Blog Cisco France – Green IT

Blog Cisco France – Green IT > EnergyWise

Tech Notes – Activation d’EnergyWise

En tout premier lieu, activons EnergyWise.

L’activation d’EnergyWise sur le réseau Cisco peut s’effectuer à travers Cisco Prime LMS ou simplement via l’interface console (CLI). Nous traiterons dans cet article de l’activation via l’interface console. Je fais l’hypothèse que vous savez vous connecter à l’équipement (ssh/telnet/console) et passer en mode privilégié (« # »)/configuration ( « (config)# » ) sur l’IOS.

EnergyWise demande une version logicielle minimum d’IOS. Vous trouverez les versions correspondantes dans l’article précédent.

Les exemples qui suivent proposent une configuration par défaut mais en utilisant « ? » vous pourrez voir les autres possibilités.
Pour activer complètement EnergyWise, il faut configurer un « domaine » EnergyWise. Un équipement (commutateur/routeur) ne peut appartenir qu’à un seul domaine EnergyWise. Les équipements appartenant à un même domaine EnergyWise peuvent s’interroger entre eux (« Quelle est la consommation électrique du domaine ? ») ou bien agir les uns sur les autres (« Eteindre tous les appareils de faible criticité »). Il est recommandé de configurer un domaine EnergyWise pour un bâtiment, ce qui correspond à une continuité de distribution électrique, mais vous êtes libre d’organiser autrement votre gestion électrique. Vous êtes limité par le nombre de points à gérer dans un même domaine. Au delà de 10 000 équipements, il est conseillé de subdiviser le domaine.

Pour configurer complètement EnergyWise, il faut entrer 3 commandes:

  1. une commande pour créer le domaine ce qui va permettre aux équipements de communiquer entre eux. Les équipements ont besoin d’un mot de passe pour vérifier l’intégrité des messages. Ce mot de passe est donc commun à tous les commutateurs du domaine.
  2. une commande pour attribuer un mot de passe propre à la communication entre les agents (comme des téléphones/PDU/PC) directement connectés au commutateur et le commutateur. Il peut être différent pour chaque commutateur d’un même domaine.
  3. Un troisième mot de passe est nécessaire pour la communication entre un serveur d’administration EnergyWise et le commutateur. Il peut être également différent au sein des commutateurs d’un même domaine.

Les « // » précèdent mes commentaires

[sourcecode language= »text »]

// soit on précise une IP (VLAN associée au commutateur)
(config)# domain <nomDuDomaine> security shared-secret 0 <motDePasse0> protocol udp port 43440 ip <ipv4>

// soit on précise une interface du switch (on peut aussi préciser les 2)
(config)# domain <nomDuDomaine> security shared-secret 0 <motDePasse0> protocol udp port 43440 interface monInterface

// Configure le mot de passe EnergyWise pour les communications entre les agents et le commutateur
(config)# energywise endpoint security shared-secret 0 <motDePasse1>

// "showroom42" étant le mot de passe permettant aux commutateurs de communiquer avec un tiers programme  de management
(config)# energywise management security shared-secret 0 <motDePasse2>

[/sourcecode]

Note: On peut utiliser 3 fois le même mot de passe dans le cadre des tests.

Il est possible de vérifier que le domaine a bien été créé avec la commande show energywise domain

[sourcecode language= »text »]
# show energywise domain
Name : name
Domain : ewz
Protocol : udp
IP : x.x.x.x
Port : 43440

[/sourcecode]

Vous pouvez voir les commutateurs voisins (appartenant au même domaine) en entrant la commande « show energywise neighbors »

De même pour les agents directement connectés au commutateur via la commande  » show energywise children »

Félicitations vous venez d’activer EnergyWise !

Matthieu.

Mots-clefs :, ,

Tech Notes – Présentation des plates-formes supportées

Energywise est un protocole réseau lancé par Cisco en 2009 destiné à mieux connaître sa consommation électrique pour éventuellement mieux la contrôler,  soit pour réaliser des économies, soit pour délester (si le prix de l’électricité augmente trop, ou lors d’un basculement sur groupe électrogène de secours par exemple).

