Blog Cisco France – Green IT

Blog Cisco France – Green IT > Green IT

Qui va à Cancun cette année?

Non, je ne vous demande pas d’information sur vos projets de vacances lointaines.

Je fais ici référence à COP 16 qui se tient à Cancun cette année du 29 novembre au 10 décembre. COP16 est la suite de la conférence COP15 (c’était facile à deviner…) qui se tenait l’année passée à Copenhague. Je suis assez surpris comme l’événement est peu traité par la presse et bénéficie d’une couverture médiatique minimale. Il semble que Cancun ne soit pas la destination à couvrir actuellement…

Quelle contraste avec Copenhague! Est-ce le proverbe « loin des yeux, loin du coeur » qui s’applique ou bien assistons-nous à un refroidissement médiatique durable sur le sujet qui désintéresse visiblement nos gouvernements? Que reste-t-il de l’engouement de décembre dernier?

Nous avons assisté à un ralentissement (voire même un gel…) des initiatives du gouvernement autour de l’éco-responsabilité en 2010. Adieu la contribution climat/énergie; la taxe poids-lourds est reportée; les aides aux énergies renouvelables deviennent plus réduites et le déploiement de l’éolien plus complexe…

En contrepartie de ce coup de frein, les collectivités locales et les régions ont initié de nombreuses initiatives et les entreprises intègrent de plus en plus la question de l’éco-responsabilité dans leurs choix. La dynamique a changé de coté. Si la transformation n’est pas imposée par le règlementaire, elle peut aussi intervenir par des actions volontaires ou des incitations économiques.

Je suis ainsi de plus en plus sollicité pour détailler nos engagements en manière d’éco-responsabilité dans les appels d’offres. Et des solutions plus éco-responsables commencent à arriver sur le marché (cf EnergyWise par exemple) qui permettent de s’inscrire dans un modèle économique favorable (cf le calculateur EnergyWise).

Alors regardons Cancun de loin et cultivons notre jardin!

Olivier.

PS:  COP16 n’aboutit pas? COP17 qui se tiendra à Durban (Afrique du Sud) suivra…

Mots-clefs :, , , , , ,

Le blues du green

Aucune publication sur ce blog depuis le 19 janvier.

Mais que se passe-t-il? Avons-nous été touché par un virus mortel? L’écoresponsabilité a-t-elle disparu de nos priorités? Tous les sujets ont-ils été traité? Aucune actualité n’est-elle suffisamment pertinente pour être relayée?

Je pense que nous avons simplement connu un passage à vide: nous sommes victimes du blues du green!

Je crois que l’échec de COP15 a démobilisé pas mal de monde et  l’absence d’un nouveau cadre réglementaire a conduit certains à relacher l’effort et à ralentir leur engagement. Bien sûr tout le monde se sent concerné, et peut-être faut-il se rappeler la différence entre concerné et engagé. Une image éclairera mieux mon propos: dans l’œuf au bacon, la poule est concernée et le porc est engagé! 😉
Je crois que nous sommes tous un peu trop concernés mais trop peu engagés…

Ce silence de deux mois reflète ce sentiment. Je suis consulté pour information, mais le passage à l’acte reste difficile. Du reste, je n’ai pas eu beaucoup de commentaires entre temps…

Maintenant que le printemps revient (et le soleil aussi), il est temps de sortir de cette léthargie!

Retour au clavier et place à l’action!

Olivier



Mots-clefs :, ,

En attendant COP16

COP15 est mort, vive COP16!

Si COP15 n’a pas tenu ses promesses pour la signature d’un accord contraignant au niveau des états, la conférence a permis aux ONG, à la société civile, aux régions, aux collectivités locales de se rencontrer, d’échanger, de s’organiser et de lancer des initiatives. La conférence a également permis de sensibiliser les opinions publiques sur les sujets environnementaux et sur la prise de conscience de la nécessité d’agir rapidement.
Quels sont les axes d’action en attendant un accord global chiffré, probablement pour COP16 en décembre prochain?
A nous d’agir et comme le disait Gandhi: “Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde”.

John Chambers, PDG de Cisco, a écrit un article en ce sens et évoque, dans un article publié sur http://www.climateleadership.net/article44.html#l , le volontarisme que nous devons mettre en œuvre à travers un plan en quatre points:
“- Make yourself relevant
– Commit to something meaningful
– Lead by example
– Be visible and vocal”

La feuille de route de 2010 se dessinera dans l’action!

Je vous souhaite une excellente année pleine de santé, de joie et remplie de projets éco-TIC!

