Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

L’université McMaster et Cisco s’apprêtent à transformer la recherche universitaire au Canada

- 16 mai 2013 4:24

Par Karin Scott, directrice générale des relations publiques, Cisco Canada

Si vous suivez ce blogue, vous savez que j’ai récemment écrit à propos de nos annonces avec les universités Waterloo, Laval, Saskatchewan et Regina. Toutes ces annonces sont importantes en soi, mais ensemble, elles envoient un message aux directeurs commerciaux et aux institutions d’enseignement de tout le Canada : Cisco s’est engagée à faire avancer plus loin encore les innovations issues du pays ainsi que sa productivité.

Et comment pourrions-nous faire autrement?  Le Canada est une nation fondée sur l’innovation. Notre pays a fait connaître au monde entier les téléphones intelligents, les motoneiges et le modem 56k. Même le basketball, l’unité standard de temps et les boîtes d’œuf ont été inventés par des Canadiens.  Et c’est fort de cette tradition d’innovation que notre annonce de la semaine dernière avec l’université McMaster devient si intéressante.

Au cas où vous n’avez encore rien lu à cet égard, Cisco et McMaster entretiennent une relation de longue haleine qui a abouti à la fondation de la chaire Cisco en recherche bio-informatique et à l’établissement d’une chaire honoraire en intégration de biosystèmes aux soins de santé. 

La chaire de recherche en bio-informatique collaborera à un remarquable programme de recherche en intégration de biosystèmes aux soins de santé, mais c’est surtout la chaire honorifique qui démontrera vraiment la puissance de l’innovation par l’entremise de la technologie en établissant un environnement et une infrastructure informatique fondés sur le nuage à l’échelle de toute l’université.

Le président de l’université McMaster, Patrick Deane et le président de Cisco Canada, Nitin Kawale

Le président de l’université McMaster, Patrick Deane et le président de Cisco Canada, Nitin Kawale

Une fois mis en place, l’environnement d’infonuagique sera l’un des plus avancés au Canada, permettant à de nombreuses facultés de McMaster d’accéder aux ressources technologiques. Pour la première fois, les membres des facultés pourront échanger des données et collaborer pour produire des résultats encore plus complets. À l’avenir, ce « nuage de recherche » pourrait servir aux multiples institutions d’enseignement et de recherche.

En fait, avec tous ces appareils qui, chaque jour, sont en train de se connecter à l’Internet, la création de nuages comme celui de McMaster facilitera l’accès, la gestion et l’analyse de données d’un réseau à l’autre. Et avec l’Internet multidimensionnel dans notre point de mire, c’est un plan de route qui pourrait bien transformer la façon dont les universités du Canada échangent et gèrent leurs données de recherche.

Ce qui signifie plus de découvertes, de percées et bien sûr, d’innovations.


Karin Scott est la directrice générale des relations publiques pour Cisco Canada. Karin, qui a longtemps travaillé dans le secteur des relations publiques de l’industrie canadienne des technologies, est entrée au service de Cisco Canada en 2008, après avoir géré le compte de Cisco pour une agence pendant 12 ans. Karin, qui a des antécédents en communication très diversifiés, allant des arts de la scène aux centres de données, travaille avec les équipes de vente, les clients et les partenaires de Cisco Canada ainsi qu’avec les médias et les joueurs clés de l’industrie afin de raconter l’histoire de Cisco au Canada. Elle détient un baccalauréat spécialisé de la University of Western Ontario – et est un as du stationnement parallèle!

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Partagez
tweet