Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Pourquoi un stage chez Cisco Canada représente-t-il une expérience si géniale? Vous apporterez une véritable contribution?

- 24 août 2015 2:46

En discutant autour d’un café ce matin, nous avons réalisé qu’il ne restait malheureusement que 10 jours à notre expérience de stage chez Cisco. Dans le tourbillon de la planification des comptes, des tableaux croisés dynamiques et des réunions Webex, les quatre mois du stage se sont écoulés comme neige au soleil. Bien que nous ayons appris beaucoup de choses pendant notre expérience de stage en vente, c’est l’accès à l’éducation que nous avons apporté au sein de cette communauté qui nous rend le plus fier. Grâce à une collecte de livres pour un organisme de collecte de livres pour enfant « Children’s Book Bank » et aux heures de mentorat offertes au programme « Girls Learning Code », l’équipe canadienne de conseillers stagiaires a laissé son empreinte sur la prochaine génération d’étudiant au cours de l’été.

L’organisme Children’s Book Bank – Collecte de livres Cisco à l’échelle nationale :

En rétrospective, notre première discussion que nous avons eue au sujet de l’initiative de bienfaisance pour les stagiaires partout au Canada semble presque surréaliste. Il y a de cela presque trois mois aujourd’hui, une notification est apparue à mon écran pour me rappeler d’avoir une discussion de stage avec une collègue stagiaire qui était assise à quelques cubicules de moi, Lily, si ma mémoire est bonne. Assis calmement dans nos cubicules chez Cisco, j’ai décidé de briser la glace évoquant le souvenir de l’événement « GVS Give Back day » auquel j’avais participé la semaine précédente. À mesure que le sentiment d’accomplissement refaisait surface, nous étions inspirés à continuer à redonner à notre communauté, en appuyant le système d’enseignement qui nous a permis d’être là où nous sommes aujourd’hui. Puis l’idée nous est venu, cela nous semblait plus logique que de développer une composante spécifique au routeur à commutation à cellule pour le programme de stage de l’ICI.

Jenny 1

Nous avons décidé de réaliser nos ambitions. Dans toute cette frénésie des propositions de projets, la gestion des approbations et le temps nécessaire à la participation des différents intervenants, nous avons réussi à terminer notre première initiative de bienfaisance dans tout le Canada. L’objectif était d’appuyer l’alphabétisation dans les collectivités défavorisées partout au pays. Par conséquent, nous avons tendu la main à l’ensemble des bureaux où travaillent des stagiaires incluant Vancouver, Montréal, Ottawa et notre propre équipe à Toronto. L’initiative a pris son envol avec l’assistance et le support de nos stagiaires.

Dans les bureaux, des affiches étaient apposées à tous les coins pour annoncer notre collecte de livres Cisco à l’échelle nationale. Au début de cette collecte, nous avions prévu que nos dons pour Toronto s’élèveraient à environ 100 livres pour la période de 2 semaines. Mais, la famille Cisco a vraiment fait les efforts nécessaires et nous avons été en mesure de recueillir 524 livres uniquement pour la région de Toronto. Sans mentionner qu’à l’échelle nationale, nos stagiaires ont été en mesure de contribuer 700 livres au profit de l’organisme « Children’s Book Bank » à Toronto et pour d’autres communautés dans le besoin au Canada.

Aujourd’hui, la collecte nationale de livres Cisco organisée par les stagiaires de l’ICI est officiellement terminée. Une simple conversation à propos de l’accès à l’éducation a permis de mettre en œuvre le changement et le développement de cette tendance au sein de Cisco et bien au-delà.

Girls Learning Code – la semaine « Redonner au suivant des stagiaires »

Nous savions Jenny et moi depuis le début que l’éducation serait notre priorité. Avec le levier incroyable que les livres peuvent inspirer, la prochaine étape consistait à trouver un moyen d’expression. Puisque nous travaillons chez Cisco, il nous paraissait évident que la technologie était le meilleur moyen d’atteindre nos objectifs. Le langage de programmation ne coûte presque rien malgré son immense potentiel de changement dans nos modes de vie, notre façon de travailler, de jouer et d’apprendre.

