Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Optimisation des soins de santé : une communication efficace s’impose

- 6 août 2014 11:28

Les technologies de collaboration constituent un moyen sûr de réduire les délais affligeant le système de santé.

Le continuum de soins de santé englobe une série d’étapes au cours desquelles plusieurs intervenants se relaient pour assurer la prise en charge du patient. Au-delà des problèmes purement médicaux, les systèmes de soins comprennent un ensemble de processus exigeant une logistique complexe.

Un patient pourra, par exemple, téléphoner à la ligne Info-Santé, où on lui suggérera de se rendre à l’hôpital. Il sera peut-être nécessaire de réserver un transport en ambulance pour l’emmener à l’urgence. Là, il passera par l’admission, d’où on pourrait l’envoyer vers un autre service afin qu’il obtienne sa carte d’hôpital.

D’autres démarches administratives seront nécessaires. Entre autres exemples, l’hôpital transmettra les renseignements pertinents à la Régie de l’assurance maladie, et le patient communiquera avec sa compagnie d’assurance si certains soins ou certains services (comme la chambre et la télévision) sont remboursables. Et lorsque le patient quittera l’hôpital, son dossier sera complété et fermé, puis acheminé au service des archives. 

En ce qui concerne les soins, les processus sont tout aussi élaborés. En effet, une foule de personnes – infirmières, médecins de garde, médecin de famille, radiologistes, travailleurs sociaux, etc. – interviendront, communiquant entre elles, ainsi qu’avec le patient et diverses ressources – CLSC, médecins spécialistes, personnel administratif, etc.

Inutile de dire qu’une transmission efficace et rapide de l’information appropriée entre les différents intervenants est susceptible de réduire les délais qui entravent la bonne marche du système de santé. Qui dit réduction des délais, dit meilleure utilisation des professionnels de la santé et meilleure qualité des services offerts à la population. Le continuum de soins de santé constitue un environnement très mobile, au sein duquel un accès rapide à l’information devient de plus en plus névralgique.

Utilisation des modes de communication de pointe

Il existe aujourd’hui des technologies conviviales et abordables de transmission de l’image, de la voix et des données qui peuvent facilement être mises à contribution pour améliorer les processus entourant les soins. Ces technologies étant déjà utilisées dans le système de santé, l’infrastructure et le matériel qui les soutiennent sont en grande partie disponibles. Par contre, les technologies sont déployées de façon ponctuelle et cloisonnée, sans faire l’objet d’un plan global permettant de réduire les délais dans l’ensemble du système et d’en accroître l’efficacité.

En fait, le recours généralisé à des concepts et des techniques comme la mobilité, la vidéo, les communications unifiées et les outils de collaboration peut rendre de précieux services : un accès rapide à l’information allège la tâche du personnel soignant; une consultation à distance évite les déplacements coûteux des patients dans les grands centres; une meilleure communication entre patients et intervenants simplifie les tâches administratives et réduit la durée des processus; l’utilisation de forums de discussion multiplie les sources d’information…

En évitant d’encombrer les professionnels de la santé de lourds processus, on les rend plus disponibles. On réduit ainsi les longues périodes d’attente que doivent subir les patients pour avoir accès aux soins, sans pour autant augmenter les ressources.

Nous savons tous que les coûts de santé accaparent une portion de plus en plus grande du budget du gouvernement québécois. Aussi, dans l’état actuel des finances publiques, la santé semble être un domaine particulièrement ciblé aux fins du contrôle des dépenses. Un système de santé plus efficace, qui n’est pas entravé par de longs délais, peut non seulement offrir de meilleurs services à la population, mais permettre de réaliser des économies importantes, contribuant à sortir le Québec de l’impasse budgétaire.

Jerome Bourgoin, Regional Sales Manager

jbourgoi[1]

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet