de Redwood Systems va dans ce sens avec la distribution et le contrôle de la lumière par un câblage unique, même si le POE+ n’est pas directement utilisée.

A terme, la distribution d’énergie dans le bâtiment pourrait se transformer avec une utilisation de courants forts pour les systèmes de puissance et des courants faibles pour les consommations spécifiques autour de l’occupant. Et c’est sans compter que les sources de production photovoltaïques produisent du courant continu, et que le stockage d’électricité sur batterie ou sur pile à combustible repose également sur du courant continu.

A travers le POE+, de nouvelles perspectives de conception de bâtiment se dessinent avec une mesure fine des consommations, un pilotage optimal de l’énergie, une simplification de la distribution électrique et une efficacité maximale des usages.

Alors ces 25W sur 100m vont peut-être déclencher une transformation en profondeur du bâtiment à laquelle peu avaient songé il y a dix ans.

Olivier.

Tags: , , , , , , ,