Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Problèmes de confiance : le rapport annuel sur la sécurité 2014 de Cisco

- 20 janvier 2014 4:48

Par Karin Scott, Directrice Générale Des Relations Publiques

Le mois de janvier est de retour et c’est donc le moment propice pour prendre des résolutions et un nouveau départ, et envisager l’année à venir. C’est ce que fait le rapport annuel sur la sécurité 2014 de Cisco: prévoir les principaux risques et tendances en matière de sécurité afin d’aider les services informatiques à prendre des résolutions dans ce domaine.

Aujourd’hui, je vais aborder quelques points tirés de ce rapport afin de préparer une rencontre avec Ahmed Etman, de Cisco Canada, qui se déroulera dans les semaines à venir et qui permettra de traiter ce sujet de manière plus détaillée.

ASR

Complicité interne

Bien qu’on puisse logiquement penser que la majorité des menaces proviennent de l’extérieur du réseau, le rapport de cette année examine celles qui affectent la sécurité depuis l’intérieur. Toutes les entreprises multinationales ont un œil sur les rapports qui recueillent les activités suspicieuses émanant de leur propre réseau, ainsi que sur les tentatives de connexions à des sites comportant des programmes malveillants. Que ces accès à des programmes malveillants soient fortuits ou non, cela illustre le profond fossé existant entre les services informatiques et les utilisateurs du réseau.

Confiance

Cela va sans dire, mais l’Internet n’est pas un endroit où peut régner la confiance, et les services informatiques dans tout le Canada pourraient se prévaloir en 2014 d’une politique de défiance absolue. Le rapport annuel sur la sécurité relève que le nombre de pourriels diminue, et la raison en est que les programmes malveillants sont mieux dissimulés dans les sites web, les courriels et les fichiers téléchargés depuis des sources a priori connues et de confiance.

BYOD, mobilité et programme malveillant

Les programmes malveillants ciblent maintenant les appareils mobiles, et la dépendance à l’utilisation des téléphones intelligents s’accentuant, les conséquences pourraient en être sérieuses. Les utilisateurs d’Android doivent faire attention : 99 % des programmes malveillants ciblaient ce système d’exploitation en 2013. Une statistique sidérante! Mais tous les programmes malveillants n’ont pas une cible précise, et nombre de ces attaques résultent d’hameçonnages ou de redirections forcées.

Bien que le rapport annuel sur la sécurité de Cisco puisse paraître de très mauvais augure, il pourrait aider cette année les services informatiques à éviter une véritable catastrophe telle qu’une violation de données ou pire encore.
Si vous souhaitez en savoir plus sur le rapport annuel sur la sécurité 2014 de Cisco, consultez l’intégralité du document en ligne et revenez nous visiter au cours du mois pour plus d’informations concernant cette annonce.

karinKarin Scott est la directrice générale des relations publiques pour Cisco Canada. Karin, qui a longtemps travaillé dans le secteur des relations publiques de l’industrie canadienne des technologies, est entrée au service de Cisco Canada en 2008, après avoir géré le compte de Cisco pour une agence pendant 12 ans. Karin, qui a des antécédents en communication très diversifiés, allant des arts de la scène aux centres de données, travaille avec les équipes de vente, les clients et les partenaires de Cisco Canada ainsi qu’avec les médias et les joueurs clés de l’industrie afin de raconter l’histoire de Cisco au Canada. Elle détient un baccalauréat spécialisé de la University of Western Ontario – et est un as du stationnement parallèle!

Tags:
Laisser un commentaire

1 Comments

Partagez
tweet