Olivier.



Mots-clefs :, , ,

Du mauvais usage de la collaboration sur COP15

Clairement la conférence COP15 est passée à coté des enjeux annoncés. Quelle déception que de constater cette débauche de moyens pour accoucher dans la douleur d’une déclaration politique minimale ! Quelle déception que de constater que nos hommes politiques sur des enjeux planétaires restent accrochés à la poursuite d’intérêts personnels ! Quelle déception que de constater l’incapacité des organisations  internationales à agir.

Nous avons – hélas – assisté au mauvais usage de la collaboration internationale. Cela n’a rien à voir avec de la technologie bien sûr, mais cela illustre clairement que des initiatives comme celles autour des Eco-TIC n’ont de sens qu’avec un engagement politique clair (une gouvernance dans le cadre de l’entreprise).

Je vous encourage à regarder l’interview de Corinne Lepage (via Téléprésence), 1ère vice-présidente de la commission environnement du parlement européen, qui nous résume ce fiasco et ouvre les pistes de l’après-Copenhague: http://www.terre.tv/#/fr/rechauffement-climatique/entretien/2651_corinne-lepage-fait-le-bilan-du-sommet-de-copenhague

Olivier.

Mots-clefs :, , ,

Du bon usage de la collaboration sur COP15

Vous savez que COP15 dispose de salles de Téléprésence pour que les délégués puissent communiquer sans contrainte avec leurs correspondants (cf mon précédent post).

Voici un exemple de l’usage de ces salles : la chaîne TerreTV (http://www.terre.tv/) réalise des interviews via Téléprésence. Plus la peine d’envoyer des caméramen ou des journalistes à Copenhague :  les envoyés spéciaux sont déplacés à Issy-les-Moulineaux dans la salle de Téléprésence Cisco et interviewent les délégués à Copenhague. Le bilan carbone est considérablement amélioré.

Quelques exemples de reportage :

http://www.terre.tv/#/fr/rechauffement-climatique/entretien/2624_la-compensation-carbone-un-outil-de-dernier-recours

http://www.terre.tv/#/fr/rechauffement-climatique/entretien/2629_en-direct-du-sommet-de-copenhague-avec-stefano-bonelli-decoact

http://www.terre.tv/#/fr/rechauffement-climatique/entretien/2561_changement-climatique-et-adaptation-dans-les-himalayas

Vous pouvez visionner les vidéos en HD (bouton qualité vidéo en bas).

Il faudra tout de même que l’on ajoute un calculateur automatique « économie de CO2 » dans nos salles de Téléprésence !

Olivier.

Mots-clefs :, , , ,

COP15: tous à Copenhague!?!

Le sommet COP15 (15ème Conférence des Nations Unis sur le Changement Climatique) débute la semaine prochaine à Copenhague et tout le monde sera à l’écoute des discussions, négociations, débats, oppositions, affrontements et compromis qui y seront tenus. Du 7 au 18 décembre, Copenhague deviendra le centre de toute notre attention et les orientations de Copenhague nous impacteront tous à moyen terme.

Alors allons tous à Copenhague suivre et participer à cet événement!

Mais est-ce bien raisonnable au vu du coût environnemental des déplacements ?

Heureusement la Téléprésence est là !

Cisco a en effet contribué de manière exceptionnelle au succès de l’événement en équipant la conférence d’une solution de Téléprésence. Depuis plusieurs mois, nous travaillons avec les organisateurs (Nations Unies et Ministère des Affaires Etrangères danois) et nous avons mis à disposition gratuitement un dispositif impressionnant de salles de Téléprésence pour permettre aux délégués présents à Copenhague de travailler avec leurs contacts locaux. Dans le cadre du sommet, 4 salles de Télépresence seront installées au Bella Center à Copenhague et reliées aux salles des Nations Unies (de New-York, Genève, Nairobi et Bonn) ainsi qu’à 77 salles de Téléprésence de bureaux Cisco à travers le monde. Les salles de Téléprésence seront également interconnectées avec le réseau de visioconférence de plus de 20 ambassades danoises.

La Téléprésence illustre de manière concrète la contribution des technologies de l’information à la réduction de l’impact environnemental.
Vous trouverez plus de détails sur : http://en.cop15.dk/about+cop15/sponsorships/virtual+conferencing+at+cop15 et  http://newsroom.cisco.com/dlls/2009/prod_102909.html et http://www.cisco.com/en/US/solutions/ns669/climate_change_conference.html

Olivier.

Mots-clefs :, ,