Blog Cisco France – Green IT

Blog Cisco France – Green IT > Green IT

Les bonnes lectures du printemps

Le printemps arrive et annonce le moment des semailles: il faut semer pour récolter!

Je vous propose de profiter du printemps pour semer de nouvelles idées!

Tout d’abord, le livre fondateur de l’économie circulaire, Cradle to Cradle de William McDonough et Michael Braungart, est désormais disponible en français. Cradle to Cradle, abrégé C2C – en français Berceau au Berceau – redéfinit l’éco-conception. Il ne s’agit plus de mesurer l’impact environnemental d’un produit de sa fabrication à son élimination ( du berceau à la tombe – en anglais Cradle to Grave ) mais de repenser le produit dans un cycle fermé où le produit en fin de vie devient ressource pour une réutilisation. Nous ne sommes pas dans le cas classique du recyclage où les matériaux sont récupérés autant que possible et dans la réalité sont sous-cyclés, dans le sens où ils ne peuvent être réutilisés dans leur usage initial, mais dans le cas où ils peuvent être réutilisés à l’infini.La démarche d’éco-conception repose sur la satisfaction de trois critères: bon pour l’homme, bon pour l’environnement, bon pour l’économie. La consommation de tels produits ne génère pas de nuisances externes et transforme le paradigme du développement durable. La question de l’éco-efficacité est remplacée par celle de l’éco-efficience, ou comme le traducteur de l’ouvrage le préfère par l’éco-bénéficience. Cradle to Cradle permet de réconcilier les partisans de l’économie et ceux de l’environnement ; la perspective n’est plus de faire moins mal, mais bien. Et tout le monde y gagne!

Le livre explique pas à pas les principes de la démarche et illustre par de nombreux exemples les réalisations déjà en place. Petit à petit, l’idée se propage et le livre, traduit en plus de 20 langues à travers le monde, a été déjà vendu en Chine à plus de 20 millions d’exemplaires ( le plus grand succès depuis le petit livre rouge de Mao! ). Gageons que l’économie circulaire devrait progresser fortement à travers le monde dans les années à venir!

N’est il pas temps de repenser l’éco-conception?

Le deuxième livre du printemps est l’ouvrage d’Ellen MacArthur, Les pieds sur terre,  qui sort cette semaine. Ce livre reprend le parcours singulier d’Ellen MacArthur qui l’a amené à l’été 2010 à mettre fin à sa carrière de navigatrice pour se consacrer, avec sa fondation, à transformer notre économie vers l’économie circulaire.Son témoignage et son engagement sont une formidable source d’inspiration pour transformer notre environnement de manière durable. A nous de jouer aussi!

Bonnes lectures!

Olivier.

Tags: , , , , , ,

Les six règles de l’éco-efficience

Lors de la conférence 10+1 organisée par la Fondation Ellen Mac Arthur,  Stef Kranendijk, CEO de la société Desso, très engagé pour transformer son entreprise vers l’économie circulaire a rappelé les six règles de l’éco-efficience:

1) avoir une empreinte positive

2) augmenter la qualité de la vie et de l’environnement

3) réutiliser les matériaux en fin de vie (concevoir le produit pour un démantèlement facile)

4) utiliser des matériaux recyclés comme source de matières premières

5) n’employer que des matériaux 100% sains pour les humains

6) utiliser des énergies renouvelables

C’est simple, non? Nous avons un cadre intéressant à suivre pour l’industrie des TIC…

Olivier.

Tags: , , , , ,

La Fondation Ellen Mac Arthur hisse les voiles

J’ai eu la chance de participer à l’événenement 10+1 organisé à Bradford (nord de l’Angleterre) par la Fondation Ellen Mac Arthur. 10+1 marquait le lancement de l’activité de la Fondation et rassemblait les spécialistes du domaine de l’économie circulaire. En deux jours, les diverses facettes de l’économie circulaire ont été abordées, depuis les fondamentaux théoriques jusqu’aux incitations gouvernementales en passant par le rôle de la finance, l’urbanisation, la chimie verte, des exemples de mise en oeuvre, la production alimentaire, le biomimétisme, etc. Je ne me lancerai pas dans un résumé des 11 (10+1) sessions, je voudrais seulement souligner le sentiment de surprise et d’enthousiasme de l’assistance à découvrir un nouveau monde de possibles et d’innovations.

