Blog Cisco France – Réseaux
Share
tweet

Le réseau de Cisco Live 2017 en quelques chiffres

- March 24, 2017 5:30 am

Pour la deuxième année consécutive, j’ai eu l’opportunité de faire partie du Network Operating Center (NOC) pour aider au déploiement du Wi-Fi. Même si nous nous sommes basés sur l’expérience de Cisco Live 2016, nous avons dû prendre en compte une augmentation de 20% de la surface à couvrir, ce qui a été un gros challenge pour les deux équipes Switching et Wi-Fi car nous n’avons pas augmenté la durée de déploiement pour autant (3,5 jours).

Pour résumer le déploiement en quelques chiffres, voici ce que le NOC a déployé et géré pendant cet événement :

Switching :           470 switches, majoritairement des 3560-CX à l’accès, 3750/3850 en Distribution, et Catalyst 6500/SUP2T en Core.

Wi-Fi :                     1000 Access Points, dont 200 x 3800 (11ac Wave 2), 4x CMX Location & Analytics, Intégration de Mazemap

DC :                       UCS Mini, Nexus 5k, Baie NetApp : 320 Cores, 9TB de RAM, 35To de stockage par salle Datacenter (2 en tout).

Routing :              ASR1002-HX avec AVC, WAAS/Akamai

Infra Offsite :       Meraki MX pour l’enregistrement des participants dans les Hôtels

Sécurité :              Cisco Umbrella, StealthWatch (Netflow sur tous les équipements)

Tout comme l’année dernière, nous avons fait le choix de garantir un Wi-Fi performant sur 100% de la surface en 5GHz, et ne couvrir que certaines zones en 2,4GHz en mode Best Effort. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • La première est que la majorité des équipements se connectant sur le Wi-Fi de l’évènement supporte le 5GHz (+ de 90% des devices)
  • La deuxième est que le 2,4GHz ne permet pas d’assurer une bonne connectivité/performance dans des zones de très fortes densités et où la pollution RF est élevée et constante.
  • Cette année, nous avons décidé de diffuser un SSID dédié pour le 2,4GHz et un pour le 5GHz, pour que les utilisateurs puissent identifier très facilement les zones couvertes en 2,4GHz.

Il y a eu deux grandes nouveautés sur l’architecture Wi-Fi cette année, l’utilisation des AP3800 et l’utilisation de la géolocalisation pour vous aider à trouver les salles.

Au sujet de l’insertion d’AP supportant le 802.11ac Wave 2,  La première question qui vient à l’esprit est pourquoi avoir mixé 11ac Wave1 et Wave2, la raison est assez simple, nous avons réutilisé les bornes existantes du centre de convention que nous avions installées l’année dernière.

Au-delà du support du Wave 2, cette AP nous permet de bénéficier de Flexible Radio Assignement, et ainsi de simplifier le déploiement en utilisant 1 seule borne pour fournir 2 cellules Wi-Fi 5GHz distinctes, par exemple dans la keynote, dans certaines Breakout Room ou durant le Customer Appreciation Event.

 

Cette année, l’application Cisco Event a permis à tous les participants de se géolocaliser et ainsi trouver le chemin le plus court pour ne pas manquer une session par exemple. Pour cela, nous avons utilisé Mazemap pour la gestion de la cartographie, qui s’appuyait sur les données de géolocalisation fournies par CMX 10 :

 

Nous avons également utilisé CMX pour ces fonctionnalités d’Analytics, très utiles pour l’organisation de Cisco Live afin d’améliorer année par année l’expérience des participants, le placement des Stands…

Pour gérer tout cela, nous avons utilisé Cisco Prime Infrastructure 3.1 et en particulier les APIs de Prime pour le monitoring (comme les dashboards ou des bots sur Spark pour la remontée d’alarme ou certaines fonctions de lookup), mais aussi pour automatiser la configuration (config de port lan…). Cela nous a permis d’assurer 1843 changements de configuration de ports en 1 semaines, sans aucune erreur.

Vous trouverez le lien vers les APIs de Prime ici :

Et quelques exemples de développement ici  sur Spark:

 

Les APIs fournies notamment par CMX, Cisco Prime Infrastructure, StealthWatch nous donnent chaque année de nouvelles idées pour optimiser le déploiement, la synchronisation de toutes les personnes du NoC, le monitoring, la sécurité (Physique et Réseau)… Pendant la semaine, beaucoup de développements ont été effectués dans le NOC et seront peut-être mise en production l’année prochaine. Venez l’année prochaine, on en parlera surement.

J’ai eu beaucoup de questions sur les performances du WAN. Coté WAN, nous utilisons WAAS + Akamai Connect pour optimiser l’utilisation des liens WAN. Nous avons ainsi pu économiser 17% de la bande passante en mettant en cache par exemple des firmwares Apple ou update Antivirus.  En plus de l’optimisation de la bande passante, WAAS nous permet également d’optimiser la latence, ce qui améliore d’autant plus l’expérience utilisateur.

Finalement, il y a tellement de choses à dire sur cet évènement, mais je trouve que les chiffres parlent d’eux même, donc en conclusion, voici les chiffres de Cisco Live 2017 :

–          14 100 connexions Wi-Fi simultanées / 27 099 clients uniques

–          91% des clients connectés en Wi-Fi sur le 5GHz, 76,6% en 11ac

–          Apple représente 49% des clients connectés et 59% du Trafic Wi-Fi

–          30 To de données sur le WAN (+ 75% par rapport à l’année dernière !!!)

–          IPv6 : 25% du trafic total (2X plus que l’année dernière), >95% des clients connectés supportaient IPv6

–          Précision de Géolocalisation via CMX : 7 mètres en moyenne sur l’ensemble de l’événement et une très bonne précision dans les zones principales.

Et surtout, presque 70 personnes ont participé au Shipment/Déploiement/Config/Tshoot/Monitoring/Test pour assurer une Expérience unique sur l’intégralité du Site de l’événement !

Si vous souhaitez avoir tous les détails sur le déploiement, la présentation du NOC est disponible ici: PNLNMS-1035 – Cisco Live Network and NOC

Leave a comment

Share
tweet