Je suppose que vous connaissez les principes de base d’EnergyWise. Plusieurs articles du blog vous les rappellent comme “EnergyWise expliqué en vidéo” ou “EnergyWise s’étoffe” et vous pouvez toujours vous réferer à http://www.cisco.com/go/energywise.

Reposant d’abord sur une implémentation SNMP (appelée « phase 1 », à partir de l’IOS 12.2(50)SE), la version actuelle fonctionne avec son propre protocole (« phase 2 »). Nous en sommes actuellement à la phase 2.5.
Le protocole permet à la fois d’interroger le réseau (« Combien consomme mon bâtiment ? », « Combien consomment mes équipements non critiques ? », « Combien consommerai-je si je passais au niveau d’énergie supérieure » ) et de le piloter:

  • soit en contrôlant l’énergie envoyée sur les ports PoE ce qui permet de gérer directement n’importe quel équipement PoE (caméra/téléphone IP/Point d’accès,…)
  • soit en envoyant des commandes aux équipements compatibles EnergyWise qui vont réagir à cette commande (pour une multiprise,  il pourra s’agir d’éteindre ou de modifier la puissance délivrée à la prise par exemple).

EnergyWise est installé de base avec l’IOS (sans coût de licence supplémentaire) et est disponible sur les plates-formes indiquées ici, c’est-à-dire pour faire court sur l’ensemble des commutateurs Catalyst et sur les routeurs ISR G2 (Integrated Services Router de deuxième génération).

EnergyWise est une technologie qui évolue vite, c’est pourquoi avant d’attaquer les tutoriaux qui suivent, je vous conseille d’installer l’IOS avec la version d’EnergyWise la plus récente.

Attention: La série d’IOS 15.X bien que plus récente ne contient pas les dernières versions d’EnergyWise. A l’heure où je vous écris, il faut installer la 12.2(58) qui prend mieux en compte le mode « Power Save Plus » par exemple.

Pour connaître la version d’EnergyWise sur votre équipement, vous pouvez entrer la commande:

[sourcecode language= »text » light= »true »]#show energywise version[/sourcecode]

dont la sortie se lit comme suit:

[sourcecode language= »text » light= »true »]
EnergyWise is Enabled
IOS Version:  12.2(58)SE2
EnergyWise Specification:  (rel2_7)4.0.28
[/sourcecode]

La 1ère ligne indique si EnergyWise est activé, la 2nde la version de l’IOS (abrégée par rapport à un « show version »). La dernière ligne (celle qui nous intéresse) indique la spécification/branche supportée (« rel2_7 » ici) ainsi qu’un numéro de release (« 4.0.28 ») qui correspond au numéro de commit du code source.

Vous avez mis à jour votre IOS? Alors nous pouvons passer à l’activation!

Matthieu.

Mots-clefs :, ,

Tech Notes – EnergyWise pas à pas

Bonjour,

Je m’appelle Matthieu Coudron et j’ai passé ces derniers mois chez Cisco France à travailler sur EnergyWise. A travers mes différentes recherches, j’ai pu constater la richesse du site cisco.com, à tel point que l’essentiel se retrouve parfois noyé dans la masse d’informations. Ce que je propose ici, c’est une série d’articles courts – des Tech Notes – sur des points précis, plutôt techniques, autour d’EnergyWise (configuration/fonctionnement/intégration avec l’écosytème,..). Ces articles vous permettront de comprendre rapidement l’essentiel et, si vous désirez en apprendre davantage, vous pourrez vous rendre sur les différents liens dont je parsèmerai les articles.

Nous commencerons par les diverses méthodes d’activation, puis, au fil des articles nous aborderons la mise en oeuvre de politiques, la construction de rapports, nous traiterons de fonctions avancées ou encore de solutions de l’écosystème.

Je m’efforcerai de garder un rythme de publication d’un article par semaine. Soyez donc aux aguets des Tech Notes le jeudi après-midi!

Matthieu.

Mots-clefs :, ,