Les bases de l’économie circulaire redéfinissent la notion de production basée sur l’efficience plutôt que sur l’efficacité. Etre efficace, c’est produire plus avec autant (ou produire autant avec moins). Le seul problème est que, très souvent, la production elle-même repose sur des bases non soutenables. L’efficacité ne fait que reculer l’échéance de la disparition définitive des matières premières. Etre efficient, c’est produire sur des bases d’empreinte positive. La question de la consommation n’est plus alors un problème, puisque l’on ne produit plus de déchets ultimes et que, comme dans un écosystème naturel, le produit en fin de vie devient ressource pour d’autres produits. Dans un monde d’économie circulaire, le futur apparaît nettement plus optimiste. La consommation devient alors une source d’enrichissement pour l’environnement et la société.

Comme le  professeur Michael Braungart, un des pères fondateurs de la théorie du berceau au berceau, déclarait lors de la session d’ouverture: “Le soutenable est ennuyeux. C’est juste le minimum. Si je vous demande: “Comment est votre relation amoureuse?” et que vous me répondez “Soutenable”, je serais désolé pour vous. Soutenable c’est être le moins mauvais possible, juste un degré acceptable, pour s’en accommoder. Ce que nous devons obtenir c’est d’être bon, pas moins mauvais.”

La Fondation Ellen Mac Arthur a hissé les voiles et compte bien nous emmener dans ce voyage passionnant de la transition de nos économies vers l’économie circulaire.

Olivier.

Tags: , , , , , ,

L’économie circulaire en 30 s!

Vous avez lu l’article sur la Fondation Ellen Mac Arthur et le concept d’économie circulaire vous semble bien abstrait? Cet article est pour vous!

Le modèle classique de production est linéaire:

Extraction et rassemblement des matières première, fabrication, utilisation du produit et mise au rebut.

Economie Linéaire (source Fondation Ellen Mac Arthur)

Le producteur externalise dans la plupart des cas l’extraction et le rassemblement des matières premières ainsi que le traitement du produit en fin de vie. Dans ce modèle, le produit en fin de vie est peu valorisé et finit dans le circuit classique de traitement des déchets, principalement basé sur l’incinération et l’enfouissement.

Le modèle d’économie circulaire est inclusif: la production s’inscrit dans un cycle où le produit en fin de vie devient matière première pour la production d’un autre produit.

Economie Circulaire (source Fondation Ellen Mac Arthur)

La conception du produit doit donc appréhender tout son cycle de vie, être basée sur des matières premières recyclées et prévoir une recyclabilité maximale en fin de vie.

Dans ce modèle, la question n’est plus de savoir de combien nous devons réduire notre empreinte environnementale pour être durable, car, par conception, les déchets ultimes sont éliminés et le système est totalement pérenne.

L’économie circulaire s’inspire directement des écosystèmes naturels où des équilibres s’établissent entre les différentes espèces.

Olivier.

Tags: , ,

Cisco partenaire fondateur de la fondation Ellen Mac Arthur

Dame° Ellen Mac Arthur aime les défis. Après sa victoire au Vendée Globe Challenge et son record du tour du monde à la voile en solitaire, elle se lance dans une nouvelle aventure:  travailler à transformer nos sociétés suivant les principes de l’économie circulaire. Elle vient de lancer sa fondation dont l’action première repose sur l’éducation, la coopération avec les entreprises et la mise en oeuvre de projets à l’échelle locale.

Cisco a rejoint la Fondation Ellen Mac Arthur en tant que partenaire fondateur et nous travaillons à définir les contributions auxquelles nous allons travailler. Nous avons notamment comme pistes possibles la mise à disposition auprès de la Fondation de notre savoir faire en matière de solutions de communications et de e-learning ou l’application du principe d’économie circulaire à la conception de nouveaux produits.

A suivre…

Olivier.

° Dame est le titre honorifique britannique équivalent à Sir. Ellen Mac Arthur est la plus jeune femme à avoir reçu cette distinction (à l’age de 28 ans).

Tags: , ,