Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Des infrastructures sécurisées rendentla numérisation possible dans le réseau canadien de la santé

- 18 novembre 2013 12:19

Des infrastructures sécurisées rendentla numérisation possible dans le réseau canadien de la santé Alors que les avancées se poursuivent en matière technologique à l’échelle mondiale, il est important d’évaluer l’impact que la technologie aura sur le secteur de la santé au Canada. À quels changements les organisations de soins de santé canadiennes devront-elles procéder pour s’adapter à l’afflux technologique qui transforme en ce moment le mode d’administration des soins aux patients? La nécessité de protéger la sécurité des données et la vie privée des patients est essentielle.

Selon une récente enquête qu’a publiée Canada Health Infoway, 96 % des Canadiens croient important que le réseau de la santé utilise des outils de santé numériques. De plus, 89 % d’entre eux croient important de pouvoir accéder à leur dossier médical en format numérique et tirer avantage des possibilités qu’offre ce type de format. Les organisations de soins doivent se rendre compte de l’importance de posséder une architecture de réseau sécurisée, qui paraît essentielle lorsque l’on évalue les exigences de sécurité telles que la conformité réglementaire, la protection de l’identité contre le vol et l’accès sécurisé aux applications.

Principaux points à considérer en matière de réseaux

Il existe de multiples moyens de concevoir les réseaux pour que ceux-ci respectent les exigences de sécurité des organisations. Par exemple, les installations de santé modernes actuelles utilisent un ensemble complexe et varié de points d’extrémité qui exigent que chaque appareil informatique sur le réseau d’une organisation respecte d’abord certaines normes. L’utilisation d’appareils filaires et sans fil et la nécessité d’une connectivité immédiate et permanente au réseau clinique exigent un important ensemble de mesures de sécurité pour les points d’extrémité. L’accès sécurisé aux installations cliniques à partir des deux points d’extrémité est essentiel dans les environnements de soins actuels.

On considère souvent les points d’extrémité du réseau comme certains des éléments les plus faibles et donc les plus vulnérables d’une infrastructure, quelle qu’elle soit. La protection du point d’extrémité en tant que tel et la gestion de la perte de données sensibles sont des tâches très importantes. Il faut donc s’assurer que les points d’extrémité sont conformes aux politiques réglementaires locales en matière de sécurité. De nombreux fournisseurs s’efforcent d’assurer la convergence de leurs infrastructures cliniques, biomédicales et informatiques, ce qui complique encore davantage la situation.

Le réseau Cisco Medical-Grade : conçu pour optimiser toutes les communications en santé

Empêcher que les problèmes de sécurité du réseau nuisent aux soins aux patients est une priorité majeure. Et ce n’est pas tout. Les organisations de soins ont besoin d’une base de réseau qui facilite une communication fiable des données de santé, exempte d’interruption et hautement sécurisée, dans l’ensemble de la communauté de la santé.

Cisco a créé un réseau de catégorie médicale (Medical Grade Network ou MGN) axé sur la sécurité, qui intègre et favorise divers types de communications commerciales et cliniques tout au long du continuum de soins.  Le MGN soutient les besoins en communications des cliniciens, des patients, des administrateurs et des partenaires; les exigences réglementaires en matière de vie privée des patients et de sécurité des données; la sécurité fondée sur l’identité et sur des politiques, de l’intérieur du réseau aux environnements sans frontières.

Il est évident que les organisations de soins de santé ont besoin d’une architecture connectée qui est évolutive et conforme à la réglementation et qui répond à tous les besoins de communication des soins de santé. Pour savoir comment établir une infrastructure sécurisée pour votre organisation, visitez notre page de solutions.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet