Blog Cisco France - Transformation Numérique & IoT
Partagez
tweet

7 conseils pour réussir son projet IIoT

- 23/02/2017 7:00

L’internet des objets industriels (IIoT) apporte de nouvelles opportunités sur les sites de production : diminution des coûts d’opération, meilleure visibilité, et amélioration du Taux de Rendement Synthétique (TRS). Ces résultats sont dans un coffre au trésor, qui semble parfois enfoui au fond des océans.

Scot Wlodarczak, notre Responsable Marketing Manufacturing, vous aide à trouver ce trésor en partageant 7 conseils pour mener à bien son projet IIoT.

1. Commencer par un petit projet

Dans un premier temps, il faut vous concentrer sur un petit projet, dans une zone spécifique – probablement une zone où il y a le plus de temps d’interruption, le plus de maintenance, le plus d’énergie consommée, etc. Ne pas voir trop grand permet de mieux gérer le projet. Soyez sûrs de mesurer l’ampleur de la tâche et les prochaines étapes.

2. Avoir un objectif clair

Votre projet IIoT doit s’inscrire dans un processus défini, avec un objectif concret, et notamment une vision claire du retour sur investissement. Que souhaitez-vous obtenir ? Déterminez ce que vous essayez d’accomplir et mesurez-le avant et après l’implémentation des éléments IIoT. Par exemple :

  • Combien de temps d’interruption de votre production avez-vous eu aujourd’hui ?
  • Par combien souhaitez-vous diminuer ce chiffre ?
  • Dans combien de temps ?

3. Obtenir l’adhésion de l’IT

Désormais, le Responsable des opérations ne peut plus implémenter de projets sans l’aide de l’IT ; vous devez donc découvrir le coffre au trésor ensemble. Le service IT peut aider pour définir des préconisations techniques pour réaliser de l’analyse de données, pour envisager les nouveaux risques de sécurité engendrés par l’IIoT. Les deux services doivent travailler de pair pour s’aligner avec les objectifs de la société, qu’il s’agisse de sécurité ou de pérennité.

Découvrez la magie de la rencontre entre l’IT et l’OT.

4. Comprendre et adresser les risques de sécurité

Connecter les données d’une entreprise et donner un accès à celles-ci sur l’ensemble d’un site de production peut engendre des risques de sécurité. Implémenter un projet IIoT augmente les risques d’attaques. Le service des opérations et le service informatique doivent travailler ensemble pour anticiper les potentiels risques et leurs impacts.

De nombreuses entreprises, comme Cisco, peuvent réaliser des audits et vous aider à évaluer et prioriser ces risques. Une seule attaque peut réduire en poussière tous vos efforts.

Découvrez comment mieux sécuriser votre usine grâce à notre solution Cisco Connected Factory Security.

5. Unifier les réseaux informatiques

Parfois, plusieurs réseaux existent en parallèle. Identifiez ceux qui contiennent les informations que vous souhaitez analyser. L’Ethernet industriel est le standard pour les applications de contrôle. Mais  :

  • Avez-vous controlnet, devicenet, CAN ou d’autres réseaux ?
  • Voulez-vous installer un réseau hybride ou différentes portes d’entrées pour traduire ces données dans l’ethernet industriel ?
  • Voulez-vous implémenter un nouvel équipement pour recueillir les informations ?

80% des équipements industriels ont plus de 20 ans. Il semblerait donc plus rentable de remplacer d’anciennes machines de contrôle par des nouvelles pour recueillir des informations.

6. Mettre en place des analyses automatisées

Il n’est pas utile d’analyser toutes les données d’un système.

  • Quelles données sont pertinentes pour votre activité ?
  • Que souhaitez-vous vraiment mesurer ?

Vous devez pouvoir gérer facilement vos données. Si besoin, utilisez l’analyse statistique de base pour connaître les données inutiles. Vous pouvez utiliser l’edge analytics pour réduire la quantité de données pour une analyse ultérieure. Travaillez avec un partenaire qui a de l’expérience avec l’analyse automatisée, dans le but de gérer des données industrielles et obtenir des résultats concrets.

7. Dimensionner son projet

Certains coûts imprévus peuvent s’ajouter à votre projet IIoT : convertisseurs, capteurs supplémentaires, différents vendeurs, wifi, outils de mobilité, sécurité, stockage de données, etc. Pensez alors à bien dimensionner votre projet ou à anticiper les imprévus.

Plus vous anticipez les pièges de votre projet IIoT, plus vous serez préparés aux surprises qui viendront au cours du projet. Il y aura deux types d’entreprises : celles qui le feront bien ou celles qui le feront tout court. De quel groupe voulez-vous faire partie ?

Pour lire l’article de Scot en anglais, c’est par ici : 7 reasons why IIoT projects fail.

Laisser un commentaire

Partagez
tweet