Jenny 2

Après avoir passé en revue les différents organismes de bienfaisance, nous avons découvert l’organisme « Ladies Learning Code » un organisme à but non lucratif qui a pour mission de permette aux femmes et aux adolescentes d’être des conceptrices de technologie. Motivés par leur mission et leur passion pour la cause, nous avons mis en œuvre un programme de mentorat d’une semaine à leur camp d’apprentissage du langage de programmation. Chaque jour de la semaine, un groupe de stagiaire à Toronto agissait comme mentor pour les participants aux camps en les éduquant sur des sujets à propos des technologies comme les lunettes Google Glass, le HTML/CSS et les circuits souples.

Au début de ce processus, je n’aurais jamais imaginé l’impact qu’une simple journée pourrait avoir sur les mentors et sur les personnes participant au camp. La réponse de ces bénévoles fut dans l’ensemble totalement positive et plusieurs ont été impressionnés de la rapidité avec laquelle les enfants sont en mesure d’apprendre. Les participants au camp étaient eux-mêmes très enthousiastes de leur expérience, ce qui a donné chaud au cœur aux 22 mentors qui ont participé à l’expérience.

Au-delà des 140 heures et plus que nous avons passées pendant la semaine au camp, nous avons laissé un impact indélébile au sein de l’organisme « Girls Learning Code ». Grâce à la somme de plus de 1400 $ que nous avons été en mesure d’offrir par l’entremise du programme de contrepartie Cisco, 3 enfants ont pu briser les chaînes de leur situation financière et participer au camp de langage de programmation en bénéficiant de la bourse complète. De plus, en raison de l’aval de Cisco de l’organisme « Ladies Learning Code » après cette initiative, les contributions potentielles pour le futur de la technologie sont sans limites.

Lorsque nous affirmons que les stagiaires canadiens se sont impliqués dans notre communauté, c’est le moins qu’on puisse dire. Les initiatives de la collecte de livres à l’échelle nationale et de la semaine « Donner au suivant des stagiaires » de l’année 2015 ont permis de promouvoir la formation au sein de l’entreprise et pour les générations futures. Comme nous terminions ce qui restait de notre café, un message très inspirant est apparu sur mon téléphone, « Félicitations, le programme d’approbation de contrepartie des dons pour l’organisme « Ladies Learning Code » est officiellement approuvé comme organisme de bienfaisance chez Cisco. »

P.-S. Un merci tout particulier à Willa Black, Jodi Munro, Kelly Smyth, Allison Dunlap, Trina Alexson et à nos stagiaires à Toronto et partout au Canada pour avoir offert leur assistance et leur support et pour avoir rendu cela possible.

Biographie du profil

headshot_JennyChen

Jenny est actuellement une stagiaire aux ventes qui travaille au bureau de Toronto. Elle travaille principalement comme assistante virtuelle aux ventes. Son travail chez Cisco consiste au développement des stratégies de ventes afin de mettre en œuvre la planification de compte pour l’exercice financier 2016. Cet automne, Jenny poursuivra sa deuxième année d’étude de gestion des affaires au sein de la faculté Ivey Business School de Western University. Se décrivant elle-même comme très férue de technologie, Jenny se passionne au sujet des applications de l’IMD, de l’enseignement et de la vente au détail. Elle recherche activement des façons d’échanger et de collaborer avec des penseurs créatifs novateurs. N’hésitez pas à la contacter si vous désirez discuter de sujets intéressants.

headshot lily huang

Lily est une passionnée des technologies qui changent complètement la donne et de l’enseignement comme catalyseur de changement social. Elle est actuellement stagiaire dans l’équipe des ventes aux grandes entreprises prenant en charge les clients majeurs de niveau international et produisant des analyses à des fins de planification pour plusieurs comptes importants. Cet automne, Lily entamera sa troisième année à l’Université de Toronto où elle suivra des cours en stratégie et en finance. Elle recherche constamment des occasions de s’engager dans les domaines des technologies transformatrices et de l’IMD, vous pouvez doc communiquer avec elle pour en discuter et collaborer sur des projets en cette matière.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet