Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Création d’un secteur pétrolier et gazier plus intelligent, quatrième partie : conclusion

- 4 novembre 2014 4:30

Dans les billets un, deux et trois, j’ai parlé du champ pétrolifère numérique d’aujourd’hui et de la façon dont la technologie contribue à transformer le secteur pétrolier et gazier. De l’habilitation du personnel à l’automatisation des activités sur le terrain, la connexion de ce qui ne l’est pas encore au moyen de l’Internet multidimensionnel sera essentielle à l’évolution du champ pétrolifère numérique.

Voici la meilleure description du concept du champ pétrolifère numérique : interaction de bout en bout en temps réel du fond du puits au compteur à gaz, de l’ingénieur de chantier effectuant des activités dans un lieu éloigné au géoscientifique travaillant dans les bureaux du siège social. Imaginez que des personnes, processus et technologies interagissent en temps réel dans le but d’extraire des hydrocarbures de façon plus propre, plus sûre et plus rentable. Il s’agit ultimement d’une vision et non d’une destination et une grande quantité de valeur reste encore à réaliser.

AQ16231

« Notre vision est de créer un champ pétrolifère numérique, où tous nos éléments d’actif et nos employés – en mer et à terre – seraient reliés au moyen du réseau en tant que plateforme pour créer une infrastructure IP convergente sécurisée. En comblant le fossé numérique, nous voulions qu’il soit possible de présenter un problème à un expert à distance et d’éviter que ce dernier ait à se déplacer pour le résoudre. »

—Massimo Insulla, directeur général délégué, forage et reconditionnement, Petrobel

Au sein du champ pétrolifère numérique, la collaboration n’est pas nouvelle. Toutefois, la collaboration immersive à distance (tout lieu, tout temps, toute donnée, tout appareil, toute application) jouera un rôle essentiel pour relever les défis auxquels font face les sociétés pétrolières et gazières canadiennes.

Nous avons l’occasion de faciliter la réalisation de cette vision grâce à l’Internet multidimensionnel.  Nous devons simplement lui donner le nom de champ pétrolifère numérique.

Il s’agit d’une période palpitante pour le secteur pétrolier et gazier au Canada. Soyez à l’affût de ma série en quatre parties sur l’infonuagique et l’incidence qu’elle aura sur l’industrie pétrolière et gazière. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet