Blog Cisco France – Réseaux
Share
tweet

Virtualisez efficacement vos sites distants avec l’ENCS

- April 5, 2017 8:10 am

« Pouvoir déployer des sites distants avec plus de rapidité et moins d’investissement de ressources, avoir un réseau homogène et sécurisée », voici ce que nos clients ont identifié comme leurs objectifs principaux en matière de gestion de réseaux lors d’une formation Cisco.

Afin de répondre à ces problématiques, nous avons introduit Cisco DNA. Pour mémoire, Cisco DNA n’est pas un nouveau produit ni une nouvelle fonctionnalité mais une architecture qui prépare le réseau aux nouveaux enjeux numériques grâce à l’alliance de la richesse fonctionnelle des infrastructures Cisco et des nouvelles solutions logicielles basées sur le SDN (Software Defined Networking).
Au cours de l’année dernière, nous avons annoncé plusieurs solutions d’automatisation (plus de rapidité avec APIC-EM), d’analytique (plus de visibilité avec CMX Cloud) et de sécurité (gestion de rôles avec ISE) pour enrichir cette offre. Aujourd’hui, je vais vous présenter la virtualisation des fonctions réseaux grâce au nouveau serveur ENCS.

Nous connaissons depuis longtemps les solutions de virtualisation du réseau dans les data centers. Depuis quelque temps l’architecture NFV (Network Functions Virtualization) a fait son apparition dans le milieu des architectures réseau. La virtualisation du réseau permet de mettre en œuvre des réseaux beaucoup plus flexibles qui peuvent être provisionnés de manière dynamique.

Pour vous donner un exemple, un site distant a souvent plusieurs équipements : des pare-feu, des serveurs, des contrôleurs Wi-Fi, des routeurs qui doivent être connectés et doivent communiquer entre eux. Ces équipements ont des cycles de vie différents donc il y a toujours de la maintenance à faire au cours de l’année. Pour ajouter un nouvel équipement le processus est aussi preneur de temps : l’administrateur réseau doit le configurer, tester pour ensuite se déplacer sur le site distant pour le déployer. Aujourd’hui, la maintenance des sites distants est complexe et demande un grand investissement de ressources.

La virtualisation des fonctions réseaux permet de résoudre cette problématique. Vous n’avez plus besoin de déployer un équipement spécifique à chaque fonction réseau, mais une seule machine avec des capacités de virtualisation avancées. Si vous avez besoin d’activer de nouveaux services rapidement, il suffit de déployer les fonctionnalités en version logicielle grâce à l’application d’orchestration. Lorsque vous n’aurez plus besoin de cette fonctionnalité vous pourrez la supprimer facilement à partir du contrôleur pour optimiser l’utilisation des ressources.

Afin de regarder au plus près les différents matériels qui supportent la virtualisation, nous avons :

– ISR 4K.
– UCS X86 serveur : solution peu adaptée aux sites distants à cause de la taille et du bruit.
– ENCS (Enterprise Networking Compute Server) 5400 : un nouveau serveur adapté aux sites distants.
ENFV virtualisation

 

 

 

 

 

 

 

L’hyperviseur NFVIS doit être installé sur l’ENCS afin de pouvoir déployer les fonctions ou les applications en format virtuel. L’orchestration se fait grâce à plusieures solutions : Enterprise Services Automation (ESA,application d’orchestration qui discute avec le contrôleur APIC-EM), Prime (configuration et provisionning d’équipement) et l’APIC-EM. ESA utilise le composant d’APIC-EM Plug & Play qui permet de configurer automatiquement l’équipement.
Grâce à l’ENCS, l’administrateur réseau n’est plus obligé d’avoir un équipement physique dédié pour chaque fonction réseau mais peut les déployer de manière logicielle sur n’importe quelle machine.

Virtualisati
Pour déployer un site distant il suffit de sélectionner les fonctions réseau, l’équipement et l’outil d’orchestration :


 

 

 

 

 

 

 

Rien de plus simple ! Le déploiement du site distant prend quelques minutes seulement.

Vous voulez savoir plus sur ENCS 5400 ? Découvrez le FAQ ou la présentation en vidéo

 

 

Tags:
Leave a comment

Share
tweet